ETHS - III (Season of mist) - 16/03/2012 @ 08h23
C'est à la lecture du petit texte en anglais inscrit derrière le promo, qu'on se rend compte que ETHS a de grandes ambitions pour ce disque. Produit par Frederik Nordstrom (Arch Enemy, In Flames...) aux studios Fredman, le groupe a décidé de mettre tout en œuvre pour faire décoller le groupe sur la scène internationale. Car en plus de proposer des compos bétons avec un son puissant, ETHS a décidé de proposer un futur album "international" comportant quatre versions anglaises des chansons originales en français de ce « III ». Ajoutez à cela un effort du label pour proposer des packagings alternatifs, un visuel particulièrement soigné (réalisé par le talentueux et ténébreux photographe Nicolas Senegas) et vous obtenez tous les ingrédients pour que le groupe parte tranquillement sur les routes du succès. Reste à savoir ce que vaut ce nouvel album... sobrement intitulé III. Nouveau son, line up stabilisé, qu'est ce qui nous attend avec ce nouvel opus ?

Après de nombreux essais discographique remarqués, ETHS semble vouloir mettre la barre plus haut. « III » est donc très bien produit, propre et sans bavure tout en restant assez « In your face ». Il est aussi moins évident aux premières écoutes, plus ambitieux et plus racé.
Jusqu'à présent, j'ai toujours trouvé qu'un des principaux défauts de ETHS était de ne pas arriver à tenir la longueur sur un album entier. Il y avait toujours quelques morceaux moins bons que les « hits » et je finissais toujours par zapper certains pans entiers de disques. Premier constat avec « III », le disque est moins « tape à l'œil », les mélodies n'accrochent pas immédiatement l'oreille et le groupe semble avoir eu à cœur de vouloir vraiment poser une ambiance générale sur ce skeud. On retrouve donc tout le long de ce « III » des sonorités plutôt chaudes, comme si on naviguait au larges de côtes du Moyen Orient.

Plus les chansons avancent et plus une impression de voyager gagne l'auditeur. On peut penser par moments à des images de pirateries apocalyptiques, de navires étranges, mouillant sur les côtes méditerranéennes. On est assez loin de titre comme « Melena » hyper immédiats et rentre-dedans qui gagnaient illico la case mémoire en négligeant un peu la nuance et la subtilité (le groupe n'en est pas pour autant ramolli comme le démontre une chanson comme « Harmaguedon »).
Sans trop en faire, mais en sachant utiliser la technologie, ETHS se sert de samples, de chants psalmodiés et d'harmonies vocales pour poser un voile sur le regard de l'auditeur, l'amenant un peu à reconsidérer ses positions sur ce qu'il pouvait penser du combo.
ETHS ne change pas pour autant de style et on retrouve toujours ce metal polyrythmique influencé par le Néo propulsé par le chant hurlé/chanté de Candice.

Je parlais des samples plus haut, et il faut reconnaître qu'utilisés ainsi, ils apportent un vrai plus au compos et font parfois penser à DAGOBA dans la façon dont ils sont agencés. ETHS réussit donc le pari risqué de proposer quelque chose de différent sans renier son passé. Il faut déjà saluer cette performance, pas si évidente que ça, quand on y réfléchit deux secondes.
L'interprétation des musiciens est nette et sans bavure, les amateurs du combo devraient s'arranger les vertèbres en headbanguant sur les nouveaux « Sidus » ou « Adonai ». Candice va une fois de plus régaler ses fans en proposant un chant toujours agressif/mélodique. Il semblerait d'ailleurs à ce niveau-là que les ego aient été mis de côté afin que les performances soient au service des chansons et non pour de la simple démo technique. Tout récemment maman, cette dernière a écrit des lyrics apocalytiques, influencés par sa récente maternité et une certaine vision de fin du monde.

Cependant « III » n'est pas exempt de petits défauts. La première chose qui heurtera les fans du combo, c'est le temps qu'il leur faudra pour rentrer dans l'album. Habituellement EHTS attrapait directement son auditeur à la gorge pour ensuite l'amener à respirer un peu. Ici, c'est presque le contraire. On a aussi l'impression que le groupe a laissé un peu d'une certaine fougue au placard, tout est réfléchi, moins immédiat et instantané comme pouvait l'être le combo. Le côté sauvage du groupe en prend donc un peu pour son grade, le travail semble avoir mangé le fun et la réflexion remplacé l'urgence.

Sans révolutionner le son du groupe ni son identité, «III » amène le groupe ailleurs. Est-ce que les chansons vont pouvoir aider le groupe à réaliser toutes les ambitions qui sont désormais les siennes ? Cela sera à vous d'en juger.

http://www.myspace.com/eths - 236 visite(s)


Rédigé par : Pamalach | 14,5/20 | Nb de lectures : 16205




Auteur
Commentaire
NicoPapercuts
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 09h18 - (101035)
Bonne Chronique. Exactement ce que je peux penser de l'album.



Necrophanis
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 13h43 - (101049)
J'attends de voir car j'ai beaucoup aimer le dernier album en date mais bizarrement qu'est ce que j'ai étais déçu en live au betizfest ! La vache, j'ai bien peur que hélas ça reste un groupe seulement sur cd pour moi ...

Couille Molle
IP:78.250.61.240
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 15h10 - (101053)
Mouais, déçu. Pareil j'avais beaucoup aimé le précédent et je m'attendais vraiment pas à ça...
Je trouve que le groupe a perdu de son "identité" et ce qui faisait son charme, à cause de la prod' entre autres. J'étais tout content de choper l'album 1 mois avant, collé dans la platine et boooowww, déception.
Le clip a rien arrangé, le trip Mylene Farmer version "double grosse caisse et guitare aller-retour" : pas pour moi...

Couille Molle
IP:78.250.61.240
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 15h34 - (101055)
Ce qui ne veut pas dire que l'album est mauvais, loin de là, faut ptêtre juste le temps de se faire au changement... Très bon choix de sample d'intro en tous cas :-)

hainemijuré
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 15h51 - (101056)
Inutile

Destroyer
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 19h25 - (101067)
@ hainemijuré : comme toi ! j'aime pas Eths plus que ça mais quand je vois un comm aussi merdique il faut que je post !

Nem Vapeur
IP:90.29.197.161
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 20h14 - (101070)
Pareil pareil, les gars !
Moi c'est encore mieux j'ai jamais écouté mais je pouvais pas rester silencieux

hainemijuré
Invité
Posté le: 17/03/2012 à 00h25 - (101083)
Je me suis dit, quel est le con qui va répondre à mon commentaire inutile et merdique. Tout comme ce groupe.

mr.kekchoz
Invité
Posté le: 17/03/2012 à 14h00 - (101093)
Vite un quatrième pour nous faire oublier ce truc :s

Lemmy
IP:84.98.226.22
Invité
Posté le: 28/04/2012 à 07h24 - (101794)
Pas mal ce skeud! Ca me fait pensé au années 90!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker