GRIND-O-MATIC - Flower Power (Autoproduction) - 05/12/2013 @ 07h58
GRIND-O-MATIC est un groupe un peu à part, sur la scène française.
Atypique, et autoproduit, comme beaucoup en ce qui concerne la structure et la promotion... Mais indépendant également dans son approche musicale. Qui tout en suivant l’impulsivité primaire tributaire du Grind, se plait à sortir des sentiers balisés, comme pour mieux perdre l’auditeur dans ses cheminements musicaux barbares.

GRIND-O-MATIC se distingue aussi par une approche musicale plus aventureuse, presque audacieuse ou rafraîchissante. Comme une sorte d’expérience sonore permanente, comme une forme de remise en question incessante.
Un bien pour un mal, cette vertu, qui a le mérite de monter un groupe en constante évolution, éloigne paradoxalement de l’auditeur l’impulsivité chère au Grind.

J’en étais resté au percutant "Welcome to Grind-o-land", sorti en 2009, zappant au passage l’Ep que le groupe a sorti en 2001. Oubli rattrapé depuis. Mais c’est "Flower Power", le 2ème album du groupe, qui nous intéresse aujourd’hui. Un album frais et décapant, qui, comme habituellement avec le groupe, tranche avec les prédécesseurs tout en perpétuant le style...

Et qui, non content d’être orné d’une folie maîtrisée, est articulé autour d’un concept thématique très intéressant : les Fleurs au Pouvoir... Et le Pouvoir des Fleurs.
Non en terme de symbolique florale, bonne pour appâter les clients, ni dans leur pouvoir à dissimuler le béton des villes. GRIND-O-MATIC a simplement choisi de remettre la nature et les plantes au centre des préoccupations, en partant d’un constat simple : « Dans la plus grande arrogance, l’homme pense aujourd’hui avoir totalement dominé la nature. Ecoutez cet album, et découvrez comment notre mère à tous pourrait facilement reprendre ses droits. »

"Flower Power" aborde, au travers d’histoires et de récits courts, la puissance dévastatrice (voire destructrice) de certaines plantes, capables de rendre l’homme malade, dépendant, fou, voir même de le tuer (dans diverses souffrances).
Folie. Addiction. Maladie. Ou, autrement dit, les dérives mentales auxquelles vous vous exposerez en écoutant "Flower Power" de façon répétée. Signe d’une attractivité étrange pour cet album.

Le Grind des O-MATIC pourrait être qualifié de grind progressif, si j’étais d’humeur à balancer des étiquettes réductrices pour lecteurs avides d’information prémâchée. Mais je ne le suis pas. Car le Grind des parisiens mérite plus d’attention et d’écoutes qu’un Grind classique et expéditif (ce qui, soit dit en passant, n’enlève rien à sa qualité). Et ne peut décemment pas être résumé en deux simples termes accolés.

"Flower Power" représente un formidable travail de composition et d’écriture combinés, pour un résultat impressionnant, tant dans son atmosphère que dans sa logique musicale.
Impossible à résumer avec de simples phrases, "Flower Power" est une expérience musicale bâtie avec la violence du Grind, mais bien plus ouvert musicalement, et plus varié. Tapant à la fois dans la violence radicale du Grind, la lourdeur du Death, et le chaos du HardCore déstructuré.

De fréquents passages ultra violents véhiculent la dose vitale de rage et de blast, au travers d’une furie musicale maîtrisée, mais régulièrement entrecoupée de délires musicaux atypiques et intéressants.
Plus que de simples Mid-Tempos, les moments d’accalmie sont franchement variés, et surtout ornés de riffs barrés mais jamais trop déjantés.
Inutile de dire que le combo a considérablement progressé depuis ses débuts, pour aboutir à une maîtrise instrumentale sans faille (et un nouveau batteur qui semble s'être vachement bien intégré).

Sensiblement "expérimental" pour du Grind, "Flower Power" poursuit dans la logique musicale des albums précédents, mais avec ici un résultat beaucoup plus abouti.

L’excellent concept thématique, dont l’enivrement des alcaloïdes et la folie des vapeurs toxiques se retranscrivent parfaitement musicalement, est ainsi propice à la mise en place d’un style qui se veut à la fois impulsif et réfléchi.

GRIND-O-MATIC propose une approche assez personnelle de sa musique et du grind, avec un atout indéniable : son aptitude à rester succinct et direct,
De fait, en dépit d’un côté déstructuré, l’auditeur arrive toujours à suivre les déambulations musicales du groupe, grâce à une simplicité structurelle dissimulée derrière une façade plus déstructurée. L’aspect direct du Grind n’y est pas pour rien.

Outre son concept et son approche musicale, l’autre atout de cet album est le son : bien équilibré, il possède une identité propre, à la fois sourd, grave et grondant, avec pourtant un dynamisme marqué. Presque organique, en fait.
Assez difficile à décrire, cette enveloppe sonore illustre là encore la personnalité du groupe et son envie de proposer un album à la fois frais et percutant.

Je regrette personnellement la présence des trois interludes, qui n’apportent pas grand-chose à mon goût, et rompent la dynamique de l’écoute.
Tous les morceaux ne sont pas non plus au même niveau, certains privilégiant l’urgence tandis que d’autres sont plus aérés ; et cette absence d’harmonie est parfois déstabilisante.
Malgré tout, une dynamique hallucinogène s’instaure progressivement, et capte assez bien l’attention de l’auditeur.

Sur fond de cassures rythmiques utilisées avec sagesse, GRIND-O-MATIC torture, secoue, interpelle et déstabilise les fans de Grind habitués à la violence frontale.
Pour un résultat qui manque d’impulsivité et de groove, mais reste violemment intéressant.

"Flower Power" mérite le détour, en raison d’un fourmillement d’idées musicales, sonores et thématiques parfaitement agencées. Le pouvoir des fleurs, et celui des GRIND-O-MATIC, est terrassant...



http://www.grindomatic.com/ - 170 visite(s)

3 titres en écoute ici - 156 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 15/20 | Nb de lectures : 12078




Auteur
Commentaire
grrr
Membre enregistré
Posté le: 05/12/2013 à 09h38 - (110275)
Excellentissime album!
J'y entend parfois quelques relents de DISCORDANCE AXIS et peut-être une toute petite pincée d'ASTERISK*...




Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker