GLOOMY HELLIUM BATH - Sistema Solera (Dooweet) - 05/02/2016 @ 07h09
Houlà, voilà une des curiosités de l’année passée en termes de Metal français. Un projet qui montre d’ailleurs que Krys (JARELL, MUR, NERV, OMRÅDE, ex-IN THE GUISE OF MEN, guest pour YORBLIND et WITHINSANE, etc) est un touche-à-tout et ce dans différents domaines. Même un peu éloignés du Metal. Après OMRÅDE, on s’en rapproche certes de nouveau avec GLOOMY HELLIUM BATH (trio complété par Ed et Neil), mais on s’aventure aussi dans d’autres terres, les terres de la musique industrielle. Pas l’Electro-Indus ni même la pure « musique industrielle » mais plutôt un Rock/Metal Indus qui brasse assez large quand il s’agit d’utiliser divers artifices électroniques, instrumentaux ou vocaux. On est parfois à la lisière du Digital Hardcore d’ATARI TEENAGE RIOT mais GLOOMY HELLIUM BATH s’exprime quand même plus à l’aide de guitares, pour un album que l’on imagine bien percutant et sans compromis. Ça sera, relativement, le cas de ce Sistema Solera d’à peine 33 minutes, direct dans la gueule.

Grosses guitares indus, beats saturés, vocaux puissants et divers samples forment donc les éléments de base du Metal Indus de GLOOMY HELLIUM BATH, mais beaucoup d’aspérités sont présentes. "Fight" le montre d’entrée, avec des samples nawak, des riffs bien appuyés et de l’electro bien grasse souvent en mode gros dubstep. Bon, oui, et hélas, les lignes dubstep sont parfois à l’honneur sur ce Sistema Solera, menant des morceaux comme "Fucking Machine" ou encore la fin du morceau-titre. On aimera ou pas, étant donné mon aversion pour tout ce qui est en -step, je passerai mon tour sur ces quelques passages susnommées. Mais le reste en vaut bien la peine, et plus si affinités. Avec ses chants féminins, "Alcoholic Jerk" a de bons relents de KMFDM, et quand le groupe sort les riffs effrénés il ne le fait pas à moitié. L’énergie est donc souvent de mise, ce qui nous offre d’ailleurs de grosses tueries comme "Lady Boyz" aux riffs et beats ultimes ainsi que le final "Dead Rising Horse" où le groupe se lâche bien sur une base drum’n’bass assez jouissive.

Dommage d’ailleurs qu’on ait pas le droit à plus de hits du genre, et par ailleurs le trio va surtout expérimenter, sans convaincre entièrement toutefois ("Fuck It" en mode Rock Indus, le plus dépouillé et dark "Sistema Solera", le bruitiste "Bloody Mary"). "Ouarrrrrrch" par exemple aligne les bons gros riffs, mais sans plus. Et les quelques vocaux « clairs » (souvent en mode OMRÅDE en fait) ont parfois du mal à passer. Sistema Solera recèle de quelques bonnes trouvailles mais n’est pas abouti, et il est difficile de savoir si ce projet a de l’ambition ou restera au stade de l’expérimentation occasionnelle. De ce dernier point de vue, Sistema Solera est un album globalement intéressant, bien qu’il retienne plus l’attention lorsqu’il envoie la sauce façon Metal Indus qui tache. Réservé aux férus de l’Indus sur une base Rock/Metal, GLOOMY HELLIUM BATH est une formation à découvrir, qui ne révolutionne rien dans l’absolu et surtout pour les connaisseurs mais à de l’énergie à revendre et quelques idées qui font mouche. On verra si le trio perdurera et ira plus loin, où il pourrait faire mal d’ailleurs, en attendant du moment qu’on apprécie quelques délires sur une base électronique, Metal et Indus, Sistema Solera aura de quoi vous contenter pendant 33 minutes assez consistantes.




Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 6387




Auteur
Commentaire
DIMECHAG
Membre enregistré
Posté le: 05/02/2016 à 11h51 - (119314)
Bordel, ça chie!


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker