GRAVE DIGGER - Clash of the Gods (Napalm/Season of Mist) - 10/09/2012 @ 08h01
Grave Digger, toujours dirigé de main de maître par le rugueux et jeune quinquagénaire Chris Boltendahl, publie cette année sa quinzième production longue durée (utilisons le français pour une fois !) en environ 30 années de carrière. Soit un rythme très honorable pour ce groupe qui n'a jamais dévié de son heavy metal brut, basique, mais des plus efficace. De mon côté, j'avais trouvé les 2 derniers opus du groupe, «Ballads of a Hangman» et «The Clans Will Rise Again» de bien bonne facture, et je dois le dire net, ce «Clash of the Gods» leur est un cran en dessous.

Bien sûr, pas grand-chose n'a changé chez Grave Digger, qui présente comme toujours une belle illustration pour orner la pochette, et les paroles toutes écrites par Chris, traitent de sujets 'habituels' pour le groupe; Hadès et Cerbère pour les premiers titres, la gorgone Méduse pour le titre du même nom, le conflit entre les dieux (ce qui a donné le nom de cet album) ou encore l'Odyssée sont parmi les thèmes que l'on peut retrouver dans le livret de l'album. Ce qui marche moins bien sont les compositions, et c'est bien là l'essentiel avant tout. Grave Digger a toujours joué un heavy traditionnel et facile à assimiler (avec parfois une touche plus épique bienvenue), mais en 2012, je ne suis plus trop enthousiasmé par cette recette utilisée depuis déjà un paquet de temps. Ce qui ne veut pas dire que «Clash of the Gods» est un mauvais album, non, parce qu'il a des qualités et des bons titres, mais plus simplement qu'il risque de souvent prendre la poussière sur l'étagère où il sera rangé.

Pourtant l'ouverture sur l'intrigante introduction («Charon») aux quelques paroles déclamées en allemand par Micha Rhein (chanteur d'In Extremo) nous plongeait d'entrée dans une ambiance à la fois menaçante et captivante, grâce aussi à l'utilisation d'un accordéon et d'une guitare acoustique, 2 instruments rarement utilisés chez les Allemands. Mais les titres défilent et tous ne font pas aussi bonne impression. Comme par exemple «Hell Dog», un morceau qui bien qu'il soit ultra solide, me laisse de marbre par son aspect trop facile et prévisible, en témoigne surtout son refrain banal et cliché comme pas permis. Autre modèle de titre moyen, avec «Call of the Sirens», le temps calme de l'album qui aurait pu cependant être raccourci de près de 2 minutes, tant son refrain est répété à outrance. Et même si Chris chante quelques couplets d'une voix plus claire et harmonieuse que d'habitude, on attend avec une certaine impatience que ce titre finisse (où alors il suffit de faire 'next' c'est vrai...), parce que ce n'est pas des claviers plus présents et un tempo plus lourd et marqué qui suffiront à rendre ce titre passionnant.

Heureusement, «Clash of the Gods» n'est pas à voir tout en noir, pour preuve, je prendrais le morceau éponyme, qui de par son atmosphère sombre et funeste menée sur un tempo des plus massifs, s'impose comme l'un des meilleurs moments de l'opus (et ce malgré un refrain très simple, qui paradoxalement s'intègre parfaitement au côté un peu 'mystique' de ce titre). Bonne impression aussi laissée par «Walls of Sorrow» et «Warrior's Revenge», deux morceaux qui se ressemblent dans leur structure: une grosse intensité sur la majorité de leur durée, se traduisant par un batteur qui déroule et martèle caisse claire/double pédale avec enthousiasme et un guitariste enchaînant des riffs féroces comme seul un Teuton peut en produire. Ces 2 titres ont aussi pour point commun un refrain qui vient à ralentir le rythme (effréné) imposé par les couplets, prenant de l'ampleur grâce à des chœurs fournis (surtout sur «Walls of Sorrow» qui peut faire penser à du Blind Guardian, la présence d'un peu d'orchestrations en renfort n'y étant pas non plus un élément étranger). Le refrain de «Warriors Revenge» est lui un peu plus construit et ce n'est pas une surprise si vous le reprenez rapidement à tue-tête, tant il est contagieux.

Pour reparler un peu instrument et notamment guitare, si Axel 'Ironfinger' Ritt balance des soli souvent bourrés de notes, je les trouve assez pauvres en émotions et feeling. Un peu comme si ils étaient interchangeables d'un morceau à l'autre et joués sans vraiment de conviction. Et si certains riffs gardent un aspect rudimentaire, d'autres ont tendance à un peu ramollir l'ensemble (c'est le cas par exemple de «Home at Last» qui a au passage un chorus bien mémorable, heureusement). Enfin bref, Grave Digger continue son petit bonhomme de chemin, et produit encore de bons titres heavy et efficaces bien que pas vraiment transcendants («God of Terror», «Death Angel and the Grave Digger»). En conclusion, je dirais que «Clash of the Gods» est un opus correct, parfois pas très emballant et qui manque un peu de morceaux 'hymnes', mais bon on peut pas trop leur en vouloir après une carrière déjà aussi bien remplie. En espérant quand même que le prochain soit un peu plus passionnant sinon ça risque de sentir le roussi pour la bande à Boltendahl...




Rédigé par : gardian666 | 14,5/20 | Nb de lectures : 12063




Auteur
Commentaire
Keyser
Membre enregistré
Posté le: 10/09/2012 à 08h47 - (103635)
Album correct mais en dessous du dernier. C'est trop classique et les riffs sont usés jusqu'à la corde, même si ça fait toujours un peu d'effet. Reste des refrains excellents (putain "Warrior's Revenge"!), de très bons solos et la voix rocailleuse toujours aussi bonarde de Chris.



lolo
IP:92.103.133.164
Invité
Posté le: 10/09/2012 à 09h00 - (103636)
"...pour ce groupe qui n'a jamais dévié de son heavy metal brut..." n'oublions pas le fameux épisode Digger (le Grave nuisant au potentiel commercial) avec son canard en metal ! Comment-ça, mieux vaut oublier ? ;-)

Sinon, mode vieux con nostalgique, Grave Digger confirme qu'il n'est malheureusement plus capable de retrouver la magie qui l'animait dans les années 90, quand Uwe Lulis tenait la gratte et la composition, même s'il a écrit de bonnes chansons sur les derniers albums.

Je pense que je passerai mon tour cette fois-ci

Dittohead
IP:90.32.4.199
Invité
Posté le: 10/09/2012 à 16h22 - (103637)
Pour moi le pire album de Grave Digger (c'est dire...)Rien à retenir. Sur les précédents ils y avait un ou 2 morceaux au dessus et quelques riffs par-ci, par-là mais là rien... Ca sent la fin...

Cruchot Jr
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2012 à 12h27 - (103645)
Je n'ai pas du tout aimé le précédent album et le mcd 'Home at last' m'a ennuyé : cet album ne m'inspire guère confiance, depuis quelques années Grave Digger sort album sur album au fur et à mesure que l'inspiration (la passion ?) se dégrade.
Encore un groupe qui devrait arrêter ou prendre cinq ans pour sortir un album de qualité.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker