GUERILLA POUBELLE - Amor Fati (Guerilla Asso) - 22/05/2014 @ 08h14
"Musique de clodos pour toxicos dur front du gauche"
"Les crevures anti-système de gauche en vente dans de bons magasins capitalistes".
Une seule news de GUERILLA POUBELLE sur VS a suffi à susciter les réactions et attiser les animosités.
Désolé, mais pas de ça ici. J’emmerde les chieurs et les intolérants, qui ne veulent pas accepter cette ouverture d’esprit.
Sur VS, on parle de ce qu’on veut, Punk, Black ou Heavy.

GUERILLA POUBELLE fait du Punk/Rock depuis plus de 10 ans, et le fait (plutôt) bien. Des punks dans l’âme, ou à minima dans la démarche ; jusqu’auboutiste, indépendants, pourfendeurs du D.I.Y., et infatigables contestataires et existentialistes. Oui, et qui se donnent les moyens d’aller de l’avant, via entre autre une distribution de son nouvel album assurée par Guerilla Asso, et Piac.
Pourquoi pas ? On peut être Punk et contestataire, et s’appuyer sur des réseaux de distribution ; même si cela semble antinomique, il y a peut-être d’autres façons d’être anticonformiste, que de tout rejeter en bloc. Et utiliser les vecteurs de communication des grands méchants capitalistes pour contester et rejeter leur mode de fonctionnement peut être vu aussi comme une attitude Punk...

Qu’importe. Le groupe (formé sur les cendres de Betteraves, que les plus jeunes ne connaissent vraisemblablement pas), a rapidement acquis une vraie renommée sur la scène Punk française depuis ses débuts. Plutôt orienté ‘Punk/Rock’ que Punk anglais, GxP s’est bâti une certaine réputation, notamment en tournant beaucoup, en France et à l’étranger. Cela rappelle forcément les infatigables Tagda Jones, mais la comparaison avec les bretons s’arrête là, car le style pratiqué n’est pas le même.
GUERILLA POUBELLE tape dans le Punk/rock efficace, entre les Sales Majestés, Rancid et toute la scène Punk française des années 80.

Dans un style musical ouvertement fermé, on a vite faite de tourner en rond. Le renouvellement n’est pas si simple à mettre en place. Pourtant, 6 ans après un second album plaisant mais un peu mitigé, GUERILLA POUBELLE nous montre qu’il a su se reprendre, et avancer. Et digérer également un changement de line-up...
L’évolution musicale est palpable. "Punk = Existentialisme" reflétait pas mal d’influences (ou à minima de ressemblances) avec le punk/Rock à l’américaine, notamment dans la simplicité apparente et les riffs typiques. "Amor Fati" s’en éloigne sensiblement, et illustre donc une forme d’évolution ; on retrouve bien entendu le dynamisme et l’énergie du Punk classique, ainsi que quelques brides d’influences d’outre atlantique, mais également des titres plus aérés, qui rompent avec le Punk/Rock habituel.

Les morceaux classiques sont efficaces, simples et accrocheurs. La structure est classique – riffs entraînants et mélodieux, rythmes élevés, et une basse bien présente – et le résultat fortement appréciable, bien que classique. Les titres ultra rapides côtoient les Mid-tempos révoltés, pour atteindre un équilibre nerveux.
Le chant de Till, rocailleux et presque crié, est atypique, et nécessite peut être un temps d’adaptation. Mais permet à mon sens de donner une identité particulière au Punk des parisiens. Ce qui est un avantage indéniable dans ce style, pour peu qu’on soit réceptif à ce type de chant.

GUERILLA POUBELLE ose des titres plus aérés et moins consensuels, Parfois proches de ‘Y’a pire ailleurs’ de l’album précédent, tels que ‘Prévert, Kosma, Paris’ ou le ska ‘Pire père’ ; aux paroles cinglantes s’associent un rythme plus posé, une basse bien présente, et une guitare en retrait, mettant en valeur les couplets Basse/batterie. Moins percutants, ils illustrent à contrario une autre facette du groupe, et participent, aussi et surtout, à diversifier l’album.
Un mal pour un bien ; le dynamisme furieux est rompu, mais l’intérêt est relancé.

Au-delà de ces 14 titres percutants et globalement plaisants, "Amor Fati" est aussi porté par les textes acerbes, acides et amers de Till, le chanteur/guitariste. Abordant des thèmes variés, toujours portés par les revendications chères aux Punk, ces textes apportent un vrai supplément à l’aspect musical. La qualité d’écriture est appréciable, et même si l’attitude inflexible et indocile peut sembler répétitive, les propos sont suffisamment bien abordés et tournés pour être intéressants.

Illusoire ? Hypocrite ? Viscéral ? Intègre ?
Je ne suis pas apte à juger la démarche du groupe. Je sais juste que "Amor Fati" sonne de façon pro, et reflète avant tout l’indépendance d’un groupe qui trace son chemin. Véhiculant un certain plaisir non négligeable dans son style, de la détermination, de la sueur et de la rage.
Rapide, énervé, vindicatif et teigneux, "Amor Fati" est le reflet d’âmes qui cherchent à clamer haut et fort leur état d’esprit Punk. Pour un résultat plaisant.
Ne les loupez pas près de chez vous, en concert, c’est encore là qu’ils sont les meilleurs..!





Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,5/20 | Nb de lectures : 11879




Auteur
Commentaire
Lestat69
Membre enregistré
Posté le: 22/05/2014 à 09h34 - (112191)
Bonjour,

Contrairement à certain, j'adore ce groupe (pourtant j'ecoute du metal), en plus ils sortent un excellent album, j'adore ce coté brut de décoffrage et l’énergie qu'ils ont sur scene

A bonne entendeur
Michael



Zob
IP:213.251.189.203
Invité
Posté le: 22/05/2014 à 10h24 - (112196)
Alors juste, "pourfendeur" c'est l'opposé de "défendeur" justement, ça veut dire "qui s'oppose à".

Donc "pourfendeurs du DIY", précisément, non.

C'est une erreur que 90% des journalistes (souvent TV) font, c'est une cata, à chaque fois je deviens fou. Donc merde, ouvrez un dico, je sais pas...

CROM
IP:90.52.107.159
Invité
Posté le: 22/05/2014 à 22h28 - (112218)
Mmm... RANCID ?? On est tout même à quinze mille bornes et puis g toujours préféré la bêtise crasse des Betteraves.

ecrasatator
IP:89.87.68.109
Invité
Posté le: 24/05/2014 à 12h20 - (112260)
mauvais...mais ils existent et ca plait a certain...mais pas pour moi...désolé..

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker