EVERRISE - Dawnlight (Autoproduction) - 28/05/2015 @ 06h48
Me proposer du mélodeath plus ou moins présenté comme étant « à l’ancienne », c’est me prendre par les sentiments. Le mélodeath traditionnel, celui qui se base sur les mélodies, les riffs thrashisants et une unique voix extrême, n’est pas monnaie courante en 2015, on doit souvent se contenter de mélodeath italien « circa 2002 » ou bien évidemment de formations plus modernes, capitalisant plus sur SOILWORK, ses claviers et son chant clair, que les débuts de IN FLAMES ou AT THE GATES. AT THE GATES qui d’ailleurs pourrait montrer la voie avec son At War With Reality, Christopher Amott (ex-ARCH ENEMY) s’y est d’ailleurs réessayé plus tôt cette année avec un nouvel album d’ARMAGEDDON. Mais intéressons-nous plutôt aux jeunes et nouvelles formations ayant choisi la voie du mélodeath 90’s, et plus particulièrement les français même si la référence actuelle reste les anglais de ENGRAVED DISILLUSION (à condition qu’ils ne prennent pas un virage trop moderne dans le futur…). Je vous avais déjà parlé de FRACTAL GATES et FALLEN JOY et voici un nouvel avatar qui pourrait former un splendide trident franco-français, j’ai nommé EVERRISE. Formé à Toulouse en 2013 sous l’impulsion de Laurent (guitares), le projet s’est façonné son line-up pendant un an pour sortir un premier album, Dawnlight, sans démo, au culot mais au culot autoproduit.

Si je parle de mélodeath 90’s depuis le début de cette chronique, EVERRISE dit tout simplement faire du « death metal à tendance mélodique qui puise ses influences un peu partout », influences situées chez DEATH, ARCH ENEMY, SEPTIC FLESH, BEHEMOTH et YYRKOON. Mais le groupe nous propose bien un Death-Metal à la fois thrashy et résolument mélodique empreint d’un esprit nineties, suédois mais pas que. On retrouve la même vibe que chez FALLEN JOY, jusque dans cette production organique et traditionnelle. Et si FALLEN JOY avait sorti un EP très mélodique puis un album plus agressif, Dawnlight se situe entre ces deux facettes. Il est clair qu’EVERRISE évolue dans un registre plus tranchant et même plus « brutal » qu’un ENGRAVED DISILLUSION mais la mélodie se retrouve à chaque coin des structures et arrangements. Les vocaux sont graves et rauques, avec quelques cris disséminés, et pour la petite particularité l’ensemble est relevé par des claviers, jamais envahissants, juste là pour le fond d’ambiance même s’ils sont parfois plus en avant. Dès le final de "Rise" d’ailleurs, morceau d’ouverture qui ne s’embarrasse pas d’intro et où il y a déjà tout ce qu’il faut en termes de riffs accrocheurs, de lignes vocales bien dosées et de belles mélodies. Nous sommes donc partis pour 51 minutes d’un parfait « Death mélodique » « à l’ancienne ».

Si "From the Depths" s’offre un départ à la AMON AMARTH (influence qui peut également se ressentir sur "The Darkest Evolution"), EVERRISE montre surtout son visage Thrash quand il se met à speeder, et le résultat est particulièrement entraînant. Des morceaux comme "My Pact" et surtout le final très technique et efficace "The Void" mettent alors la gomme en montrant que le groupe toulousain se veut un peu plus rentre-dedans que la moyenne des groupes de mélodeath 90’s. L’aspect mélodique est néanmoins omniprésent et totalement appréciable tout au long du disque, en témoigne encore "The Darkest Evolution" ou l’interlude à solos "Enter the Tomb", mais EVERRISE sait aussi s’offrir quelques variations, notamment avec le plus lourd et agressif "The Eclipse", ou encore "Cursed" qui propose du Death/Thrash tour à tour rapide, lourd et mélodique, lorgnant même du côté d’un MORS PRINCIPIUM EST lorsque les claviers doublent les compositions. Enfin, EVERRISE sait aussi se lâcher à l’occasion d’un instrumental assez fleuve judicieusement placé au milieu de l’album, "War", qui fait montre de toutes les capacités du groupe pour livrer un Death-Metal thrashy et mélodique très bien équilibré dans l’ensemble.

Pour un premier album qui vient sans démo ni EP pour se faire la main, EVERRISE montre encore quelques accrocs de jeunesse, le groupe est bavard mais 51 minutes c’est peut-être un peu long et des longueurs et répétitions apparaissent facilement quand les morceaux s’allongent de trop. La production est (volontairement ?) « traditionnelle » et manque peut-être d’un peu de puissance (le mastering n’est pas très fort, tant mieux diront certains), avec une batterie un peu trop claquante lors des blasts… Sur ces points de forme Dawnlight est bel et bien un « premier album », mais les qualités sont bien présentes sur le fond. Si la formation toulousaine n’a probablement pas la prétention de rendre hommage au trve mélodeath suédois vu les influences citées, elle se situe pourtant et peut-être bien malgré elle en plein dans la vague, petite vague mais qui mouille beaucoup avec l’excellence des FALLEN JOY, FRACTAL GATES et ENGRAVED DISILLUSION de l’autre côté de la Manche. Dawnlight est donc une nouvelle fois un très bon album de Death mélodique typé nineties, avec des mélodies, des rythmiques et des chants typiques, tout ce qui fait le charme du genre est encore une fois concentré en un album, qui pour ses particularités propres s’autorise un côté plus percutant et thrashy que d’autres, ce qui fait vraiment son effet. L’aboutissement n’est pas encore de mise, EVERRISE a d’excellentes compos dans sa besace et de somptueuses mélodies, manque encore la facilité à aligner de véritables tubes et c’est un potentiel que le groupe possède, faisant pour l’instant de Dawnlight un album très prometteur. Inutile donc de dire que cette nouvelle formation est à suivre pour ceux qui comme moi veulent que le « vrai » mélodeath perdure…




Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 8515




Auteur
Commentaire
JTDP
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2015 à 13h49 - (116813)
Tout ceci semble vraiment très intéressant !!!

N.
IP:80.12.59.162
Invité
Posté le: 29/05/2015 à 17h43 - (116839)
L'album est vraiment top

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker