GRIM FUNERAL - Abdication Under Funeral Dirge (Avantgarde/Season of Mist) - 30/04/2014 @ 07h07
Il y a quelques semaines, à l'occasion de la kronik du premier album de WRONG, je vous parlais de mes mésaventures avec la scène black métal espagnole qui ne m'avait jamais vraiment apporté de grande satisfaction. L'album de WRONG n'ayant pas changé cet état de fait, voici qu'une nouvelle occasion se présente déjà avec, cette fois-ci, un client de poids en la personne de GRIM FUNERAL (et l'expression "en la personne" est bien choisie puisqu'il s'agit d'un projet solo) qui avait sorti en 2008, avec "A Grim Funeral to the Soul of This World", un premier album qui avait reçu un accueil assez honorable.

Plus de cinq après ce premier méfait, Ur Profanum - c'est son nom, enfin son nom... je suspecte fortement ce patronyme, d'être un pseudonyme - est de retour avec un second album assez impressionnant. Avec une durée de 79 minutes et 54 secondes, une chose est sûre: on en a pour son argent. Près d'une heure vingt et seulement cinq morceaux. Inutile de vous dire que ceux-ci sont donc très longs. En effet en dehors du titre éponyme qui clôt l'album en moins de cinq minutes, tous les autres titres dépassent le quart d'heure, atteignant même les 25 minutes pour le titre "Human Funeral Throne". Voilà des durées qui ne manqueront pas d'effrayer ou d'en refroidir certains et à l'écoute de cette galette, on peut légitimement se dire qu'ils n'auront peut être pas tout à fait tort.

L'ambition première de GRIM FUNERAL est des plus nobles: mêler le black metal le plus raw et le plus sauvage aux ambiances sonores les plus sombres et désolées possibles. Un mélange de DARKTHRONE époque "Transilvanian Hunger" et de BURZUM. Pour ce qui est de poser des atmosphères vraiment black metal GRIM FUNERAL sait y faire et pourrait vraiment donner des leçons à pas mal de groupes. Sans user à outrances d'artifices (on entend une lugubre cloche à un moment et la pluie à un autre), Ur Profanum nous fait voyager dans le temps et l'espace, nous emmenant selon les moments et surtout selon votre imagination, tantôt dans une mystérieuse forêt, tantôt dans les rues sombres et humides du Londres victorien.

Les vocaux sont un élément primordial de la musique de GRIM FUNERAL. Ils sont sans doute parmi les plus torturés et terrifiants qu'il m'ait été donné d'entendre. Bien sur tout cela se fait à grands renforts d'écho et autres effets mais tout de même le résultat est des plus convaincants. La guitare n'est pas en reste, elle occupe aussi une place très importante, mobilisant parfois à elle seule (sans basse, ni batterie) tout l'espace sonore, à peine accompagnée par des râles ou des gémissements avant que la batterie, rageuse, ne vienne troubler ces parfois longues mais parfois très courtes lamentations guitaristiques.

Faire des morceaux longs, c'est bien mais encore faut-il arriver à les structurer et à justifier cette longueur. Ici, ce n'est pas toujours le cas, on a parfois l'impression qu'il y a des minutes en trop dans les morceaux, que certaines parties auraient largement pu être zappées et que le morceau concerné ne s'en serait que mieux porté et y aurait gagné en intensité et en efficacité, au lieu de perdre la moitié des auditeurs en route, lassés de ces interminables ping-pong entre guitare et batterie qui se répondent inlassablement sans que l'on sache toujours où Ur Profanum veut nous emmener.

Au final, je suis très partagé au sujet de cet album... Les ambiances et la sauvagerie qu'il dégage m'ont plutôt convaincu et assez impressionné mais il est bien dommage que l'ensemble n'ait pas été un peu mieux canalisé et maîtrisé, histoire de donner à cette galette une ligne directrice un peu plus claire et de décourager un peu moins d'auditeurs car nul doute que l'opacité de ce skeud en a fait fuir plus d'un.




Rédigé par : Sheb | 12/20 | Nb de lectures : 11477




Auteur
Commentaire
gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 30/04/2014 à 07h38 - (111974)
Oui, très fan du premier mais là, impossible de rentrer dedans, il est épuisant ce disque.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker