FALLEN JOY - Inner Supremacy (Spread The Metal) - 25/12/2013 @ 23h15
La Suède, Göteborg, le début/milieu des années 90, AT THE GATES, The Gallery, Lunar Strain, ARCH ENEMY avec Johan Liiva… Je pense que j’arrive facilement à arracher une larmichette ou au moins un grand sourire à certains en citant tout ça. Je ne suis pas suédois et je suis un sale jeune (j’avais 7 ans en 1994), donc je n’ai pas connu l’âge d’or du mélodeath mais c’est par ce genre que j’ai commencé dans le Metal « extrême », alors je connais bien cette période même si je l’ai forcément découverte sur le tard. Certains groupes rendent hommage à cette période et/ou sont fortement influencés par tout ce qui s’est fait à l’époque, nous donnant des albums de mélodeath bien loin des exagérations « modernes » actuelles qui tombent trop facilement dans l’abus de synthés en mousse et de chants clairs d’un goût douteux et d’une maîtrise discutable. Si mes « amis » italiens donnent dans le mélodeath circa 2002, d’autres sont remontés plus loin, à la période la plus intéressante finalement. Comme exemple parlant je prends tout le temps les anglais d’ENGRAVED DISILLUSION avec leur excellent Embers Of Existence, et voici maintenant son équivalent français, j’ai nommé FALLEN JOY.

Les franciliens ne sont pas les premiers français à donner dans le mélodeath « old-school », FRACTAL GATES s’y était déjà essayé et a accouché plus tôt cette année d’un fantastique Beyond The Self. Mais le groupe parisien a un son personnel et possède d’autres influences, alors que FALLEN JOY est en plein dans le pur mélodeath gothenburg des années 90, sans autres artifices. Formé en 2008, FALLEN JOY avait accouché d’un somptueux EP en 2010 (Order To Die), blindé de mélodies à tomber par terre. C’est ça le sel du groupe parisien, des mélodies léchées et des rythmiques légèrement thrash simples mais efficaces, avec un chant plus black (accompagné de quelques growls parcimonieux) et une production abrasive, très « traditionnelle » (réalisée à Nancy), bref tout ce qui est typique du mélodeath des origines. Les influences à citer seraient nombreuses, l’originalité n’est donc pas de mise, mais à vrai dire ces considérations sont secondaires car déjà les albums de mélodeath réellement typés nineties sont rares, et ensuite l’important est le plaisir pris en écoutant ces mélodies et ces morceaux directs, semblant tout droit échappés d’une époque révolue et qui titilleront la nostalgie de tous ceux qui ont suivi les DARK TRANQUILLITY, IN FLAMES et AT THE GATES à leurs débuts.

Inner Supremacy nous propose donc, après l’intro "Back to Life", 10 morceaux de mélodeath 90’s sans fioritures, ce qui n’est absolument pas un reproche, bien au contraire. Les rythmiques agressives s’enchaînent, accompagnées par les mélodies omniprésentes, et bien sûr le chant écorché et les leads/solos de rigueur. "Destroying Fate" est un parfait opener, il y a déjà tout ce qu’il faut. Mais FALLEN JOY ne va pas s’arrêter en si bon chemin et va enchaîner les brûlots, avec le trio "Hymn to Silent Soldiers" - "Breaking the Light" (très mélodique) - "Blood On the Wheel" (plus Thrash). Peu de variété et pas vraiment de tube dans cet Inner Supremacy qui a donc une petite tendance à l’essoufflement, mais même si "War of the Undead" et "Circle of Illusion" sont un peu poussifs, des morceaux comme le très accrocheur "Burst of Hope", l’épique "Hold the Final Breath" aux mélodies enivrantes, le bien équilibré "The Rage to Live On" (avec des rythmiques de premier choix) et le final classique mais rondement mené "When the Sun Dies" ne sont pas en reste. Tous les ingrédients pour faire un bon disque de mélodeath sont là, et la mixture fonctionne, ce qui est l’essentiel et Inner Supremacy est un très bon album.

Toutefois, je dois avouer que j’en attendais un petit peu plus après Order To Die, que j’ai découvert juste avant de me pencher sur cet album. Le niveau était déjà haut et les mélodies juste magnifiques, ce qui fait que Inner Supremacy ne transforme pas vraiment l’essai de l’EP. FALLEN JOY semble aussi avoir des soucis de line-up, et à moins que mes infos ne soient erronées le line-up de 2013 et celui qui a enregistré cet album sont complètement différents, seul le batteur Leandro étant toujours à bord du navire, et des anciens membres sont revenus. Il faudra donc voir ce que FALLEN JOY nous réservera à l’avenir, et je pense qu’il est capable de mieux, les mélodies de Order To Die étaient un cran au-dessus et la production est encore perfectible même si elle a son charme old-school. Considérations techniques et comparaisons avec le reste de la disco mises à part, Inner Supremacy est quoi qu’il en soit un album de grande qualité dans le style mélodeath nineties, et en 2013 les albums possédant cet « esprit » particulier se font rares. Malgré mon insistance, ENGRAVED DISILLUSION n’avait pas été plébiscité par les VSeurs (leur album doit encore être disponible en téléchargement libre, c’est le moment ou jamais), et cette fois-ci ne passez pas à côté de FALLEN JOY si vous êtes nostalgiques des débuts de IN FLAMES, DARK TRANQUILLITY et consorts. De belles mélodies, des rythmiques accrocheuses, des morceaux simples et un côté « authentique » pour un album de mélodeath comme on en fait plus, et qui n’aurait pas dépareillé s’il était sorti il y a un peu moins d’une vingtaine d’années.

http://www.fallenjoy.com - 132 visite(s)

SoundCloud - 116 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 11851




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 26/12/2013 à 16h28 - (110519)
Très bonne surprise, du death mélodique très suédois et 90's bien joué et exécuté



JTDP
Membre enregistré
Posté le: 07/10/2014 à 12h37 - (113886)
Commande passée !!! Je ne sais même pas comment j'ai pu passer à côté jusque là ! C'est vraiment très bon. En espérant effectivement que le changements de line-up ne viennent pas perturber la (belle) machine.


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker