FROM THE VASTLAND - Temple of Daevas (Non Serviam) - 28/11/2014 @ 07h00
Des groupes originaires d’Iran, t’avoueras que t’en connais pas des masses. Et si tu veux briller dans les soirées du beau monde à Gif sur Yvette ou à Bourg la Reine, grâce à cette chronique, d’une tu seras moins con, deux tu sauras placer l’Iran sur la carte du monde, trois tu pourras faire le Malin en société.

Perso, des groupes venant d’Iran, j’en ai jamais connu que deux. Et encore. Le premier est ultra confidentiel, réservé aux amateurs de doom caverneux, tendance funeral (1000 Funerals). Quant au second, il était venu à moi par des potes précisément habitués des soirées mondaines de Gif sur Yvette : From the Vastland et son black orientalo-cracra. C’est de ce second combo dont nous allons causer aujourd’hui.

Sina, homme-orchestre qui fait tout, de la compo à la promo, anime le groupe depuis 2011. Temple of Daevas est son troisième effort après un Kamarikan plutôt réussi dans un style de black peu original mais très bien réalisé, avec une conviction et une authenticité qui font défaut à bien des combos mieux lotis en terme d’infrastructures.

"Ancient Glory", le premier titre, ouvre sur des tambours guerriers et une ambiance orientale agréable, qui annonce l’orage à venir. Seul titre court (la moyenne est aux alentours des 6 minutes), qui sert d’intro, "Ancient Glory" permet d’entrer dans le vif du sujet et donne le ton : le son sera clair et puissant, les arrangements sont nombreux (pour un seul homme…) et la vitesse d’exécution sera privilégiée sur toute autres forme de procès, pour mon plus grand plaisir à vrai dire, fatigué que je suis de la tendance mid-tempo qui sévit actuellement dans le black (même si certains combos s’en servent à merveille).

"Wrath of Aeshma" démarre ainsi à fond les ballons, doté d’une dynamique incroyable, comme une balle qui traverserait le désert en épousant les dunes. Puis, dès 1’38, un pont vient réalimenter la machine en arrangements divers et variés, qui créé non seulement une respiration intéressante mais également donne au morceau un second souffle et une nouvelle orientation (dès la 3’, où l’accélération reprend le dessus). Articulé autour de mouvements dynamiques variés, ce titre est très agréable, très véloce. La batterie impose son rythme soutenu et son tir de barrage tapisse littéralement le fond des morceaux ("Temple of Daevas").

Cette structure est reprise dans le troisième titre, "Nightly praise for Seventh Guardian", où les mélodies se taillent la part belle, comme les leads nostalgiques qui parsèment le morceau. La vitesse est ici combinée à des ambiances soignées (comme sur "Kamak" où l’intro orientale est envoûtante et puissante à la fois), ce qui confère au titre un visage particulier, dynamique et fragile à la fois. Les arrangements sur la batterie sont encore nombreux (elle constitue souvent la base des morceaux, leur assise), comme les cassures et ralentissements qui permettent au titre de se renouveler et de puiser en lui pour se relancer ou pour alimenter de nouvelles pistes (vers les 1’40 sur "Davalpa", qui change d’orientation). Les structures sont globalement bien travaillées, jamais répétitives et démontrent un vrai talent de composition, surtout pour un homme seul qui se charge de la totalité des instruments. Les trouvailles ne sont pas hyper nombreuses mais suffisamment bien pensées (alternance de vocaux lugubres sur "Temple of Daevas" par exemple) et placées pour que l’ennui ne s’installe jamais. La recherche de mélodies participe également de cette variété (le pont vers les 3’40 sur "Kamak" ; le départ de "Alborz Rising").

Si l’on met à part l’artwork minable, voilà un disque que l’on recommandera chaudement. L’effort du multi-instrumentiste le mérite amplement tant les compos sont variées et intéressantes. Un bel effort en ces temps fatigants d’uniformité fatigante…




Rédigé par : Raziel | 15/20 | Nb de lectures : 9848




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker