GLORIOR BELLI - Gators Rumble, Chaos Unfurls (Agonia/Season of Mist) - 18/02/2014 @ 07h57
Pour ceux qui prendraient le train en marche, et ils peuvent être nombreux, GLORIOR BELLI est un groupe français, francilien pour être un peu plus précis, qui existe depuis maintenant une douzaine d'années. Après une première démo sortie en 2003, le combo a commencé à sortir des albums au rythme d'un tous les deux ans. D'abord signé chez Eerie Arts, le groupe s'est ensuite retrouvé chez Southern Lord, puis Candlelight et Metal Blade, excusez du peu. C'est sur "Meet Us at the Southern Sign", son troisième album sorti en 2009 que le groupe a entrepris des changements assez radicaux dans le style musical pratiqué. La musique du groupe qui jusque là n'était qu'un black metal pas vraiment original, dans la lignée de WATAIN, MERRIMACK et d'une bonne partie de ce qui sortait des studios Necromorbus, s'est transformée en un mélange de black metal et de... southern à la PANTERA et DOWN ! Exit la froideur des forêts suédoises, place à la chaleur moite du bayou.

Sorti deux ans plus tard "The Great Southern Darkness" n'avait fait que confirmer les inflexions sudistes de nos parisiens mais pour certains, la surprise de l'album précédent était passée et avait laissé place à une légère déception et a une sensation de redite voire de baisse de régime, notamment pour Prince de Lu qui vous avait causé des trois précédents albums de GLORIOR BELLI dans ces mêmes colonnes.

Pas sûr que cette nouvelle fournée passionne ces mêmes détracteurs qui trouveront sans doute une fois de plus que le groupe, fait du surplace et qu'il n'a une nouvelle fois pas réussi à retrouver la formule qui avait fait la réussite de "Meet Us at the Southern Sign". Les autres y trouveront sans doute leur compte. Cet album compte encore son lot de morceaux catchys, tantôt purement bluesy/southern comme "Blackpowder Roars" qui ouvre l'album, tantôt plus orientés black metal à l'instar de "Wolves at My Door". On trouve également des morceaux qui mêlent adroitement les deux styles tel "A Hoax, a croc!" qui débute sur une partie bien lente et bluesy avant de monter en puissance vers des sphères plus sombres. "I Asked for Wine, He Gave Me Blood" applique lui, le schéma inverse, démarrant sur une partie rapide et brutale avant de finir sur une partie plus typée southern. Au final j'ai tout de même l'impression que le ratio black metal / southern music penche encore plus en faveur de la musique sudiste et du blues et que la part de black metal dans ce gâteau a encore été un peu réduite. Personnellement ça ne me dérange pas, attention tout de même à ne pas retirer tout le black metal de la recette sous peine de devenir un banal groupe de sludge, ce qui enlèverait tout de même une grosse partie de l'intérêt du groupe.

Niveau production, rien à redire, c'est puissant et précis et ça reste suffisamment poisseux pour parfaitement coller au style. Bref, pas grand chose à reprocher à cet album qui au fil des écoutes s'est avéré dès plus agréables et catchy à écouter. Plus groovy que jamais, moins black metal que jamais, il ne plaira sans doute pas à tout le monde mais devrait satisfaire ceux qui ont apprécié les deux précédents.

A l'heure où j'écris ces lignes, le groupe compte désormais une nouvelle section rythmique, une de plus diront les mauvaises langues. Baptême du feu le 21 février prochain à Turku en Finlande où le groupe se produira au Turku Saatanalle II en compagnie de HORNA, IMPALED NAZARENE, SARGEIST et d'autres noms prestigieux.




Rédigé par : Sheb | 15/20 | Nb de lectures : 12493




Auteur
Commentaire
Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 18/02/2014 à 10h59 - (111031)
A la première écoute je n'ai pas trouvé ce nouvel album très inspiré, et la production me semble manquer cruellement de dynamisme, de volume.

Je lui laisserai une seconde chance quand même, car j'ai beaucoup aimé les 2 précédents.

1 gars qui parle comme ça
IP:89.84.236.68
Invité
Posté le: 19/02/2014 à 00h11 - (111038)
guitares leads trop à droite, batterie trop centrée, vox trop en avant, sinon c'est assez inspiré musicalement et la prod est somme toute assez bonne malgré les défauts près cités, ça donne envie de s'intéresser à leur musique au final, donc album correct

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker