EPHEL DUATH - Hemmed by Light, Shaped by Darkness (Agonia/Season of Mist) - 25/02/2014 @ 08h13
EPHEL DUATH nous avait habitué a un rythme soutenu en terme de sorties d'albums, ne mettant jamais plus de deux ans entre chaque album et aboutissant à une discographie de six albums en moins d'une décennie. Cependant le groupe était resté bien discret depuis la sortie de "Through My Dog's Eyes", son dernier album studio en 2009. A peine le groupe s'était-il rappelé à notre bon souvenir en 2012 en sortant pour le solstice d'été, "On Death and Cosmos", un EP de trois titres qui n'avait pas vraiment convaincu les fans du groupe.

On était donc relativement en droit d'émettre quelques inquiétudes quant à la teneur de cette nouvelle galette, allait-elle être dans la lignée poussive et, il faut bien le dire, ennuyeuse de "On Death and Cosmos" ou bien le groupe allait-il redresser la barre et retrouver une seconde jeunesse ?

On constatera tout d'abord que - une fois de plus - le line-up du groupe a encore changé. Exit Steve DiGiorgio qui avait intégré le groupe en 2011, place à un autre Américain en la personne de Brian Beller, moins connu que son prédécesseur mais au CV, tout de même bien impressionnant : bassiste de Steve Vai et d'une poignée de groupes et également ex-membre du groupe de James LaBrie, ça a quand même un peu de gueule. Pour le reste du line-up, pas de changement : autour de l'indéboulonnable Davide Tiso, on retrouve sa femme Karyn Crisis et le batteur Marco Minnemann.

Au programme de cet album, 8 titres pour plus de 50 minutes de musique. Des titres longs donc, dépassant systématiquement les six minutes, comme c'était le cas sur "On Death and Cosmos" alors que sur les précédents albums le groupe nous avait plutôt habitué à des titres plus courts, entre trois et cinq minutes. Un premier signe pas vraiment encourageant qui est confirmé par l'écoute de ce septième album des transalpins. La présence une nouvelle fois d'Erik Rutan, derrière la console montre que le groupe a décidé de garder la même formule et de continuer sur sa lancée.

Au programme donc des longs morceaux d'une musique mélangeant savamment progressif, metal extrême, post-metal, jazz, avant-garde et quelques touches de post-hardcore. A la différence du précédent EP qui comportait son lot de passages catchys qui le rendait assez digeste, ce nouvel album est tout de même sacrément monolithique, sans réel relief et même après quelques écoutes on reste tout de même plutôt circonspect devant ce bloc qu'on ne sait pas trop par quel côté aborder. C'est tout simplement ennuyeux, en dépit d'un nombre d'expérimentations revu à la baisse au profit d'ambiances progressives et jazzy. Cependant, le principal problème de ce skeud vient des vocaux de Crisis. Son chant est affreusement monotone sur cet album, il manque vraiment de relief et ne transmet vraiment aucune émotion. C'est peut-être un choix délibéré mais pour ma part ça ne m'a vraiment pas donné envie de m'attarder sur cet album plus qu'il ne m'était nécessaire pour rédiger cette kronik.

Bref, vous l'aurez compris, la nouvelle orientation musicale d'EPHEL DUATH ne m'a pas vraiment emballé, je n'ai jamais vraiment pris de plaisir en écoutant cet album qui manque selon moi vraiment de parties intéressantes et originales, de variations dans les tempos et surtout dans le chant.



https://www.facebook.com/EphelDuathOfficial - 156 visite(s)

Shaped by Darkness - 74 téléchargements


Rédigé par : Sheb | 12/20 | Nb de lectures : 12098




Auteur
Commentaire
Bernard
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 09h10 - (111128)
Fan de Crisis (le groupe) et de Crisis (Karyn) au sein du groupe, j'avoue que ses participations au projet de son chéri me déçoivent vraiment. Exactement comme dit dans la chro.
Et pourtant, il n'y a pas si longtemps j'avais beaucoup apprécié les morceaux de 'Psychogrotesque' d'Aborym sur lesquels elle avait chanté.
Bref, déception.

luciferion
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 09h24 - (111129)
Effectivement un album particulièrement chiant. Comme le dit Sheb, cela manque de diversité au niveau du chant. Un album anecdotique



zozo
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 16h43 - (111147)
Comme tout le monde: musique intéressante mais avec un chant qui me fait fuir en deux secondes...

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2014 à 18h42 - (111150)
je n'arrive toujours pas à comprendre comment le groupe a pu prendre un virage pareil après les très plébiscités "The Painter's Palette" et "Pain Necessary To Know". un peu comme s'il avait balancé toutes ses compos techniques pour ces deux albums et maintenant n'est plus capable d'en faire...
enfin, en ce qui me concerne la période la plus intéressante d'Ephel Duath est la toute première avec le génial "Phormula".

mydrin
Membre enregistré
Posté le: 26/02/2014 à 08h12 - (111161)
ce chant ! çà fait du bien quand çà s'arrête, le groupe est vraiment en roue libre. J'ai le même avis que Zesnake, quel album ce "phormula", une bonne claque à l'époque.

away.alive
Membre enregistré
Posté le: 26/02/2014 à 11h45 - (111166)
l'édition vinyle dorée limitée à 77 copies est toujours dispo chez Agonia Records après plusieurs mois... c'est un signe ! si la musique est convenable, le chant, comme tout le monde l'a déjà dit, est rebutant à souhait, et à des années lumières de ce que le groupe avait proposé sur The painter's palette.
l'amour rend aveugle dit-on, il rend aussi sourd semble-t-il...



Ralph
IP:213.223.27.182
Invité
Posté le: 27/02/2014 à 21h11 - (111186)
Moi après plusieurs écoutes de quelques morceaux, j'arrive pas à être gêné par le chant, je trouve que les compos sont un peu éparpillées mais globalement c'est pas mal, beaucoup mieux que Through My Dog's Eyes en tout cas.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker