FORSAKEN PEDDLERS - Songs of Fate and Freedom (Autoproduction) - 06/07/2015 @ 07h50
Formé par trois ex-membres du groupe FATUM ELISUM, Alexandre au chant (MHÖNOS), Hugo (ATARAXIE) à la guitare et Christophe à la basse, et rejoint par Roland derrière les fûts, FORSAKEN PEDDLERS a vu le jour en 2010. Après avoir failli splitter, le groupe a finalement mis en boite son premier album, Songs of Fate and Freedom fin 2014. L’album est disponible au format CD et digital. Ce premier essai a été enregistré par Julien Bous de Postghost Recordings, et l’artwork est signé Héloïse Laugier (SORDIDE, VOID PARADIGM).

Alors que FATUM ELISUM évoluait dans un doom/death lyrique, FORSAKEN PEDDLERS a choisi une voie plus originale pour un groupe français : le doom épique. Composé de quatre titres dont un seul dure moins de 10 minutes (à quelques secondes près) pour 47 minutes, autant dire que le groupe aime développer ses thèmes et prendre son temps. Il faut dire qu’en puisant ses origines dans les morceaux épiques des premiers MANOWAR, dans SOLSTICE, dans ATLANTEAN KODEX, autant dire que les rouennais ont de bonnes bases pour écrire des morceaux respirant la testostérone et le chant de bataille. Rien qu’avec le premier morceau, "The Brave", on sent toute l’émotion du chant d’Alexandre accompagner les riffs en acier trempé d’Hugo. Les titres sont variés, épiques, avec leur lot d’accélérations, mais savent aussi prendre le temps de poser les ambiances.

Si le chant d’Alexandre peut paraître un peu maladroit, à cause de l’accent franchouillard, il s’en sort avec mention, car toujours dans le juste ton, et pousse par moments au point d’en donner la chair de poule. Le souci est le mix, où on à l’impression que le chant est un poil trop en avant. FORSAKEN PEDDLERS respire bon le souffle épique des batailles, comme sur "All Shall Fall". Mais les rouennais savent calmer le jeu, en témoigne le pont poignant et calme du titre éponyme. Mais tout au long des quatre titres, le groupe se forge son identité, à force riffs épiques et chant convaincu. Pour un premier essai, FORSAKEN PEDDLERS place la barre haut. Assez ironique quand on sait que le groupe a failli splitter et qu’il a finalement changé d’avis.

Death to false metal !




Rédigé par : Skay | 16/20 | Nb de lectures : 8178




Auteur
Commentaire
gardian666
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2015 à 23h37 - (117178)
Avec les références citées, va falloir que j'écoute ça rapidement !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker