FRNKIERO AND THE CELLABRATION - Stomachaches (Staple) - 16/11/2015 @ 07h15
J'imagine que même si vous n'avez jamais entendu une traître note de MY CHEMICAL ROMANCE, la sonorité du nom ne vous est pas complètement inconnue. Un ami m'avait fait écouter il y a quelques années leur album "The Black Parade" en me disant que cela pourrait me plaire puisque cela sonnait comme du Queen !. Oh, le con...
Je me souviens qu'en écoutant les chansons, j'avais trouvé la comparaison un poil surfaite et que même si la musique sonnait de manière satisfaisante, elle ne m'avait pas donné envie de creuser davantage. J'ai depuis écouté ce groupe au gré des soirées et du hasard mais il n'a jamais rien inspiré de plus qu'une indifférence constellée de bâillements équivoques. Découvrant il y a peu la (superbe) pochette de ce "Stomachaches", j'ai appris que derrière le nom étrange de FRNKIERO AND THE CELLABRATION se cachait Franck Iero, ancien guitariste rythmique de MY CHEMICAL ROMANCE. J'ai eu au départ un peu peur que son travail soit en lien direct avec ce qu'il faisait avec MY CHEMICAL ROMANCE... mais en fait pas du tout. Ce premier album "carte de visite" est donc surprenant à plus d'un titre, en plus d'être de bonne qualité. Le guitariste œuvre désormais dans un registre fort différent de qu'il faisait avec son ancien groupe et ce autant au niveau du style pratiqué qu'au niveau de la prod et de l'interprétation. Même si cet album est sorti il y a plusieurs mois, on va quand même se pencher dessus car il y a quand même quelques chansons qui valent le détour.

Composé et enregistré principalement par Iero (à part sur un ou deux titres où Jarrod Alexander s'est chargé de la batterie), "Stomachaches" est un album cru, évidement très personnel et sans réelles compromissions sonores. Très influencé par le punk anglais, l'album mélange à sa tambouille alternative quelques sonorités post rock, des gri gri électro et des vibes plus aérées et ambiantes. On trouverait même quelques oripeaux Grunge, notamment dans plusieurs riffs et intonations de voix, le caractère rageur/plaintif de certains passages rappelant évidemment de nombreux groupes, notamment Billy Corgan au niveau du timbre de voix.
Pour tout le reste, c'est l'Angleterre froide et brumeuse qui se dessine, les sonorités mélancoliques et pluvieuses parsemant les paysages sonores de l'album restants dans des tons sombres et pâles. Renforcées par une production crue et sèche, les chansons s'articulent autour de riffs à gros grains mais peu saturés et/ou des arpèges clairs évanescents. Ça sent le dimanche matin pluvieux d'une campagne déserte, le tabac froid d'un hall de gare mal fréquenté, la bière éventée d'un bar qui rouvre après une soirée agitée. On semble percevoir Johnny Rotten hurler au loin, Corgan jouer de la guitare saturée et Joe Strummer déboutonner le refrain "qui va bien". Plutôt équilibré, agréable et sans réel temps mort, l'album concentre des temps forts judicieusement placés avec les très efficaces "Weighted", "Stitches" et "Smoke Rings". Pour tout le reste, Iero se fait plaisir en dégainant bon nombre de riffs efficaces, des beats très basiques mais efficaces et bien sur des mélodies vocales qui font mouche.

Pas non plus de quoi se lever la nuit me direz vous, les quelques audaces sonores ne représentant pas une force suffisante pour faire de ce disque une torgnole à ranger dans les disques du mois mais quand même... y'a de l'idée. Curieux donc de voir comment va évoluer la suite, la passion et l'honnêteté que semble mettre le compositeur dans ses chansons ne me semblant pas feinte et son gout du gravier et du goudron semblant en adéquation totale avec le style pratiqué. Attendons de voir la suite, et en attendant, un petit coup de "Weighted" ne fera pas de mal à vos esgourdes.




Rédigé par : Pamalach | 13/20 | Nb de lectures : 7233




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker