GENITAL PUTREFACTION - Stworzony przez Bogow (Old Temple) - 10/12/2014 @ 07h39
Formé initialement en 1989, les Polonais de GENITAL PUTREFACTION ont laissé mariner le pus de leur pubis pendant plus de dix ans avant de remettre à l'air, et en 2009, leur vieux service trois pièces faisandé et purulent. Fort de trois démos ("Destination" et "Sespis" en 1991, "The inside anxiety of soul" en 1992) le groupe a donc attendu plus de dix avant de proposer son premier album "Stworzony przez Bogow" en 2012, lui même suivi peu de temps après par une petite compil' "The unholy Decade". Je suis d'accord qu'on est donc pas forcément en avance pour vous causer de ce premier album...mais bon, vaut mieux tard que jamais non ?

Pratiquant un Death/Black nerveux et rapide, GENITAL PUTREFACTION ne se distingue pas vraiment par les variations rythmiques et les morceaux à tiroirs. Primitif, impitoyable et décérébré, le style de GENITAL PUTREFACTION ne fait penser à CORPSE (la version préhistorique de GRAVE) et au Thrash marteau pilon de POSSESSED. Si le rythme de la batterie est aux frontières du Blast Beat, le batteur s'arrête parfois pour balancer un petit mid tempo arrosé de double et s'aventure même à une ou deux reprises sur des architectures plus groovy et musicales. Mais ces éléments ne doivent représenter que 10% du disque, la plupart des chansons sa caractérisant par un jusqu'au boutisme rythmique assez radical.
C'est précisément à ce niveau qu'on voit toute l'influence qu'on eut les 80's sur GENITAL PUTREFACTION. Je retrouve en effet pas mal de cet état d'esprit assez extrême qui animait les groupes tels que BATHORY et HELLHAMMER, ces derniers n'hésitant pas à s'acharner dans une voie en entonnoir, le sentiment de claustrophobie et de suffocation qui s'en échappait alors ayant donné lieu aux tout meilleurs disques de la discipline.
Hélas, ce qui caractérisait le talent de quelques groupes des 80's se transforme avec GENITAL PUTREFACTION en une redondance qui ne trouve que rarement des barrières pour l'arrêter. Si les premiers morceaux passent bien, on commence à soupirer au bout du troisième et il faut ensuite attendre le sixième morceau avec "Okaleczone umysły " pour se faire tirer de sa torpeur par des arpèges placés très en avant dans le mix (à tel point que c'est choquant) avant de retourner à ses pénates en attendant le prochain réveil matin musical.

GENITAL PUTREFACTION reste carré dans son interprétation et plutôt agréable quand on aime le sale, bourrin/primitif et qu'on est en manque de nouveauté. Pour ma part, cela ne va pas me laisser un souvenir impérissable.




Rédigé par : Pamalach | 12/20 | Nb de lectures : 9604




Auteur
Commentaire
Krif Krof
IP:84.37.137.216
Invité
Posté le: 10/12/2014 à 09h16 - (115109)
Dernière démo en 1992, 1er album en 2012.
C'est vrai que ça fait plus de 10 ans... Mais du tout on peut dire 20 ans, non Pamalach ? :)

pamalach
Membre enregistré
Posté le: 10/12/2014 à 22h20 - (115118)
C'est exact cher ami !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker