FUGU DAL BRONX - Ti Nedo To Xtro (Autoproduction) - 28/06/2012 @ 08h41
Il est de ces groupes pour qui la musique est un vecteur d'émotions sensorielles, une aventure qui t'amène sur les berges du souvenir ou qui te fait découvrir des paysages que tu n'aurais pas imaginé en rêves. La « profondeur » d'un groupe ne se mesure alors pas en technique ou en vélocité, il est nécessaire qu'il soit suffisamment discipliné pour dessiner clairement son itinéraire et suffisamment humble pour savoir que, peut-être, le chemin le verra se perdre.

Vous connaissez certainement Rurik Sallé, ancien rédacteur en chef de Hard N' Heavy, journaliste à Mad Movies et musicien chevronné donnant de la corde dans des projets aussi divers que variés. Après plusieurs participation à des B.O de films, le voilà donc avec un nouveau projet uniquement instrumental, FUGU DAL BRONX.
Le groupe nous présente ici son premier E.P, « Ti Nedo To Xtro », de cinq titres à l'artwork aussi soigné que sa musique est délicate et puissamment exécutée.

Sur une base d'instruments rock (basse, batterie, guitares) FUGU DAL BRONX peint de mélancoliques mélodies jouées par un violon, ce qui apporte un charme considérable à l'ensemble et lui confère d'emblée une originalité très agréable. Lors des premiers titres, on pourrait croire que le groupe va jouer sur la douceur de l'acoustique puis sur la violence de la distorsion. Mais plus le disque avance, et plus on réalise que les choses sont plus complexes que cela et que si les instruments participent bien évidemment à la personnalité des ambiances, ce ne sont pas eux qui dictent la musique. Car ici, le choix des armes semble choisi en fonction de la bataille à livrer. Ce n'est pas parce que FUGU DAL BRONX est muni d'une mitraillette qu'il va ouvrir le feu sur tout ce qui bouge...

On se retrouve donc balancé d'un univers à l'autre, tour à tour bercé par de douces mélopées pleines de douceur puis sauvagement savaté par de brutales déflagrations soniques metalliques.
Il convient d'ailleurs de dire que ces dernières semblent trouver leurs influences quelques années en arrière, perdues entre les maîtres de la disciplines (MEGADETH ou BLACK SAB') et les apôtres d'alternatives sonores plus modernes et torturées. Rurik semble donc s'amuser à piocher dans les tonneaux qui l'ont abreuvé pendant des années et sans tomber dans le plagiat, il habille ses compositions avec de riches apparats, simples mais percutants.
Le son général est très clair mais aussi très « in your face ». J'aurais pu croire que le son général serait agrémenté de multiples couches et effets sonores (histoire de donner de la profondeur aux titres) mais les morceaux restent sans fioritures un peu comme si le groupe jouait à côté de toi. On sent donc que le disque a été enregistré « à l'ancienne » et on se met à retrouver de bonnes vieilles vibes que l'on ressentait il y a quelques années lorsqu'on écoutait un bon album enregistré à la maison et cousu à la main. No Bullshit guys!
L'effet onirique en prend donc un coup et la B.O que représente cet album semble plus à vivre qu'à imaginer. FUGU DAL BRONX semble vouloir t'accompagner dans tes aventures plutôt que te dicter ce qu'il faut que tu fasses avec elle. C'est assez difficile à décrire mais pour moi, ce groupe arrive à agrémenter ton monde de décors qui lui appartiennent... et non l'inverse.

Malgré son apparence très évidente, ce disque nécessite plusieurs écoutes afin d'en percer les secrets. Assez addictives, les mélodies finissent par t'imprimer les neurones et si elles peuvent rappeler par moments quelque chose d'existant ce n'est que pour mieux te prendre par surprise. Avec l'excellent « Untilited » FUGU semble s'avancer dans le monde balisé du « 28JoursplustardCORE » (une mélodie lugubre qui ne change pas et évolue au fur et à mesure des changement d'accords rythmiques) ils se débarrassent de la facilité en démolissant tout sur leur passage à grand renfort d'une dynamique ultra percutante. Les chansons de cet E.P finissent donc par atteindre leur cible, non pas de la façon dont on pourrait imaginer, mais en choisissant de ne pas donner dans la facilité et en posant d'emblée une personnalité forte et engagée. Assurément un groupe à suivre !

facebook - 138 téléchargements


Rédigé par : Pamalach | 7/10 | Nb de lectures : 12380




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker