FINNTROLL - Blodsvept (Century Media) - 22/03/2013 @ 07h58
Je ne voudrais pas mettre en lumière un non-évènement total, mais la chronique du Nifelvind de FINNTROLL publiée en juillet 2010 a été la première que j’ai écrite pour VS. Je vais m’autoriser une courte séquence d’acclamation pour mes presque 3 ans de chroniquage pour VS, en remerciant bien sûr Greg, mes lecteurs, les labels italiens pour m’avoir envoyé des disques à sabrer, mes parents qui m’ont mis au monde et sans quoi ceci n’aurait jamais été possible… de grâce, ne me remerciez pas pour la qualité de mes articles, je vais rougir et peut-être même verser une larmichette, contentez-vous plutôt de me dire que je raconte toujours n’importe quoi avec 3 mots de vocabulaire, des vannes douteuses et un certain goût pour troller les commentateurs. Bon, c’est un non-évènement j’ai dit, alors passons, mais parlons de trolls, de vrais. Un nouvel album de FINNTROLL, ça c’est plutôt un évènement, surtout que le groupe n’est pas le plus prolifique du genre Folk-Metal. Depuis Jaktens Tid (2001), c’est pourtant la régularité qui prédomine chez les trolls finlandais : un disque tous les 3 ans. Le line-up s’est stabilisé et Vreth va devenir avec Blodsvept le chanteur de FINNTROLL ayant tenu le plus d’albums (3 au total, contre 2 pour Katla (qui hélas avait été contrait d’arrêter) et un seul pour Tapio Wilska).

Gage de stabilité, le groupe ne va plus faire évoluer son style. Nifelvind, avec son côté plus sombre et sournois, mais toujours festif et guilleret, marquait un léger tournant. A première vue, Blodsvept joue la carte de la continuité, mais en se montrant un peu plus rentre-dedans (la promo ose même parler de « retour aux sources »). En creusant un peu plus, on remarque que Blodsvept se pose plutôt comme un mix de tout ce que le groupe a pu faire depuis Nattfödd (2004), voire même depuis le début vu qu’on peut trouver quelques touches de Midnattens Widunder (1999) et Jaktens Tid (2001). Mais le côté folk est désormais bien éloigné de ce que le groupe faisait à ses débuts (on se souviendra des sonorités assez kitschouille d’époque). D’ailleurs Blodsvept est bien moins folk que son prédécesseur Nifelvind et va clairement se concentrer sur l’efficacité. Pas d’interludes parasites ou de morceaux trop atmosphériques (donc les interludes délirants en "…visan" ne sont pas de retour), mais 11 morceaux pour 43 minutes de Humppa Folk Metal FINNTROLLesque, toujours émaillé de riffs Black mélodiques et de quelques breaks acoustiques ou instrumentations décalées (banjo, divers synthés) pour l’ambiance. Mais les trolls sont toujours aussi vénère. Et ils vont débouler avec leurs massues et leurs haches pour t’écraser la tête.

Et après des grognements en guise d’intro, c’est la furie pour le morceau-titre qui ouvre l’album, bardé de rythmiques décapantes. FINNTROLL envoie la sauce mais reste toujours mélodique et accrocheur. "Ett Folk Förbannat" et la courte "Fanskapsfylld" avec sa fantastique mélodie principale, font office de tubes potentiels, de même que "När Jattar Marschera" avec son départ agressif et son excellent refrain. Mais Blodsvept reste un album parfaitement homogène, tous les morceaux sont bons et le groupe est bien plus inspiré que sur Nifelvind qui était légèrement creux par moments. Ce nouvel opus reste pour sa majeure partie dans la lignée de Nifelvind mais tout simplement en un peu mieux, en témoignent "Mordminnen", "Skövlarens Död" ou encore "Häxbrygd" et "Två Ormar" qui retrouvent les ambiances sombres et l’esprit « sournois » du précédent album, ce n’est pas cette fois-ci que les trolls vous épargneront après vous avoir capturé dans la forêt. Mais avant de vous découper en pièces, ils feront la fête pendant l’apéro précédant le banquet et FINNTROLL conserve donc son esprit résolument festif, grâce notamment à "Rösets Kung" et ses chœurs d’alcooliques ou encore le décalé "Skogsdotter", sorte de Folk-speed-Metal-mélodique à banjo. Blodsvept se termine comme à l’accoutumée, par un "Midvinterdraken" plus épique mais pas pour autant atmosphérique comme un "Aldhissla", restant dans l’esprit plus direct et percutant de ce 6ème album de FINNTROLL.

FINNTROLL ne perd rien de son identité, et nous livre un Blodsvept qui ne chamboule rien par rapport à ses prédécesseurs, mais propose une collection de nouveaux morceaux efficaces et accrocheurs comme d’habitude. Peut-être le meilleur album de la période Vreth (Ur Jordens Djup vieillit mal à vrai dire), classique mais inspiré, même s’il s’apprécie dans sa globalité et probablement surtout en Live (sachant qu’à mon humble avis, les morceaux de Nifelvind ne sont pas forcément adaptés à l’exercice scénique, et j’ai pu le constater). Cela comblera les fans, car il ne faut pas se leurrer, ce n’est pas avec ce disque que les trolls finlandais vont jouer l’ouverture et se pointer au centre-ville avec des polos roses et des lunettes de hipster. Sans révolutionner le monde des bois, Blodsvept est sans conteste un très très bon album de FINNTROLL, seul le temps nous dira s’il tiendra autant la durée que Jaktens Tid ou Nattfödd, et si de vrais tubes en ressortiront clairement. Mais comme tous les 3 ans, on rentre facilement dans la danse et on se laisse emporter par le Folk-Metal enjoué de FINNTROLL, et c’est tout ce qui compte.

http://www.finntroll.net - 122 visite(s)

Trailer YouTube - 107 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 13262




Auteur
Commentaire
senior canardo
IP:94.199.125.58
Invité
Posté le: 22/03/2013 à 11h31 - (106635)
cet album vient de me reconcilier avec Finntroll ! très très bon ! vivement le hellfest !

Elmamar
IP:84.14.146.50
Invité
Posté le: 22/03/2013 à 17h35 - (106643)
Ur Jordens Djup vieillit très bien je trouve, encore écouter ce matin


Bon maintenant faut que je m'attelle à celui la !

mydrin
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2013 à 17h46 - (106645)
j'ai très hâte de recevoir l'album



sonor
IP:84.101.222.187
Invité
Posté le: 22/03/2013 à 22h40 - (106650)
Je l'ai acheté cet aprem et il est vraiment excellent!


Crom-Cruach
IP:82.122.203.145
Invité
Posté le: 24/03/2013 à 11h34 - (106675)
Un bon cru, hips !

playmoo
IP:193.253.244.182
Invité
Posté le: 25/03/2013 à 09h57 - (106681)
La morceau éponyme m'avait pas plus emballé que ça mais l'ensemble du disque après deux trois écoute est vraiment sympa. Je suis d'accord que c'est une sorte de bonne digestion de l'ensemble de la discographie de Finntroll, et quand bien même l'artwork me faisait peur avec son coté un peu cheap, le résultat dans les oreilles est vraiment bon. Vivement que je reçoive mon 33T.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2013 à 10h56 - (106682)
Après 2 écoutes, je peux déjà dire que je n'avais pas autant été emballé par le groupe depuis Nattfödd ! C'est groovy, fun et mélodique (et en plus ma copine va aimer...)

Pour moi c'est ça du "vrai" Finntroll, car si je veux du Moonsorrow, j'écoute Moonsorrow (ou du Finsterforst...)



Siegfried
IP:89.92.67.246
Invité
Posté le: 10/04/2013 à 03h09 - (106942)
Tres bon album ... rien de révolutionnaire , c'est du Finntroll (effectivement un bon mélange de ce qu'à pu faire Finntroll jusque là) et pour ma part c'est tout ce que j'attend d'eux. Pas déçu donc.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker