FANTOMAS - Delirium Cordia (Ipecac Recordings/Southern/Chronowax) - 24/04/2004 @ 16h13
Fantômas. Le supergroupe aux mille facettes... Depuis 1998 (année de la sortie du premier album éponyme) le groupe n'a fait que nous prendre à contre pied avec deux albums à la fois hors normes et diamétralement opposés.
Pour ceux qui découvriraient ce supergroupe une brève présentation s'impose : Fantômas est un All-Star Band (ou supergroupe comme vous voulez) composé de Mike Patton (ex-Faith No More, ex-Mister Bungle, Tomahawk etc...), Dave Lombardo (ex-Slayer), Buzz Osborne (Melvins) et Trevor Dunn (ex-Mister Bungle et actuel compagnon de folie de John Zorn). Comme écrit plus haut une des particularités de Fantômas est de nous délivrer, d'un album à l'autre, une musique complètement inattendue, ultra personnelle et radicalement extrême dans ses accès de folie. Cela dit, et pour les raisons données ci-après, je conseille fortement aux newcomers intéressés de se faire les oreilles avec le précédent opus du groupe – « Director's Cut » – qui se trouve être le plus accessible de la disco du groupe.
Comme à chaque méfait il fallait s'attendre à ce que celui-ci soit sensiblement différent des deux autres. Une fois de plus ça ne loupe pas. Et ce ne sont pas les 75 minutes de l'unique morceau d'ambiant expérimental crucifié ponctuellement de passages grind que nous délivre le quatuor illuminé (ou plutôt cet illuminé) qui feront exception à la règle. J'en profite d'ailleurs pour m'associer à la souffrance de tous les autres chroniqueurs qui ont traités avec « Delirium Cordia » car honnêtement, une seule et unique piste de cette durée : on n'en sort pas indemne.
Avec ce nouveau pied de nez Fantômas nous présente son côté le plus ambiant, le plus obscure mais aussi le plus énigmatique. Sur une trame de BO de film glauque des années 70, le groupe, ou plutôt Patton, s'essaie à diverses expériences sonores dont l'intérêt ne saute franchement pas aux oreilles... La part belle est faite aux passages atmo et expérimentaux qui vont et viennent, s'étirant souvent sur de longues minutes. A se demander si un tel line up était nécessaire vu la sollicitation des différents musiciens. Et si sur « Fantômas » et « Director's Cut » Lombardo, Dunn et Osborne permettaient une transcription, une mise en forme des bouffées schizophréniques du sieur Patton, c'est plutôt le rôle d'interprètes qu'ils occupent ici. On sent bien que ce « Delirium Cordia » est le délire d'un seul homme. Certes il y a bien quelques passages typiques et bien sentis qui portent indéniablement la marque de fabrique du groupe mais ceux-ci sont beaucoup trop rares pour retrouver ce qu'on aimait dans Fantômas jusqu'alors.
Cependant s'il y a un point sur lequel « Delirium Cordia » est énorme c'est bien au niveau de la recherche sonore et de la production. Jamais Patton ne nous aura livré un album avec un son aussi profond et une musicalité aussi travaillée. Et écouté au casque l'album prend une dimension musicale véritablement effrayante !
Toutefois au niveau de la mise en scène ce n'est pas ça et non, définitivement non, la mayonnaise ne prend pas. Les adorateurs diront que je n'ai pas su rentrer dans ce dédale Pattonien au concept musical basé sur une souffrance schizophrène, je leur répondrai que Patton s'est égaré sur cet album car ce qui faisait de lui un génie était cette propension à mêler rock, métal et expérimental. Ici c'est un tout autre délire qui aurait dû figurer, à la rigueur, sur un album solo et si j'ai véritablement envie de me retourner le cerveau je préfère m'écouter du Zorn.

Cette chronique est, certes, un peu dure mais je pense réellement que les fans de Fantômas (à ne pas confondre avec les fans de Patton de manière générale) ne trouveront pas leur compte dans ce Delirium Cordia.


Rédigé par : [eMp] | 12/20 | Nb de lectures : 9096




Auteur
Commentaire
meshujira
Invité
Posté le: 24/04/2004 à 16h54 - (8346)
jdois dire que g été decu par cet album , je m'emmerde à son ecoute...l'ambiance est lourder , digne des films d'horreur mais bon ya pas assez de changements de rhytmes , et patton a déja été + inspiré...autant j'avais bien aimé le 1er , bien delirant , autant le 2ème m'avait troué le cul que celui la me laisse un gout amer...attendons la suite qui devrait de toute manière etre + rhytmé (cartoonesque g entendu...) et ,j'espere, moins rébarbatif (allez patton ressort nous tes cris de fous lol!) bref un 06/20 un peu subjectif car je ne me suis pas foulé a connaitre l'entiereté du skeud mais franchement j'aurais pas pu!

yogi
Invité
Posté le: 24/04/2004 à 18h23 - (8347)
c'est vrai que cet album porte presque trop la patte de Mike Patton (peut-être au détriment des autres musiciens..).
En tant que fan de Fantomas, j'ai été assez surpris.. pour ne pas dire dérouté
En tant que fan de Mike Patton, j'ai trouvé cet album excellent
je dirai donc un 14/20

hallu
Membre enregistré
Posté le: 08/04/2005 à 22h05 - (14834)
Le nouveau est à pisser de rire. Retour à amenaza dal mundo, avec des samples et bruitages cartoonesques.

cyanhist
Membre enregistré
Posté le: 10/05/2005 à 23h30 - (15542)
j'ai adoré

Johann Neanderthal
Membre enregistré
Posté le: 10/06/2005 à 21h51 - (16315)
bien chelou cet album! j'aime bien ça!

The trooper
Membre enregistré
Posté le: 24/09/2005 à 14h14 - (19074)
Connaissant la difficulté d'accessibilité de FANTOMAS , j'ai été rebuté par cet album.
J'ai eu beau l'écouter plusieurs fois de suite : rien a faire , j'accroche pas .
"Director's cut" reste la reference



HELL-
Membre enregistré
Posté le: 28/07/2006 à 17h34 - (31254)
Il est pas mal cet album, mais il faut rentrer dedans. C'est assez ambiantique comme album, je m'attensais au plus bourrin, c'est tout le contraire, c'est bien plus calme que Suspented Animation, donc vu que c'est des ambiances, c'est plus difficile d'accès. Il est bon, mais dans certains contextes, il faut pas s'attendre à du blast....Ce qui m'a fait halluciner, c'est la prod énorme et le coté gore du livret. C'est vrai, c'est écrit projet de Mike Patton à l'intérieur, mais c'est quand même pas lui qui joue tout...enfin bref, c'est pas le meilleur mais surement le plus original, alors que les autres le sont déjà pas mal...c'est l'aboutissement de Fantomas à mon avis qui devait donner cet album, un seul titre, c'est dans la logique des choses, c'est juste "spécial"...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker