FAITHLESS MESSIAH - Ghosts (M&O) - 11/01/2012 @ 08h12
Formé depuis 2007, ce n’est qu’en 2010 que les Parisiens de FAITHLESS MESSIAH débarquent avec leur premier album autoproduit, "Ghosts". Un premier opus, ma foi, plutôt bien foutu. Baignant dans un thrash/death teinté de heavy à l’ambiance sombre et rampante, ce premier essai s’inscrit comme une bien belle réussite.

"Ghosts", c’est ça : « le premier album de FAITHLESS MESSIAH, essaie d'amener à une prise de conscience du fait que notre civilisation a évolué sans autre but que cette évolution, ce qui a engendré une société incohérente dont les rapports sont dominés par l'hypocrisie. Les valeurs morales obsolètes qui ont semblé jusqu’à présent être le ciment de l'humanité ne s'appliquent pas à la société dans son ensemble. Les êtres humains sont donc enfermés dans une routine sans fin qui n'a d'autre but que sa propre répétition, tandis que notre environnement est lentement détruit par un système ayant échappé à tout contrôle, et les seules mesures prises pour prévenir cette destruction servent uniquement à redorer l'image publique de ceux qui les prennent. L'absence de dessein individuel nous conduit à n'être que des fantômes à la veille de la disparition. Nous ne laisseront rien derrière nous et nous serons inévitablement oubliés par les générations à venir. » Avec ses 9 titres accrocheurs, évoluant dans un univers lourd et oppressant (vu la thématique de l’album, rien de bien étonnant, on n'est pas ici pour parler de la foire à la saucisse), cette première fournée s’inscrit comme un disque de qualité, aux sonorités variées et à la composition travaillée.

Principalement axé sur un thrash/death mélodique, aux riffs durs et accrocheurs, FAITHLESS MESSIAH n’hésitent pas à venir piocher quelques soli et mélodies empruntées au heavy metal, qui apportent une petite touche ARCH ENEMYienne de temps en temps. Mais le groupe a bien assez de personnalité pour se targuer de n’être qu’un simple clone. Le travail de compositions est recherché et cela se ressent direct. Ça ne sonne, en aucun cas, comme un vulgaire copier/coller. Ici, ça joue, avec son cœur et avec ses tripes.

FAITHLESS MESSIAH a voulu proposer un truc personnel, et à l’écoute de cet album on peut se dire que c’est plutôt réussi. Bon, ils n’ont pas non plus inventés la poudre, comme on dit, mais on ne peut passer à côté du fait qu’ils ont tout de même assez de personnalité, et de talents, pour sortir un truc hors des styles à la mode et, de plus, un truc vachement bien foutu. Ca sonne grave, lourd, avec un chant sortant tout droit du black/death avec son grain rocailleux, et toujours dans une ambiance bien rampante apportée par un jeu de batterie axé principalement sur un mid-tempo qui apporte ce ton si particulier et assez hostile je dois dire. Bien évidemment, tout ceci ne serait pas la même s'il n’y avait pas ses riffs vraiment accrocheurs et recherchés, tout en attaques et en mélodies sombres, accompagnés d’une basse peu mise en avant mais qui sait se faire entendre lorsque l’occasion lui en est donné.

Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir, comme disait notre rockeur national. À l’écoute de ce "Ghosts", on se dit qu’il avait raison le bougre.

Avec une sortie comme celle-ci, nul doute que FAITHLESS MESSIAH a un énorme potentiel. Espérons qu’ils puissent se frayer un chemin sur la scène hexagonal, et qu’ils continueront à nous pondre des albums de cette trempe, voire mieux.


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 14/20 | Nb de lectures : 11856




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker