ENTER SHIKARI - The Mindsweep - Hospitalised (Play It Again Sam/Hospital/PIAS) - 04/02/2016 @ 08h04
ENTER SHIKARI, malgré qu’il existe depuis 1999 (depuis que VS existe en fait), n’avait jamais eu l’honneur de figurer dans notre colonne de chroniques. Tant mieux, dirons certains, et de toute façon il est difficile de savoir si le « Trancecore » des anglais a vraiment sa place ici et surtout parmi notre lectorat. Mais bon, ENTER SHIKARI se rapproche tout de même assez de la sphère Metalcore, même si désormais il semble être classé dans le « Post-Hardcore » (la définition américaine, pas l’européenne de CULT OF LUNA et consorts). En y regardant de plus près, leur second album Common Dreads (2009) était assez réussi pour ce que le groupe est, c’est-à-dire un mélange de Metalcore gentillet et d’électro. Dommage alors que le quatuor ait poursuivi son chemin dans la mauvaise voie, celle d’une « mainstreamisation » de son son. A Flash Flood Of Colour (2012) est un des dix pires albums que j’ai écouté dans ma vie, facile. The Mindsweep, sorti l’an dernier, a heureusement un peu relevé le « niveau » mais il nous permet tout de même de constater que le style actuel du groupe ne prend pas vraiment. Outre le single "Anaesthetist", accrocheur malgré tout avec son espèce de LIMP BIZKIT du futur, le reste navigue assez maladroitement dans une sorte de Pop-Néo-Metalcore alternatif avec de l’électro, même si paradoxalement l’ensemble est nettement moins « Trance » que Common Dreads. M’enfin bon, lovers gonna love, et ce qui m’a surpris c’est que ENTER SHIKARI a su tout de même éviter la facilité de tomber dans le Brostep bien putassier.

Première chronique de ENTER SHIKARI sur VS donc et si la logique voulait que ça soit The Mindsweep qui passe sur le grill, quelle ne fut pas ma surprise de constater une fois mon pack de promos reçu que je vais devoir traiter non pas l’album en question, mais son penchant remixé intitulé The Mindsweep - Hospitalised. Sur le coup, j’ai senti quelques gouttes de sueur tomber de mon front car le groupe anglais fricote très légèrement avec le Dubstep et il se pourrait bien que les remixes proposés tombent en plein dans ce registre que j’ai en horreur et pas qu’un peu. Aucun des 12 noms croisés ne m’a évoqué quelque chose, d’ailleurs je m’épargne et je vous épargne un descriptif complet des formations invitées à remixer ENTER SHIKARI, on va se contenter de voir ce que nous réserve The Mindsweep - Hospitalised plutôt que de s’arrêter un à un sur les remixes en particulier. Pour mémoire tout de même, voici et dans l’ordre (chaque morceau de The Mindsweep étant remixé une fois et dans le même ordre que l’album d’origine) les artistes concernés : METRIK, KEENO, RESO, SPY, ETHERWOOD, BOP, HUGH HARDIE, THE ERISED, LYNX, DANNY BYRD, LONDON ELEKTRICITY et KRAKOTA. Si ça vous parle…

Je peux souffler : il y a finalement bien peu de dubstep là-dedans, en tout cas surtout pas de brostep bien dégueulasse et bas du front. On en retrouvera tout de même un peu sur les remixes de "The Appeal & The Mindsweep I", "Anaesthetist" notamment, "The Last Garrison", "The Bank of England", "There’s A Price On Your Head" ou encore "The Appeal & The Mindsweep II". Pour le reste, si l’on veut être précis, c’est plutôt dans un domaine Drum’n’Bass qu’évolue majoritairement The Mindsweep - Hospitalised, même si l’on penche parfois vers la Techno/Trance ("The Appeal & The Mindsweep I", "Never Let Go of the Microscope", "Torn Apart"). Par rapport aux originaux, autant dire que la substance Néo/Metalcore a presque quasiment disparu, seules les lignes de chant de Rou Reynolds subsistent. Les remixes proposés ont donc parfois tendance à épurer sensiblement le propos (le très soft "The One True Color", la fin de "Never Let Go of the Microscope", le début de "Myopia", "Interlude" et son chant féminin, le très aérien "Dear Future Historians…" (dont, en même temps, l’originale est une ballade…)) ; ou au contraire à partir dans des choses nettement plus dark ("Anaesthetist", "The Last Garrison", le noisy "Myopia", "The Bank of England"), aux frontières du Darkstep par moments d’ailleurs. Donc bon, voilà, j’ai fait le tour de The Mindsweep - Hospitalised et je ne vais pas m’étendre plus dessus, ni même évaluer ce disque assez conséquent voire trop long (56 minutes), qui de toute façon n’intéressera personne ici, sans trop me mouiller. Si vous aimez ENTER SHIKARI, sa direction actuelle, son dernier album, et qu’un disque de remixes essentiellement Drum’n’Bass vous intéresse, foncez. Sinon, et comme 99.99999% des lecteurs de VS, retournez à votre Metal poilu qui sent la bière et le cuir, où il y aura plus de blasts et de growls que sur ce disque pour fans, comme tout album de remixes…




Rédigé par : ZeSnake | Remixes/ | Nb de lectures : 6847




Auteur
Commentaire
bn
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2016 à 08h07 - (119293)
"malgrès que" dès la première phrase ça pique ! X-D

azhagal
IP:37.157.224.48
Invité
Posté le: 04/02/2016 à 08h50 - (119295)
Oh merde, je fais comment si j'ai déjà Enter Shikari en live et que j'y retourne en Mars ? (j'ai même vu Skrillex pour vous dire :)) J'ai encore ma place ici ?

Dimechag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 04/02/2016 à 09h35 - (119297)
Ben moi ça me va bien à l'occase Enter Shakira. Y a du bon et en live ça à la pêche comme Skrillex d'ailleurs, dont certains 'poilus blazés qui font les méchants sur scène' devraient bien s'inspirer question ambiance :-)

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2016 à 11h21 - (119299)
@bn : oui je sais ça se dit pas mais on va bien supprimer les accents circonflexes alors YOLO hein.

Dodo la saumure
IP:92.138.229.162
Invité
Posté le: 04/02/2016 à 22h28 - (119306)
C'est pas pire que les gogols qui croient qu'il faut mettre un "s" derrière "malgré" et qui se permettent de faire la morale.

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 05/02/2016 à 17h07 - (119319)
Groupe qui a déjà proposé des pépites comme "Destabilise" (The Prodigy qui se met au metal) ou encore "The Paddington Frisk" mais qui n’a jamais pondu un album entièrement bon. Et franchement le petit dernier est vraiment mauvais, rien à sauver ! Pour ma part je préfère « A Flash Flood Of Colour » (3 ou 4 très bons titres).

Qui plus est, une large majorité de titres est coulée dans le même moule : messages politiques naïfs et racoleurs à la Napalm Death (N.D. est du niveau collège / E.S. du niveau primaire) couplés à des passages électroniques et refrains étrangement kitsch (« The Last Garrison » : une blague ou une tentative de relancer les tubes des années ‘80 ?).

Verdict : The Mindsweep est raté et je n’apprécie pas ces remixes ; le groupe a du potentiel, on le voit par certains titres très bien pensés (sortis entre 2007 et 2013), mais manque de crédibilité ; groupe dont le style ne se prête pas aux LPs mais plutôt aux singles/EPs.

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 05/02/2016 à 17h08 - (119320)
Bordel je vais chercher des synonymes de "titres" ce weekend...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker