FANGE - Poisse (Cold Dark Matter) - 01/10/2014 @ 07h40
“La routourne va tourner” disait un poète incompris du Nord de la France. En terme de sludge, la routourne ne tourne finalement pas tant que ça. Les créateurs du style, et leurs premiers méfaits sortis il y a maintenant 25 ans, voient quelques états du sud des USA tenir encore aujourd’hui le haut du pavé. En terme de qualité et de quantité, le centre du débat se situe toujours entre la Louisiane et tous ses états voisins à l’est. Mais heureusement pour l’équilibre et le besoin de créativité nouvelle, quelques formations d’origines diverses parviennent à offrir de bonnes sonorités respectant (et faisant évoluer) les racines de ce rock n’ roll primaire. La France est timidement présente, mais un petit nouveau prénommé Fange vient grossir ses rangs, en offrant Poisse, au son bourdonnant et sale pour une musique sans complexe.

Sans complexe, cet Ep des bretons au son abrasif l’est assurément. Pied au plancher, le très bon songwriting est couplé avec force à cette production caractéristique de l’univers dans lequel ils s’emploient. Les producteurs actuels n’offrent presque plus ce son sale, grésillant et étouffé. Fange choisit le old school, où chaque instrument est noyé dans un magma marécageux où rien ni personne ne tire son épingle du jeu. Rien ne ressort en particulier, que ce soit la voix arrachée ou les distorsions de guitares, où le son heurte presque les oreilles tant la netteté n’est pas de rigueur, rappelant le roots –bloody roots- des productions underground et/ou datées du précèdent millénaire.

Les titres énergiques et fuzzy gambadent. Ils savent ce qu’ils veulent et n’errent pas gauchement à la recherche d’une atmosphère ou d’une idée. Fange sait là où il veut emmener ses titres et tape fort, sans détour, et avec une certaine réussite. Les compositeurs, à défaut d’une créativité débordante et innovatrice, restituent en 6 petits titres l’essence même du sludge, accompagnés d’une légère touche noisy appréciable. L’expérience acquise au sein de formations telles Huata ou Brain Pyramid porte ses fruits. Les quelques refrains, si l’on peut employer ce terme, sont goûtus et restent en tête, même s’ils ne créent pas chez moi une réelle addiction. Tout respire l’underground, mais pas l’amateurisme.

Il faut féliciter ces 3 mecs qui ont écrit, composé et enregistré avec brio un premier Ep Poisse issu d’une culture très éloignée de la leur. Les bretons ne sont pas ces campagnards sudistes bardés de tatouages, casquette de baseball sur le crâne et passant leur dimanche devant le foot US alignant mauvaises bières sur mauvaises bières. Ils en sont même très loin, mais Fange maîtrise son sludge et propose un premier effort plein d’entrain, qui doit davantage affirmer sa personnalité, mais qui se fait une place de choix dans cet univers métallique français.




Rédigé par : Bras Cassé | 7.5/10 | Nb de lectures : 10339




Auteur
Commentaire
CDMRecords
Membre enregistré
Posté le: 01/10/2014 à 20h11 - (113800)
Merci pour la chronique et pour rappel la version vinyle est disponible auprès de Basement Apes Industries, Lost Pilgrims Records, Ulterior Records et Gheea Music.
La version Cd est disponible sur le site de Cold Dark Matter Records...

Eazy-Ni
IP:126.186.166.57
Invité
Posté le: 01/10/2014 à 23h25 - (113803)
-Avec qui ?

Avec brio..

-C'est qui brio ?

-_-;

Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2014 à 10h32 - (113807)
"Les bretons ne sont pas ces campagnards sudistes bardés de tatouages, casquette de baseball sur le crâne et passant leur dimanche devant le foot US alignant mauvaises bières sur mauvaises bières."

:D

MoiZ
IP:79.98.60.226
Invité
Posté le: 02/10/2014 à 13h42 - (113811)
Le sludge n'a pas de nationalité et n'a pas de culture précise.
La beauferie et le j'menfoutisme sont universels que je sache.

Les pionniers du sludge sont EHG, Buzzov-en, Grief et Negative Reaction. La moitié n'est pas du sud des USA.
Faut arrêter de réduire le sludge à NOLA, bordel.

Et la Nouvelle Zélande??????


Ceci dit, je soutiens FANGE :)

Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2014 à 14h15 - (113813)
@MoiZ: Tu as raison! Mais amuse toi à regarder une carte du monde et à y placer les premiers groupes de sludge créateurs et influents. Tu verras qu’ils se situent tous au même endroit. Et puis EHG et Negative Reaction n’ont rien influencé, et Buzzov-en vient de Caroline du Nord, considéré comme le premier état (géographique) du Dirty South Américain.

Quant à Fange, c’est très bon, jetez-y une oreille


Poney
IP:82.235.66.187
Invité
Posté le: 03/10/2014 à 10h44 - (113830)
Une excellente première production, cracra et groovy à souhait. Un groupe à suivre.

bayou billy
IP:194.206.131.113
Invité
Posté le: 03/10/2014 à 11h25 - (113834)
@ Bras Cassé: EHG et Negative Reaction n’ont rien influencé ????????????????????????
tu es serieux ?

MoiZ
IP:79.98.60.226
Invité
Posté le: 03/10/2014 à 13h55 - (113842)
@Bras cassé: presque.
Il n'y pas tant de groupes de sludge qu'on veut bien le croire à NOLA. Sorti de EHG, t'as Hawgjaw et puis... bah voilà. Crowbar, si c'est du sludge, ben Carnivore en est aussi (et de meilleure qualité et plus ancien que tous les groupes affiliés sludge de NOLA) voire même Type O. Acid Bath est hors étiquette (et pas sludge de totues façons), Soilent Green c'est grind.
Faut pas confondre sludge et metal avec du blues bayou. Sinon le sludge n'existe pas en dehors de NOLA, ce que beaucoup ne comprennent pas et c'est à cause de ce raisonnement qu'on entend des inepties genre: "'Tain, tel groupe (français|canadien|anglais|enfin surtout français), ça sent trop le bayou"
EHG et Buzzov, c'est le Sud on est d'accord. Negative Reaction et Grief c'est le Nord. 2 étant la moitié de 4...

Quant aux influences, elles ont légère mais elles existent. On va dire qu'un esprit est passé avant la musique (même si globalement tous vénèrent le Sabbath Flag) et du coup, on a pas de gros rip-off dans le genre. Y'a d'ailleurs même pas de dérivé. Ceci dit, le point commun musical entre EHG, Grief, Buzzov, Noothgrush ou nos Supertimor nationaux est pas évident...

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 04/10/2014 à 10h14 - (113858)
du gros sludge made in france... je dis oui

BassFrog
IP:188.162.38.83
Invité
Posté le: 06/10/2014 à 13h43 - (113877)
Bonne decouverte !
Groupe a suivre, c'est du gras .

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker