GYGAX - Critical Hits (Creator-Destructor) - 02/03/2016 @ 07h43
En attendant l'hypothétique sortie du troisième et ultime album de Gypsyhawk ("Fortune & Favor") le chanteur/bassiste Eric Harris (également passé par Skeletonwitch et Huntress) n'a pas perdu de temps en route. Épaulé par le guitariste Bryant Throckmorton (l'autre membre restant de Gypsyhawk début 2015), il a ainsi fondé Gygax, petit groupe de heavy/hard rock sans prétention sentant bon les 70's et 80's. Le visuel ornant "Critical Hits" possède d'ailleurs un parfum vintage, assumé sans détour.

Le patronyme choisi par le groupe est quant à lui un hommage au cofondateur du jeu de rôle Dungeons & Dragons, Gary Gygax. Une fois les présentations faites, place au contenu même de ce premier album, qui a le mérite et plutôt la bonne idée pour une approche initiale, d'être très court : 31 petites minutes réparties sur 9 pistes (dont une petite interlude acoustique).

Aucun titre ne dépasse les cinq minutes, Gygax allant à l'essentiel à travers une recette musicale simple et catchy, où le groove et les mélodies d'inspiration seventies (Thin Lizzy en tête, notamment côté leads) s'associent à un feeling heavy britannique du début de la décennie suivante (avec évidemment du Maiden dans certains plans). D'ailleurs, bien qu'elle soit facile à suivre, la basse mériterait ici d'être davantage audible, histoire de témoigner pleinement des influences sus-citées.

Pas une once de surprise ou de 'neuf' dans leur approche donc, qui joue souvent la carte de la compo mémorable en une poignée d'écoutes, à l'instar de la doublette imparable 'Worldbreaker' / 'Draw Breath' (quelque part entre Black Star Riders et Audrey Horne), de l'hyper entraînant 'Chain Lightning' (2'44 au compteur d'un hard boogie irrésistible) ou du très bon final 'The Hunter's Heart' résumant de belle façon l'énergie, la maîtrise et l'efficacité déployées par la formation.

L'identité Gygax penche aussi du côté d'un rock parfois accessible comme le prouve l'ouverture 'Lesser Magick', mid-tempo relativement assagi, marqué par des lignes vocales mélodiques - où chaque mot est compréhensible - et de courts soli exécutés en finesse. Soli également nettement appréciés sur l'addictif 'Draw Breath' (qui constitue un sublime récital de plans de guitares en tout genre, sans chercher à abuser de notes), compensant un refrain légèrement répétitif sur la longueur.

Autre piste mettant le dynamisme 'primaire' de côté, 'The Rope of Shadow' n'en reste pas moins une solide pièce de hard rock, assez dépouillée, pas forcément exceptionnelle mais s'intégrant parfaitement à l'ensemble. 'Demons' se détache lui légèrement par son entrain mélodieux, où guitare acoustique, orgue discret (constituant le fond sonore) et chant plus délicat prennent de l'importance.

"Critical Hits" a permis d'agréablement démarrer 2016 du côté des 'jeunes pousses' du heavy/hard, c'est tout à l'honneur de Gygax. Un bon petit disque dans le genre.



Facebook Gygax - 55 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 15/20 | Nb de lectures : 5982




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker