FREE KEY BIT CHESS - Havoc (Sonic Revolution/Soul Food) - 17/12/2014 @ 07h54
Parfois en tant que chroniqueur, on peut être réticent à se lancer dans l'écoute de certains albums, à cause il faut bien le dire, de la forme. Là se présente un cas typique ; Free Key Bit Chess, aka FKBC sur la pochette. Non mais c'est quoi déjà ce nom pourri (c'est supposé se prononcer "Freaky bitches") ? Ensuite vient ce visuel tout feu tout flammes qui une fois déplié nous montre une grosse bébête ornée d'un pentagramme (laid). Oui c'est kitsch et le design laisse à désirer.

Attaquons-nous au « fond » maintenant, avec ce groupe de heavy/thrash allemand, formé il y a tout de même près de 20 ans. Enchaînant albums live et EP, ce n'est qu'en 2007 que le joliment nommé « Kiss my Ass » est publié. Toutefois il a fallu patienter encore 7 années avant d'avoir dans les enceintes, « Havoc ». Le visuel donnait déjà un certain indice sur la teneur musicale, ici pas de pur heavy teuton, mais bien un heavy thrashisant « moderne », très inspiré américain. Ainsi le long et légèrement tortueux « The Reliever » me fait penser à du Machine Head, en particulier les plans de guitares. Un peu plus loin, le direct et thrashy à tous les étages « Emetic » a quelques relents rappelant Iced Earth, le chant classieux en moins.

Ici donc pas de rapport avec les Grave Digger et autre Accept, les lignes vocales de Steiff étant tout de même assez rudes et écorchées, mais dans des tonalités différentes. Quelques refrains plus mélodieux -pas mielleux- placés (« Piece of the Action », « Asylum ») renvoient là encore à la scène metal américaine. Si les premiers titres tabassent efficacement mais se ressemblent un peu trop (en particulier les riffs et le jeu de batterie), la 2ème moitié d'album se montre plus aventureuse, notamment « Silence so Loud », un final chargé qui régale comme il faut en terme de travail et arrangements musicaux. Avant cela, « Pure Fuckin' Mayhem » (à priori pas d'hommage au groupe norvégien) voit KFC, enfin FKBC adopter un visage rock'n'roll US détendu, qu'on a l'impression d'avoir déjà entendu 15000 fois, mais une fois de plus n'est pas pour me déplaire.

Au rayon des bons moments, je noterai les leads tout du long du morceau « Me Against the World », titre m'évoquant un Trivium sans le côté core, ce « Testify » convaincant, de son refrain marquant à ses riffs appliqués, qui s'efforcent à dégager une ambiance assez sombre. Cela ne s’engageait pas forcément de la meilleure des manières et finalement « Havoc » est un bon petit album parfois plus thrash que heavy, toutefois pas dit que les amateurs de thrash pur se retrouvent dans cet album aux quelques penchants mélodieux bien exploités quoique clichés. Un opus globalement solide où l'exécution est de qualité à défaut d'avoir des compositions mémorables.




Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 9018




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker