FEARED - Vinter (Autoproduction) - 08/01/2014 @ 08h02
Alors souvent on peste parce que son groupe préféré n’est pas très actif ni prolifique et ne sort qu’un album tous les 3 ou 4 ans. Quand il s’agit de side-projects ou d’all-star bands, on est prêts à pardonner mais l’impatience se fait sentir quand même. FEARED bouscule tout ça : ce groupe qui est à priori considéré comme un projet non prioritaire pour ses membres -même s’il l’était à la base- vient de faire quelque chose de rare, à savoir sortir deux albums la même année ! Vinter succède donc à Furor Incarnatus qui était sorti en février. Mieux encore : Vinter est le quatrième album de FEARED sorti en 3 ans, cinquième si l’on compte dans l’équation Refeared, version réenregistrée de leur premier album éponyme sorti en 2010. Ça se bouscule pour le stakhanoviste Ola Englund, compatriote de Rogga Johansson qui est le chantre de la productivité en Suède. Le guitariste de SORCERER et SCARPOINT qui a récemment rejoint THE HAUNTED après avoir fait un court intérim pour SIX FEET UNDER tient d’une main de maître FEARED depuis 2007, s’étant au fur et à mesure entouré de musiciens plus ou moins connus, dont le chanteur Mario Ramos (chez DEMONOID depuis 2012), le bassiste Jeff Hughell (SIX FEET UNDER, ex-BRAIN DRILL, ex-RINGS OF SATURN) et surtout le batteur Kevin Talley (DÅÅTH, NOTHNEGAL, ET CAETERA). Dernier changement en date, Jeff Hughell a laissé sa place à Jocke Skog de CLAWFINGER qui se charge également de quelques bidouillages orchestraux. Des changements rapides pour un groupe qui se distingue par sa productivité, aussi pour, selon Ola, « montrer à nos fans que nous ne sommes pas en sommeil malgré le fait que nous bossions tous avec nos autres groupes ».

Ola et FEARED proposent donc depuis 2010 leur Thrash/Death moderne à qui veut. Les débuts étaient très groovy avant que le groupe ne décide de travailler un peu plus ses ambiances pour Furor Incarnatus (février 2013), quitte à devenir un peu moins percutant et plus ennuyeux. Suédois, le groupe est plutôt ricain dans l’esprit, se rapprochant de THREAT SIGNAL (l’éponyme donc moins Metalcore) et LAMB OF GOD (plutôt la période pré-Sacrament), avec des vocaux qui rappellent ceux de Jon Howard et de Randy Blythe d’ailleurs. On trouvera aussi des touches de SEPULTURA, des moshparts Hardcore et quelques plans plus syncopés/math qui ont surtout fait l’apanage de Furor Incarnatus. Le tout me fait penser à ce que les polonais de VEDONIST ont fait plus tôt cette année, en moins véloce et moins technique toutefois. Si leur disco prenait un mauvais chemin, Vinter va remettre tout ça à plat même si l’album est présenté comme leur œuvre la plus mature, sombre, atmosphérique et mélodique. C’est surtout l’album le plus percutant de FEARED, toujours porté par un gros son bien que l’ensemble soit totalement autoproduit (jusqu’au label : ils n’en ont pas), le groupe et Ola se chargent de tout le son et ça nous donne une production parfaitement taillée pour un bien bon petit album de Thrash/Death très moderne.

FEARED va donc plutôt montrer sa puissance que sa rapidité, proposant un Thrash/Death assez varié en béton armé, alignant rythmiques accrocheuses et leads/solos léchés, avec quelques petits trucs qui font la différence. Une intro atmo et FEARED nous balance le rouleau-compresseur "Needle Effect" en pleine poire, nous terrassant avec des blasts et un empilement couillu de moshparts. "Your God" dépote également, et le groupe montre sa facette la plus sombre dans ce morceau très Death ou les vocaux très rauques sont à l’honneur, le tout étant magnifiquement contrasté par un refrain épique. Une recette qui est à nouveau appliquée mais de manière plus thrashy pour "Mylingen" plus tard dans l’album. Mais quand FEARED veut être vraiment épique il ne le fait pas à moitié, soit en mettant en avant ses mélodies pour trouver un souffle atmosphérique ("My Shadow World"), soit en utilisant quelques petites orchestrations qui font mouche (l’excellent et plus technique "Mass Destruction", le final "Vinter"). Pour le reste, c’est très typé THREAT SIGNAL meets LAMB OF GOD, mais ça fonctionne car les morceaux proposés sont bons, du classique "Hate Is Everything" au plus rentre-dedans "Invidia" en passant par le plus lourd "Erased" et le plus véloce et mélodique "Huldra". Le tout nous donne un Vinter de 40 minutes qui va droit au but mais qui s’écarte aussi d’un schéma trop simple en proposant des ambiances variées et quelques petits trucs en plus sans virer dans l’exagéré ou l’indigeste.

Ça ne révolutionne rien mais en attendant un nouvel album de THREAT SIGNAL qui je l’espère sera dans la lignée de l’éponyme, Vinter est un album hautement sympathique de Thrash/Death moderne. C’est bien produit, les compos sont variées et efficaces et les mélodies et atmosphères prenantes, des tueries sont au programme donc le minimum est déjà largement assuré. Hormis Rejects (2011), FEARED n’était pas un groupe très intéressant jusque-là mais vient de se rattraper illico avec ce Vinter qui est de loin leur meilleure offrande. Leur productivité peut faire peur, mais même si tous leurs disques ne valent pas l’investissement on a au final au moins un album correct et un disque abouti en 3 ans, ce qui est déjà bien pour n’importe quel groupe. Avec l’intégration de Ola à THE HAUNTED (dont l’avenir n’est pas encore certain malgré le retour de Marco Aro), le possible retour de DEMONOID et l’agenda probablement chargé de Kevin Talley, difficile de savoir si FEARED pourra maintenir une cadence pareille, mais peut-être que le groupe a voulu assurer ses arrières avant d’avoir un rythme de sorties plus soutenu. Cela évitera peut-être une perte d’inspiration ou l’envie d’en faire trop, car Vinter est un bon mètre-étalon et FEARED ferait bien de rester dans cette lignée car ce qui est proposé est plutôt croustillant.

http://www.fearedband.com - 160 visite(s)

Album en écoute intégrale - 106 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 11705




Auteur
Commentaire
The Quebekers
IP:173.178.184.65
Invité
Posté le: 08/01/2014 à 09h27 - (110643)
Superbe disque que j'ai et que j'écoute avec beaucoup de plaisir. Ola Englund a un putain de son de gratte et les composition sont inspirées.

Mariolle
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2014 à 10h31 - (110644)
Bonne kro ! Feared sort vraiment son mètre étalon avec Vinter. Les autres LP étant oubliables bien que non déplaisant à l'écoute.
N'ayant jamais accroché à Lamb of Gods, je retrouve surtout du Pantera dans cette prod (voix, certains riffs...)

Maintenant, j'espère du lourd avec Ola dans The Haunted.



prodijital
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2014 à 12h32 - (110646)
Album mortel !



Nix
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2014 à 20h33 - (110651)
Ca sonne plutôt bien comme petite chose.



gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 16/01/2014 à 04h36 - (110737)
j'ai vu quelque video test d'engl sur youtube de ola, faut que j'écoute cet album, ce type à un talent sûr

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker