HANDS OF DESPAIR - Hereafter (Autoproduction) - 27/02/2012 @ 09h48
Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Metal européen sait s’exporter. Lorsqu’on écoute HANDS OF DESPAIR, on pense à chaque seconde avoir affaire à un groupe finlandais, pourtant c’est un groupe… canadien ! HANDS OF DESPAIR ne vous dit rien, et pour cause c’est une one-man band (enfin, plutôt un projet solo accompagné de quelques musiciens) fraîchement formé qui vient de sortir son premier véritable album après 3 ans de labeur, de manière très confidentielle vu que cet opus nommé Hereafter n’a pas eu (pour l’instant) de sortie au format physique et n’est disponible qu’en téléchargement sur le site qui monte, Bandcamp. Les militants anti-dématérialisation vont encore hurler, mais que voulez-vous c’est ça le 21ème siècle et le web 2.0, va falloir vous y faire (je ne rajouterai pas « bande de vieux cons » mais je le pense très fortement). Quoi qu’il en soit, que ce soit sur galette ou sur octets, la musique est bien là et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas en parler.

Comme je vous le disais, les Canadiens de HANDS OF DESPAIR pratiquent un Metal typiquement finlandais, à savoir une collusion entre du Doom/Death et Metal progressif assez mélodique. BLACK SUN AEON et SWALLOW THE SUN ne sont jamais loin, surtout dans leurs émoluments plus lourds et agressifs car HANDS OF DESPAIR met très fortement l’accent sur son côté death à grand renfort de riffs percutants et de growls, ce qui peut rappeler un PRESSURE POINTS avec un peu moins d’influs OPETH. L’aspect mélancolique n’est pas mis au placard, avec quelques passages plus atmosphériques, mais globalement Hereafter sonne comme une version un peu plus poilue de SWALLOW THE SUN et consorts.

HANDS OF DESPAIR se veut ambitieux avec un album bien chargé (6 morceaux, 55 minutes), une prod 5 étoiles qui décoiffe, et des invités de marque (Lyle Cooper, batteur de THE FACELESS, et Egan O’Rourke, chanteur clair chez DAYLIGHT DIES). Tous les ingrédients sont réunis pour un album certes influencé mais très bon en son genre. Les morceaux sont longs (de 7 à plus de 11 minutes) mais parfaitement construits, on y retrouve rarement deux fois la même chose et la richesse des arrangements est remarquable. Après un départ très mélodique (avec des vocaux narratifs), "The Departure" hausse ensuite le ton dès que les growls et les rythmiques implacables débarquent, et même le tempo s’accélère progressivement. Hereafter continue alors sur cette lancée avec le très agressif "Shattered Memories" tout juste éclairé par quelques breaks mystiques et montées épiques, qui fait parfois penser à du AMON AMARTH très énervé. La tension ne baisse pas avec "Them" qui regorge d’assauts assez efficaces et présente un break à chant féminin assez étrange. Une certaine linéarité s’installe ensuite, même si les compos sont de qualité et que certains passages retiennent l’attention (le chant clair vers la fin de "Underworld", le long break atmosphérique de "Creator" suivi d’un final incisif). Mais "The Road" conclut Hereafter de fort belle manière, avec une consonance bien plus progressive.

S’il est très classique dans le fond, cet album de HANDS OF DESPAIR est très convaincant dans la forme. Du Death progressif rondement mené, plutôt rentre-dedans tout en proposant des passages plus intimistes de toute beauté. Certes, ce n’est qu’un projet plutôt confidentiel pas révolutionnaire mais qui mérite peut-être un début de reconnaissance. Manque plus qu’à trouver sa voie et à tenir sur la longueur et ça sera nickel. En attendant, Hereafter est disponible en téléchargement libre (initialement payant, mais Maxime Côté la tête pensante du projet a décidé de le rendre gratuit après qu’une version de piètre qualité ait circulé sur le net) et est à découvrir pour les fans de (liste non exhaustive) SWALLOW THE SUN, BLACK SUN AEON, DAYLIGHT DIES, NOVEMBER’S DOOM est assimilés.




Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 11265




Auteur
Commentaire
Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 27/02/2012 à 11h46 - (100700)
Superbe album qui mérite le soutien d'un label.
Son gigantesque et compos énormes à recommander à tous les fans de Black Sun Aeon



djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 27/02/2012 à 12h15 - (100704)
@youpimatin : forum sneap ce groupe n'est-ce pas ? :)

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 27/02/2012 à 13h03 - (100707)
Eh bien sûr ! ;-)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker