EYE OF SOLITUDE - Dear Insanity (Kaotoxin) - 26/03/2015 @ 07h37
Après l’excellent Canto III salué dans ces pages par mon compère Sheb, les anglais d’EYE OF SOLITUDE ont sorti en fin d’année dernière un nouvel EP de 49 minutes (!) intitulé Dear Insanity. Cet EP est composé d’un seul titre, divisé en quatre parties. Lors de l’annonce de l’EP plus tôt en 2014, le groupe parlait de projet plus sombre que les sorties précédentes. Bon, les précédents albums et EP du groupe ne brillaient pas par leur optimisme. Mais c’est clair que ce Dear Insanity va un peu plus loin.

Plus loin dans la lenteur, déjà. Les parties vraiment doom flirtent maintenant avec le funeral doom, extrême lenteur et désolation étant les mots d’ordre. Le chant de Daniel Neagoe est toujours aussi grave et profond. Sur ce point, malgré une rare « accéleration » en fin de disque, pas de grande nouveauté. Un doom/death classique, bien exécuté, pas forcément original mais de qualité. La production met en valeur les guitares lourdes et le chant, ainsi que le piano qui vient ajouter une note plus cristalline à l’ensemble. Mais le groupe intègre de nouveaux éléments qui rendent cet EP plus riche.

Déjà, la longue intro de 8 minutes complètement ambient, avec des cris/hurlements au loin, installant une ambiance fantomatique, lente et mystérieuse. S’il ne se passe pas grand-chose pendant cette intro, elle a le mérite d’annonce le virage funeral doom qui suit, d’une lenteur extrême. Plus tard dans l’EP, on a le droit à un long passage au piano uniquement, complété par chant clair éthéré. Ce piano, on le retrouvera plus tard, et surtout à la toute fin.

Dear Insanity a tenu sa promesse, c’est effectivement la sortie la plus sombre du groupe. Les passages funeral doom et ambient y ont leur grande part de responsabilité. Cet EP est poignant, abyssal, mais au final un poil ennuyeux. Les passages doom/death sont scolaires, comme le passage funeral doom, tandis que l’intermède au piano/voix n’apporte pas grand-chose à l’ensemble. Sans être mauvais, loin de là, Dear Insanity risque de n’intéresser que les fans die hard du groupe et/ou du style.




Rédigé par : Skay | 06/10 | Nb de lectures : 8670




Auteur
Commentaire
nightswan
Membre enregistré
Posté le: 27/03/2015 à 08h02 - (116269)
Groupe découvert avec Canto III (merci la chro de Vs), acheté dans la foulée Sui Caedere.
Ces 2 albums sont plutôt bons dans le genre, je me suis donc rué sur cet EP (pressage à 500 ex) et la déception a été grande : ennuyeux, profondément ennuyeux. Il ne se passe pas grand chose et du coup, le pavé de presque 50 mn est plutôt indigeste. Ecouté péniblement 2 fois et pas revenu dessus depuis. Vivement le prochain album.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker