GEHENNAH - Too Loud to Live, Too Drunk to Die (Metal Blade) - 20/04/2016 @ 07h59
GEHENNAH, c'est un peu comme ce bon vieux pote que tu vois plus beaucoup mais avec qui chaque retrouvaille se transforme en un moment de bonheur presque palpable. Refaire ce foutu monde une fois de plus, enfin ce qu'il en reste, entre deux lampées goulues de Chimay Bleue et d'innombrables rires bien gras dont l'intensité se décuple au fur et à mesure que la nuit tombe. Il faut dire que le groupe s'était fait discret ces derniers temps, lâchant un dernier EP malodorant au début du millénaire, "Ten years of fucked up behaviour" en forme de majeur fièrement dressé... avant de disparaître pour de bon. Ouais, enfin c'était sans compter sur la passion immortelle pour le speed/thrash à l'ancienne de Mr Violence et de ses alcoolytes invétérés qui avaient déjà montré le bout de leurs chicots il y a deux ans sur "Metal police", un petit format où les quatre bougres éructaient bruyamment quatre titres en huit minutes chrono. Burps ! Sans ce bon vieux Ronnie Ripper, parti depuis bien longtemps triturer sa grosse basse chez les copains de TURBOCHARGED au son d'un thrash/death mâtiné de punk et de crust, gare aux godasses ça tâche.

Bref, on prend presque les mêmes et on recommence. Près de vingt ans après un "Decibel rebel" furax mais pas aussi inspiré que le cultissime "King of the sidewalk", GEHENNAH ressort l'artillerie lourde. Des preuves ? "Gehennah will destroy your life", "Tonight we fight" ou "Unholy and unpleasant", tout un programme. Qui tient en deux mots : "Street metal" ou "MOTORHEAD+VENOM", c'est vous qui voyez et dans le sens qui vous arrange. "Street metal" ? "Street credibility" oui ! Des riffs directs-coups de boules, un son de basse clinquant comme un coup de latte dans les valseuses, des parties de batterie qui résonnent comme autant d'appels à la baston, sans oublier ces vocalises hargneuses rongées par l'abus de whisky, la voilà l'odeur de la rue et de ses excès ! Ajoutez à cette affaire une production bien baveuse et méchamment burnée, un artwork explosif et des lyrics evil jusqu'au bout des ongles noircis, z'aurez une petite idée du topo. Je ne peux d'ailleurs résister au plaisir de partager ce pur moment de poésie qu'est "Life metal must die"...

If the rumors of an acoustic set turns out to be true
Then we'll break in backstage, and piss in your fondue
We are ready to take action, to keep the metal pure
If you're wimping out the scene, you will never be secure


Metal jusqu'au bout des orteils j'vous dis !

Bien, vous pensiez peut-être qu'en un peu plus de dix piges, les Suédois avaient revu leur copie et s'étaient ouverts à d'autres influences ? Foutre non, la recette n'a pas bougé d'un pouce ! Et c'est tant mieux ! Z'êtes pas rassasiés bande de goinfres ? Ben ça tombe bien car un deuxième disque s'invite aux réjouissances ! Ouais, "Metal police", tel le préposé à la circulation un brin zélé, use et abuse de sa capacité de nuisance pour remettre de l'ordre mais point de matraque ou de Taser ici, juste douze bons gros glaviots bien juteux aux relents d'urine et de vieille pils éventée. Principalement constitué de réenregistrements de morceaux de "Decibel rebel" et "King of the sidewalk" avec une production plus musclée (signée des "Big Balls" studios !), ce "Metal police" propose aussi deux inédits carnassiers, "Carve off your face" et "Black jack loser", qui lamineront les esgourdes des plus hardis d'entre vous !

Inutile de vous préciser qu'au moment de faire les comptes, vingt-cinq titres de GEHENNAH ça chauffe méchamment les esgourdes... mais bordel, qu'est-ce que c'est bon !




Rédigé par : TarGhost | 16/20 | Nb de lectures : 6682




Auteur
Commentaire
gardian666
Membre enregistré
Posté le: 20/04/2016 à 21h34 - (119879)
GEHENNAH c'est pas très intelligent mais qu'est ce que c'est bon.



grozeil
Membre enregistré
Posté le: 20/04/2016 à 23h36 - (119881)
C'est même complètement con, tu peux aller jusque là!



Humungus
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2016 à 06h07 - (119882)
Du lourd ! Du gras ! Du suintant !
Génial quoi...
Et perso avec un Orval plutôt... ... ...

Zlag
IP:90.52.226.55
Invité
Posté le: 27/04/2016 à 08h17 - (119922)
Voir même une Carolus Van De Keiser...

Derketa
IP:31.157.32.241
Invité
Posté le: 27/04/2016 à 21h22 - (119928)
En écoutant Gehennah ce sera une bonne St omer a 8 degrés ou une koenigsberg noire qui tâche bande de bourgeois !

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 28/04/2016 à 00h05 - (119930)
Hé hé hé !
C'est pas faux du tout ça Derketa...
Mais passé 35 piges, l'embourgeoisement est de mise mon gars.

Derketa
IP:109.119.62.13
Invité
Posté le: 28/04/2016 à 08h37 - (119931)
Ha ha ! J'en suis qu'à 30 alors j'en profite encore pour écouter Gehennah et cet ellent album que je trouve très Motorhead d'ailleurs dans l'esprit.
Et de redécouvrir aussi toute la clique Osmose de l'epoque comme Inferno ou loudpipes.

Derketa
IP:31.157.242.142
Invité
Posté le: 29/04/2016 à 09h22 - (119940)
Je viens de decouvrir l'album du one man band usa de Midnight et c'est dans le même esprit que cet album de Gehennah ruez vous dessus !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker