FLOWN - Gravity In (Underclass) - 25/05/2012 @ 08h00
Je me souviens très bien du premier album de FLOWN, "Child in a box", que j'avais eu le plaisir de chroniquer en 2010. Cet album m'avait bien plu et avec ses forces et ses faiblesses, il avait su me séduire par la pertinence de son propos aigre-doux où la puissance se disputait à la mélodie.
Après plusieurs sessions lives acoustiques et un retour salvateur vers l'électricité, Flo, la tête pensante du groupe s'est vu entouré de deux nouvelles recrues (Lois et Alex) qui lui ont apparemment redonné la pêche pour faire à nouveau parler la poudre !

Alors quoi de neuf sous le soleil ? La première chose qui frappe à l'écoute de ce « Gravity in » (et c'est pas peu de le dire) c'est la puissance et la clarté du son ! Le premier morceau "Miles from Home " te saute littéralement au visage grâce à son introduction vicieuse qui te surprend en te collant un bon uppercut dans le foie. Le groove semble avoir quelque peu changé en s'orientant davantage vers des frappes lourdes, simples et idéalement cadrées. Pour faire plus imagé, les cojones ont pris de l'ampleur.
Je regrettais surtout sur le premier album un côté peut-être un peu trop propre, et un peu trop timoré dans l'approche du son et de la composition en général. Bien que le groupe n'ait pas viré Grind, le son général à bien évolué depuis le premier album (peut-être l'influence des nouveaux venus).

Sur le premier opus, je trouvais le son de guitare assez métallique, propre et puissant mais avec un relief qui aurait pu être un peu plus travaillé. "Gravity in" se distingue donc de son prédécesseur grâce à un son plus épais, un peu moins saturé mais avec plus de grain et plus de profondeur... mais la saturation n'est pas le seul élément à avoir subi un petit lifting ! Le son clair, jadis très "Fender" dans l'âme est lui aussi plus profond, moins cristallin et lui, plus précis et défini. Avec, comme je le disais plus haut, une section rythmique carrée, simple et puissante, l'impact est vraiment immédiat et les compositions du groupe, sans perdre l'esprit FLOWN prennent un sacré coup de boost au niveau des roustons. Le groupe ne néglige cependant pas la mélodie, et le travail sur les vocaux est toujours aussi impressionnant, la voix sans faille du chanteur se fait plus sûre, plus économe de ses effets et n'hésitant pas à aller directement à l'essentiel (l'introduction musclé de « Rescue me » est d'une lourdeur qu'on ne connaissait pas chez le groupe).
On note aussi la surprenante piano/chant « As we are » qui montre une maturité musicale importante et manifeste.

FLOWN semble donc avoir légèrement muté en n'oubliant pas ce qui fait sa sève et son originalité. Mis à part quelques riffs par-ci par-là qui trahissent encore les influences du groupe, une approche plus personnelle de la composition fait aussi jour et fait vraiment plaisir à entendre (la superbe "Circle" est véritablement sublime !).
FLOWN a donc évolué dans son son et dans son approche de la composition sans oublier d'écrire des chansons mélodieuses, mémorisables et émouvantes. Manque encore au groupe d'asseoir encore davantage son identité en s'éloignant des modèles pour arriver à tout péter. Je suis persuadé que le groupe a les épaules pour ça. Reste au final ce "Gravity in" qui montre un groupe mouvant en belle évolution et prêt à planter ses crocs à grands renforts de "Miles from home" et de "My own T.V". Goûtez voir...

http://www.myspace.com/flownrock - 139 visite(s)

facebook - 111 téléchargements


Rédigé par : Pamalach | 14/20 | Nb de lectures : 11113




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker