HAVEN DENIED - Illusions (Between truth and lie) (SG) - 28/02/2012 @ 08h35
Aah le Portugal. Son soleil, ses plages, ses morues, ses plombiers moustachus, ses cinéastes chiants, Eusebio, José Mourinho, Cristiano Ronaldo, sa crise économique. Glorieux Portugal qui, musicalement nous é donné Moonspell et For The Glory. A ces groupes nous n’ajouterons pas HAVEN DENIED. C’est dur mais juste car HAVEN DENIED ne fais pas le poids et fait partie de ses groupes qui, malheureusement pour eux, resterons toujours coincé das le ventre mou de la D2 du Metal. Abonné au première partie de groupe ricains passant dans la région et écumant les petits clubs du coin en jouant devant strictement la même assistance à chaque fois. A la personne près. Pourquoi un tel constat ? Ben parce que le groupe, tout honnête et passionné qu’il soit manque de talent, de savoir faire et d’originalité.

Des musiciens doués, en cherchant bien, on peut en trouver à tous les coins de rue mais ça ne fait pas un bon groupe pour autant. C’est l’un des deux principaux écueils de l’album et groupe en général. Techniquement les mecs savent jouer et ça tiens la route mais alors qu’est ce qu’on s’emmerde. On a déjà entendu un millier de fois cette mixture de rock américain, de metal moderne et de thrash. Faut imaginer Creed qui aurait copulé avec Machine Head et un mauvais groupe de thrash allemand. Niveau originalité et innovation on frôle le zero pointé. Alors si en plus on passe le temps a espérer la fin de chaque morceau… Non c’est vraiment pas bon. Niveau riff c’est de l’ultra générique, les rythmiques sont grosso modo identiques sur chaque morceau et les solos sont basiques à en mourir. Maintenant y’a un peu de groove, c’est bien exécuté et ça bastonne très gentiment mais les titres sont trop long et tournent sacrément en rond passé les deux minutes initiales. Une bonne musique de fond pour vos soirées « grand public » quoi. Mais pas plus.

Le deuxième gros défaut du groupe tiens en son chanteur. Ou plutôt la voix de son chanteur que perso j’ai trouvé plus que moyenne de la première à la dernière minute. Aucunes vibes, aucun feeling, une justesse aléatoire, des sonorité trop synthétique et un timbre générique au possible. Une voix raide et froide à en mourir et qui de fait, annihile le peu de groove des instruments. Ajoutons des petites parties parlées, une introduction dégueulasse sur laquelle je ne sais toujours pas s’il parle ou s’il essaie de raper. Les seuls moments corrects sont quand il gueule et part dans le scream, là ça passe beaucoup mieux même si c’est pas encore ça. A la limite, sans le chant, HAVEN DENIED ferait office de bon back up band pour un bon chateur rock mais c’est tout. Un album ennuyeux et qu’on a pas vraiment envie de se repasser une fois la première écoute passée.


http://www.havendenied.net/ - 132 visite(s)

Our Lives Are Gone - 66 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 08/20 | Nb de lectures : 11240




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker