GENERATION KILL - Red, White and Blood (Season of Mist/Season of Mist) - 21/02/2012 @ 08h11
Putain, ce qu’elle est moche cette pochette… Voilà la première chose que l’on se dit en approchant de près le premier brûlot de Generation Kill sobrement nommé « Red, White And Blood ». Certainement que les deux Rob – le vieux Dukes d’Exodus et l’ex-Pro Pain Moschetti- ont trouvé ça aguicheur ou alors ils ont ouvertement mis les clichés « thrash » en avant, à l'image de ce soldat ricain tout droit sorti d’un épisode de Tom Clancy. C’est de cette seconde manière que je préfère aborder ce disque, tant les époques semblent révolues et tant ce side-project ne projette aucune envie d’apporter une nouvelle pierre à l’édifice. Malgré tout ça, « Red, White and Blood » bénéficie de l’appui de Season of Mist pour sa distribution, ce n’est pas de la merde pour un groupe parallèle supposé être « has been ».
Cependant, avant de cataloguer directement ce premier opus de l’entente des deux Rob à la case poubelle, il faut s’attarder un minimum sur le dit « album ». Logique…

« Hate », titre vindicatif, cliché au possible, met les choses au clair : Generation Kill envoie. Les riffs sont gratinés comme il faut, il y a du groove, de l’énergie, mais aussi du prévisible ! Néanmoins, il ne faut pas penser négativement vis-à-vis de cette redondance au niveau des titres puisqu’il y a une belle cohésion entre les morceaux. La formation new-yorkaise joue bien la comédie, le crossover employé sonne comme des milliers d’autres morceaux, mais la magie est là. Il y a un potentiel énorme, si vous êtes plutôt amateur d’efficacité à originalité, ça devrait le faire. Rob Dukes s’affiche en tant que leader accompli, pas besoin de vous faire un dessin sur le charisme de ce bonhomme, et surtout, il assure vocalement comme sur le vacillant « Slow Burn ». Même si, oui, il faut l’avouer, il aurait pu faire cent fois mieux. D’autant plus qu’il est parfaitement suivi par les ex-guitaristes de Mutilation (non pas ceux que vous pensez, plutôt du genre « undeground ») qui déchargent pas mal de riffs dignes d’un Slayer (« Walking Dead » es-tu là ?) ou d'un Black Sabbath avec « Dark Days ». Alors, c’est assez surprenant de voir à quel point la ressemblance est frappante, surtout si vous ajoutez à cela une ambiance à la « Lost » de Biohazard. Ce titre est assez mystérieux à mes yeux, tant son utilité est discutable, bien que pas désagréable, mais là, il faudrait savoir si on veut défourailler pendant près d’une heure ou si on veut tout niquer pendant trois quart d’heure avant de baisser les bras.

Au-delà de tout cela, il y a trop de gâchis dans les compositions. L’intention première est là, seulement la sauce ne prend plus lorsque l’on se rend compte de la répétitivité des morceaux, le titre éponyme montre assez bien mon ressenti : certains passages scandés sont bien branlés, mais d'autres tournent en boucle. L’ambiance générale de l’opus est à déplorer également, même si les titres s’enchainent assez bien, il n’y a pas trop d’accroche dans l’univers des New-Yorkais. On ne cherche pas à comprendre, la musique est jouée et le reste est un peu mis à l’écart.
Bref, à mes yeux, cet album n’est pas une bouse, il est même bon. Plutôt surprenant vu que je ne m’attends pas forcément à entendre un disque génial en voyant ça. Mais là, bonne petite « surprise » demeure beaucoup trop prévisible. Alors, je ne serai pas du genre à le jeter directement à la poubelle, mais après l'avoir écouté 2 ou 3 fois, on se dit que ça va, mais qu'on a quand même vu mieux.



Myspace - 86 téléchargements


Rédigé par : Choko | 11.5/20 | Nb de lectures : 11840




Auteur
Commentaire
djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2012 à 11h34 - (100609)
Chro' assez juste, album un peu décevant, car manque un peu d'accroches et la prod pue un peu (ça fait preprod maison).

12/20



Nikta
IP:88.168.130.149
Invité
Posté le: 21/02/2012 à 12h36 - (100610)
Album totalement faisandé.

J.N.
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2012 à 13h16 - (100633)
Déja dans les bacs depuis un (très) long moment. Si le line up est prometteur sur papier il n'en va pas de même pour l'album. bref ultra décevant ( on attendra avec grande impatience le nouveau Overkill le mois prochain ).

Eazy-Ni
IP:126.193.192.36
Invité
Posté le: 21/02/2012 à 14h47 - (100634)
Oui bon album. Moi j'ai beaucoups aime.

Pas mal de morceaux accrocheurs meme si, je le redis, on comprend pas bien ou ils veulent aller avec une moitiee thrash/hardcore macho pitbull et l'autre moitiee ballades stoner deprimees.

Orgasmatron
Membre enregistré
Posté le: 23/02/2012 à 18h56 - (100677)
Un inédit (fraichement enregistré) pour bientôt sur la compilation 'Straight From The Heart'... Le line-up est bientôt complet! C'est long mais ça sera bon! ;)

J'ai trouvé l'album plutôt cool, assez varié autant musicalement que vocalement (J'ai pensé par moment à Anselmo ou Steev Esquivel). Bref un bon 15 pour moi! :)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker