GUDARS SKYMNING - Höj era glas (Transubstans) - 14/01/2015 @ 08h19
Sous ce nom exotique pour nous français, Gudars Skymning originaire de Suède, déroule un hard rock aux multiples influences old school, à chercher du côté des années 70, voire 60. Avec ces touches doom, progressives, folk et même blues, Gudars ratisse assez large et à la bonne idée d'intégrer un chant entièrement en suédois. Une certaine originalité vocale bienvenue, qui permet au groupe de se démarquer un peu dans toute cette scène revival. « Höj era Glas » est leur 3ème album et il en ressort donc un hard rock vintage, à la production bonifiant intelligemment chaque instrument, par son côté très chaud et naturel (miam miam en particulier pour la basse et les leads de guitares).

Les titres en eux-même ne sont forcément les plus dynamiques qu'il soit, Gudars Skymning n'étant pas un autre Horisont ou Kadavar ; de durée classique -4 minutes en moyenne-, ces morceaux sont surtout bonifiés par des plages instrumentales -ressemblant presque à des jams-, riches en harmonies et en sensibilité musicale, tels les bluesy rock « Grumliga Visioner » et « Sluskblues » au jeu de basse audible comme jamais. « Gator I Mörkret » aux relents Black Sabbath est un autre de ces titres globalement posés et qui sans sonner bien nouveau, régale dans ses intentions et son développement. Avec « Skymningsvals », les suédois prennent l'option du bon vieux titre instrumental vintage et ça fonctionne sans embûche là encore, un certain groove couplé à un sens du riff épais mais pas trop lourd, des soli pas les plus brillants qu'il soit, toutefois les gars récitent leurs gammes avec passion.

N'attendez pas trop de plans qui tuent, de passages "rentre dedans", les riffs et les tempos sont assez posés, parfois à la limite du « mou », auxquels il faut ajouter ces lignes vocales plutôt lentes, certaines étant plus parlées que chantées. Toutefois, de manière globale le chant de Kenny Oswald Dufvenberg ne manque pas de lyrisme et est assez transcendant.

Bon sinon j'exagère presque, tout n'est pas lent en permanence, par exemple « Staffansvisan » contient ses passages bien rock'n'roll, des leads dignes du grand Thin Lizzy et l'excellent « Alla Kungens Man », dont le premier riff me rappelle furieusement Maiden et son « Dream of Mirrors », est davantage heavy et presque 'remuant', avec un riffing final impeccable. Au final, Gudars Skymning se veut une découverte assez plaisante, à laquelle il manque parfois un poil de folie, mais la maîtrise et le travail de composition sont clairement au rendez-vous.




Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 9256




Auteur
Commentaire
GeneralMono
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2015 à 17h00 - (115481)
J'ai écouté ça hier, merci pour la découverte. J'adore, entièrement d'accord avec cette kro (je rajouterai 2 points à la note).
Le chant suédois est original et passe très bien sans choquer (je ne suis pas très friand ce genre de langue en musique habituellement). Cet album me fait penser au 1er Grand Magus (une référence pour moi).

noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2015 à 19h16 - (115488)
Cette pochette !! Y'a moyen d'en faire un bon meme...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker