FRONTAL - Death Eaters (Klonosphere/Season of Mist) - 07/07/2014 @ 08h25
Klonosphère + Metal d’inspiration groovy et technique… le refrain est connu mais 1) ça faisait longtemps et 2) cela va nous donner une nouvelle révélation. Un nouveau combo de pur « French Metal », ce Metal abrasif, punchy mais technique, devenu caractéristique d’une bonne partie de notre scène française. Formés en 2005, les lyonnais de FRONTAL comptent dans leurs rangs Morgan Berthet (EYELESS, MYRATH, THE MARS CHRONICLES) et ont eu l’honneur d’ouvrir pour LAMB OF GOD dès la parution de leur premier EP en 2009. FRONTAL a toutefois pris son temps et cinq ans plus tard, voici leur premier full-length dénommé Death Eaters. Un full-length de 40 minutes qui pose ses bases avec maîtrise, et qui est déjà suffisamment intéressant pour être porteur de belles promesses.

Niveau style, si le groupe dit faire du Deathcore progressif, il est bien loin d’un SLICE THE CAKE ou de n’importe quel groupe de Sumerian Records genre VEIL OF MAYA, ce n’est d’ailleurs pas ici que l’on trouvera encore une fois des breakdowns fat à souhait ou du growl d’ours. FRONTAL est plutôt à la croisée de trois chemins : le Math-Metal d’inspiration Destroy Erase Improve soit celui du TEXTURES des débuts voire de HORD, le Power-Thrash-Groove Metal (certaines influences qui se ressentent là-dedans nous font dire que le fait que le groupe a ouvert pour LAMB OF GOD est tout à fait logique), et enfin le Death technique mais pas dans les compositions ou à cause d’une quelconque envie d’en foutre partout à l’aide de sweepings ou de basse fretless, mais plutôt dans certaines structures de morceaux qui multiplient les changements de plans. COPROFAGO est cité comme influence par le groupe et la référence aux chiliens n’est absolument pas volée. FRONTAL est cependant moins jazzy et plus terre-à-terre, misant surtout une efficacité agrémentée de quelques soubresauts techniques remarquables. Et leur Death-Thrash-Math-Groove Metal, donc du French Metal en plus thrashy par moments, est sacrément réussi.

Pas d’intro parasite, FRONTAL en met plein la vue d’entrée de jeu avec l’excellent "Kronos" qui grâce à ses riffs syncopés n’aurait pas dépareillé sur Polars ou Drawing Circles de TEXTURES, d’ailleurs le chant de Diego est assez proche de celui de Erik Kalsbeek en son temps, le ton « élancé » hérité des débuts de MESHUGGAH est le même, même si sa voix est un poil plus grave. Sur cette bonne lancée FRONTAL se lâche avec "No More Safety" et "One to Kill Them All" qui sont sans conteste les tubes de l’album, avec des riffs de premier choix, des structures très entraînantes et ce jeu technique qui fait mouche. Le petit côté Thrash fait également son effet, ce qui me fait penser aux groupes de la Finisterian Dead End League comme BREAKDUST ou MALKAVIAN. Un côté Thrash mis en exergue et de fort belle manière sur les plus rapides et rentre-dedans "New Journey" et "Psychopath Army" qui pimentent cet album souvent groovy. Des morceaux comme "Inferno", "At War With Myself" ou encore "No Pride" y mettent donc la gomme niveau groove, mais FRONTAL ce n’est pas que du groove et on découvre avec étonnement des passages mélodiques proches de certaines formations djent sur la fin de "Inferno" et "At War With Myself". Bien sûr le tout est accompagné de plans techniques sautillants, comme au sein de "Inferno" ou de ce morceau très foufou qu’est "Rise Above".

Le final "Mind Control" résume bien tout le propos de FRONTAL, entre Groove, Thrash et Math-Metal avec quelque peu de furie technique. Un propos qui n’a certes pas énormément d’originalité, avec des influences évidentes et communes à tout le « French Metal », et quand le groupe essaie de sortir un peu de ces clous ce n’est pas forcément convaincant, en témoigne l’étrange morceau qu’est "Death Eaters" avec son chant « clair » pas indispensable, les qualités techniques et d’efficacité du groupe se suffisant à elles-mêmes. "No Pride" au tempo globalement plus soutenu est un peu en-dessous du reste, et tout est presque dit sur les 6 premiers morceaux, mais dans l’ensemble la performance de FRONTAL est réussie et Death Eaters est un très bon album. Avec un peu plus de personnalité (et une prod un peu moins « sèche », jugement totalement personnel sur la question), voilà un groupe qui pourra devenir un minimum énorme, ses qualités pour pondre un Metal groovy en diable, avec juste ce qu’il faut de technique tout en croisant avec brio d’autres styles, semblant évidentes pour ce premier album qui est un départ très satisfaisant avec quelques compositions qui butent. Un départ à la Deviant Current Signal de HACRIDE mais en mieux : je souhaite donc le même parcours que ces derniers à FRONTAL (même si le style n’évoluera peut-être pas de la même façon), en espérant que Death Eaters ne soit pas un one-shot de French Metal à la OM MANI ou comme d’autres groupes qui ont eux aussi pondu leur « Deviant Current Signal » sans trop donner de nouvelles depuis…



http://frontalband.com - 152 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 11320




Auteur
Commentaire
Death angel
IP:46.218.155.204
Invité
Posté le: 16/07/2014 à 15h32 - (112828)
Elle vise juste cette chronique.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker