HANGING GARDEN - At Every Door (Lifeforce/Season of Mist) - 22/04/2013 @ 07h07
HANGING GARDEN, ou le parfait élève du mélodoomdeath finlandais. Sur VS nous avions laissé le groupe avec son premier album, Inherit The Eden (2007), chroniqué à l’époque par Foofur qui avait eu une impression mitigée. Pour ma part, et même si j’ai découvert le groupe par le présent At Every Door, j’ai trouvé ce premier effort tout à fait convaincant même si effectivement « classique » et marqué par quelques défauts, mais de très bons morceaux surnageaient comme par exemple l’exceptionnel "Shards of Life". Après cet opus, de l’eau a sacrément coulé sous les ponts finlandais. Le groupe avait pris une direction étrange pour son second album TEOTWAWKI (2009), jouant la carte mi-réussie mi-foirée d’un mix entre Metal mélancolique finlandais et Sludge/Doom à chant baignant dans le Jack Daniel’s. Le groupe a ensuite chamboulé son line-up, déplorant le départ de ses deux membres fondateurs (le bassiste/claviériste Matti Reinola et le chanteur Ari Nieminen) et accueillant désormais Toni Toivonen (2ND SUICIDE, CLOCKWORK SPIRIT) au poste de vocaliste, poste partagé avec le guitariste Jussi Hämäläinen.

La nouveauté, c’est que HANGING GARDEN va du coup intégrer des chants clairs, et opérer un retour en arrière vers le pur style doom/death mélodique. Le label du groupe va loin et nous balance « Imagine a mix of bands like CULT OF LUNA, SISTERS OF MERCY, DAYLIGHT DIES, GHOST BRIGADE, PARADISE LOST and THE CURE », et je me demande bien ce que les références Goth-Rock 80’s font là-dedans. Non, HANGING GARDEN joue bien dans la cour du doom moderne qui descend de PARADISE LOST, MY DYING BRIDE et consorts, se plaçant clairement dans la lignée de ses compatriotes comme SWALLOW THE SUN, bref tous les groupes qui font fuir Skay. Rien d’exceptionnel donc dans ce Metal qui aligne assauts Dark-Metal bien écrasants avec de très bons growls, et passages plus mélancoliques et atmosphériques. Mais… HANGING GARDEN va prouver avec At Every Door qu’il excelle dans le domaine.

At Every Door démarre par "Ten Thousand Cranes", qui est tout simplement une tuerie du genre. Les riffs sont énormes, le chant death de Toni particulièrement prenant, et les parties mélodiques sont magnifiques, le tout ponctué par un final d’enfer. HANGING GARDEN enchaîne ensuite les perles de Doom/Death bien pesantes et éthérées, du plus progressif "Ash and Dust" au plus direct (limite rock) "Evenfall", en passant par l’épique "Hegira" et le plus posé "The Cure", jusqu’au final libérateur "To End All Ages", il y a du volume au sein de At Every Door. Le groupe s’autorise bien évidemment quelques travaux plus atmosphériques, à ce titre le mystique "Wormwood" se distingue clairement, avec ses vocaux trafiqués, son chant clair au top et ses mélodies aux sonorités très entraînantes, et le morceau-titre joue la carte d’un interlude d’obédience post-rock tout à fait somptueux. Mais la force d’HANGING GARDEN est surtout d’avoir réussi à pondre avec At Every Door un bloc de doom/death mélodique homogène, équilibré et cohérent, parfaitement composé et arrangé (et produit), qui fait surtout mouche dans sa globalité.

On regrettera donc, aux premières écoutes, que "Ten Thousand Cranes" semble nettement au-dessus du reste, et que le groupe n’a pas vraiment d’originalité, se posant juste comme un avatar de SWALLOW THE SUN et DAYLIGHT DIES certes plus que convaincant. Mais avec son troisième album, HANGING GARDEN a atteint sa maturité et, à moins d’un nouveau changement de style, est amené à faire très mal dans le futur. At Every Door est tout simplement une franche réussite, pouvant largement prétendre au titre d’album de doom « moderne » de l’année 2013. Il faut bien évidemment aimer le style pour apprécier ce que fait le groupe à sa juste valeur, mais il y a tout de même de quoi faire niveau growls et riffs lourds, HANGING GARDEN n’a pas du tout cédé à la mélodie facile et au chant tristounet pour faire chavirer les gothopouffes. At Every Door est donc un disque délicieusement classieux et accrocheur, indispensable pour tous les amateurs de doom/death mélancolique, de la scène finlandaise et même au-delà de ses frontières…

Burn !
I command you... burn!
And bring back what was... taken !
It was taken... twice !



Rédigé par : ZeSnake | 15.5/20 | Nb de lectures : 11656




Auteur
Commentaire
Bernard
Membre enregistré
Posté le: 22/04/2013 à 08h07 - (107094)
Avec un nom pareil il se sentaient peut-être obligé de citer Cure dans leurs références. Il faut l'assumer, l'emprunt à un classique du groupe de Robert Smith.

desintegration
IP:91.151.76.50
Invité
Posté le: 22/04/2013 à 13h42 - (107097)
Hanging Garden = Jardins suspendus, alors à mon avis il font peux-être + référence à ceux de Babylone qu'a ceux de The Cure : P

forlorn
Membre enregistré
Posté le: 22/04/2013 à 17h02 - (107099)
Je me demande bien ce que les références Goth-Rock 80’s font là-dedans

Il faut se pencher sur le line-up et remonter aux origines du groupe pour distinguer ce lien. Hanging Garden a été fondé par 3 membres de ShamRain (pop/rock atmosphérique à chanteuse), dont le bassiste/claviériste Matti Reinola qui était le principal compositeur au départ.

noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 23/04/2013 à 22h45 - (107117)
Les clips en slow motion, c'est vraiment surfait !

Jef De La Lune
Membre enregistré
Posté le: 28/04/2013 à 21h41 - (107168)
Un de mes albums de l'année, bien supérieur au dernier Katatonia par exemple... "At Every Door" nécessite plusieurs écoutes avant de dévoiler pleinement ses charmes...Personnellement, je l'écoute, avec toujours autant de plaisir, au moins une fois par semaine.Le clip de "Ten Thousand Cranes" avec son atmosphère assez David Lynch est vraiment réussi aussi...

forlorn
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2013 à 17h13 - (109014)
Tiens j'avais oublié de préciser ça. Hanging Garden est bien une référence à The Cure dont Matti Reinola est un grand fan. ShamRain cite le groupe de Robert Smith au premier rang de ses influences. Les Finlandais ont d'ailleurs participé à un tribute-album à The Cure.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker