ENSLAVED - Riitiir (Nuclear Blast) - Selection VS du 31/12/2012 @ 08h57
Mieux vaut tard que jamais comme on dit. Surtout lorsque c’est pour chroniquer un disque qui mérite moult écoutes, qui nécessite d’être passé et repassé sans cesse pour réellement pouvoir l’appréhender à sa juste valeur. Vous l’aurez compris, c’est le cas de “Riitiir”, le douzième album de nos cinq Norvégiens d’Enslaved. Avant toute chose, il semble important de prévenir les fans inconditionnels de “Frost” ou de “Blodhemn” qui n’auraient pas encore passé ce disque sur leur platine, et qui espéreraient peut-être enfin un retour aux sources : passez votre chemin. Depuis déjà bon nombre d’albums, Enslaved a quitté le Black / “Viking” pur pour des chemins plus hybrides et progressifs. Sur “Vertebrae” et sur “Axioma Ethica Odini”, les cinq Scandinaves s’étaient penchés de plus en plus vers la recherche et l’exploration de la mélodie, pondant ainsi des albums fins, puissants, pleins d’intérêt et très bien ficelés. Deux disques qui ont divisé les foules, les fans de première heure d’un côté, les amateurs du « nouveau » Enslaved de l’autre.

Ce sont ces derniers qui se raviront de la merveille qu’est “Riitiir”. Car oui, cette galette fait partie de celles qui restent en tête, que l’on réécoute sans cesse, des mois durant, afin de tenter d’en saisir toutes les subtilités. Celles qui secouent, qui remuent les tripes du début à la fin. Celles que l’on n’oublie pas. Bref, pour mon humble part, que cela soit dit tout de suite, il s’agit sans conteste du meilleur disque de l’année 2012 (malgré l’incroyable “Eremita” d’Ihsahn, c’est dire…). Avant même d’appuyer sur play pour la première fois ce “Riitiir”, on est frappé par son artwork étonnant. Simple, mais vraiment beau. Truls Espedal est encore passé par là, il faut dire que le gaillard s’occupe de toutes les pochettes d’Enslaved depuis près de dix ans, leur première collaboration remontant à “Monumensium”. Trois mains tendues sur le ciel, ornées d’un symbole rituel, devant un fond plus clair que ce à quoi l’ami Truls nous avait habitués. La recherche, d’un dieu, d’une entité supérieure, présente dans la plupart des cultures et des civilisations a inspiré les cinq Norvégiens, qui en ont fait un néologisme : “Riitiir”, le rite primal de l’homme. L’image attire l’œil et fait sens avec l’œuvre dans son ensemble, tout comme les autres photographies du livret.

Outre des paroles fouillées et une vraie recherche artistique et visuelle, Enslaved détient une autre corde à son arc : la mélodie. Le combo maîtrise cette dernière à merveille, et elle se retrouve presque omniprésente dans les huit morceaux qui composent l’album. Herbrand Larsen, claviériste s’occupant des chants clairs du groupe, dispose d’une superbe voix, à la fois forte et douce, ainsi que d’un timbre très particulier, parfaitement reconnaissable. Sur le single “Thoughts Like Hammer” ou “Storm Of Memories”, le gaillard lance des refrains magnifiques et prenants. Mais Herbrand n’est bien heureusement pas la seule voix d’Enslaved, il se complète à la perfection avec Grutle Kjellson, bassiste et vocaliste guttural de la formation. Parfois, les deux se répondent, comme sur “Roots Of The Mountain” ou sur l’incroyable tuerie qu’est “Death In The Eyes Of Dawn”, où l’alternance des deux voix fait clairement son effet. Ce morceau fait partie des meilleurs de l’album, lent, pesant, plein d’ambiances, passant sans cesse du chanté au guttural. C’est une évidence de la première à la dernière note. Pour ma part, un coup de foudre pour une chanson que j’ai dû écouter des dizaines de fois au bas mot.

Mais “Riitiir” n’est pas que mélodique, loin s’en faut. Enslaved ne fait pas dans la guimauve et balance la sauce dès que cela semble nécessaire. “Roots Of The Mountan”, si elle comporte un chant clair aérien et planant, commence sur un bon gros riff typé Black Metal, accompagné d’une batterie omniprésente. D’un coup de cymbale, tout s’arrête pour laisser, après une seconde de calme, la place au refrain. Honnêtement, c’est l’un de ces moments où l’on arrête tout ce que l’on faisait le casque sur les oreilles, pour se poser et seulement écouter. “Storm Of Memories”, également s’accélère d’un coup. Son couplet se retrouve mené par Kjellson, plus rapide, plus brutal, pour finalement accéder au refrain chanté. Idem sur l’éponyme ou sur la longue et impressionnante “Forsaken”, qui clôt l’opus. Les changements de tempo, les variations, les passages du brutal à la mélodie pure en une seconde, voilà l’une des grandes forces de “Riitiir”.

Cette chronique a été difficile à écrire, tant ce “Riitiir” est complexe et rondement mené. Comment exprimer l’attachement, le sentiment fort que l’on entend en écoutant un excellent disque, un coup de cœur aussi viscéral ? Comment résumer en quelques mots un album qu’il a fallu des mois à apprivoiser et à tenter de comprendre ? Enslaved aide à donner ses lettres de noblesse au Black Progressif, un style en pleine expansion et tendant à devenir de plus en plus intéressant. Avec “Riitiir”, mais aussi “Eremita” et bien d’autres, de nouvelles pierres ont été apportées à cet édifice si particulier en 2012. Bref, Enslaved a fait un grand coup, un très grand coup avec ce douzième album, que l’on ne peut que vous conseiller. Il est à découvrir, et à redécouvrir cent fois. Idéal en somme, pour achever comme il se doit cette année, et en commencer une autre que l’on espère aussi prolifique musicalement parlant que celle-ci.

http://www.enslaved.no - 192 visite(s)

Preview - 186 téléchargements


Rédigé par : Aris3Again | 19/20 | Nb de lectures : 17373




Auteur
Commentaire
grozeil
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 09h38 - (105298)
Bon, manifestement, je ne lui ai passé laissé sa chance, parce que je trouve, à ce jour, que c'est un des disques les plus faibles de sa discographie...



BillUrzague
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 09h48 - (105299)
Bon album mais la note est carrément exagérée je trouve.




grozeil
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 09h54 - (105300)
Par contre, tout à fait d'accord avec l'artwork, c'est une des plus belles pochettes depuis longtemps, et le making of dispo sur la partie DVD de l'édition limitée est génial.

Hysteron-Proteron
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 10h10 - (105301)
tout à fait d'accord avec la chro pour ma part. C'est un pur chef d'oeuvre. (album N°1 de l'année, donc le 19/20 me convient bien :-))



sonor
IP:84.101.222.90
Invité
Posté le: 31/12/2012 à 10h19 - (105302)
Perso je suis assez d'accord avec l'auteur. J'ai de plus en plus d'interet pour la musique d'Enslaved et le black progressif depuis "Axioma...". Aussi, ce "Riitiir" est l'un de mes gros coups de coeur de cette année avec "Eremita" d'Ihsahn bien sur mais aussi le "Urd" de Borknagar,le "Anomalia" de Khonsu(grosse surprise),le "Seven bells" de SOTM... Le Black mélodique,puissant,fin et chiadé a de beaux jours à venir je pense. Mention au morceau "Materal" avec ses riffs et son chant clair imparables.Bref un disque que j'écouterai encore pendant des années pour sur!

Carcinos
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 11h36 - (105306)
Rien que pour le premier titre je trouve qu'il y a de quoi lui laisser sa chance...

Madrigal
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 15h57 - (105307)
bon ben je vais réécouter car je l'ai trouvé inintéressant au possible, mais j'avoue n'avoir pas écouté très attentivement...
Le meilleur album d'Enslaved reste pour moi Monumension... et je trouve que les récents albums d'Enslaved manque cruellement d'ambiance... ce RIITIIR n'avait pas l'air de déroger à la règle... bizarre

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 17h14 - (105308)
Réécouté ce matin, et ennui encore et toujours à la clé... comprends pas. :D

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 31/12/2012 à 18h34 - (105310)
pour moi le meilleur album de la période Post-Mardraum. ce que j'avais déjà déclaré à propos du précédent à sa sortie, donc le groupe s'améliore encore ^^
après, c'est sûr que le style n'évolue plus. mais c'est toujours grandiose, avec même des morceaux plus épiques ici. "Materal" et "Forsaken" sont fantastiques, et il n'y à presque rien à jeter (alors qu'avec le recul, sur le précédent je n'aimais pas tous les morceaux). c'est juste dommage qu'on ait pas droit à un bon morceau bien Black'n'Roll comme "Entroper" ou "The Beacon", même si le début de "Roots of the Mountain" remplit un peu ce rôle.

Matt
IP:83.204.119.50
Invité
Posté le: 31/12/2012 à 21h05 - (105313)
Excellent album une fois de plus, enfin ça devient un pléonasme de dire cela d'Enslaved. Leur discographique est impressionnante et sans fausse note, l'un de meilleurs groupes de metal tout simplement, respect !

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 01/01/2013 à 18h13 - (105315)
Encore un bon album d'Enslaved effectivement, mais pas assez innovant pour s'enflammer ainsi...



Crom-Cruach
IP:82.122.65.37
Invité
Posté le: 01/01/2013 à 20h09 - (105316)
Pareil que grozeil: baillement poli...

gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 02/01/2013 à 07h26 - (105318)
splendeur



Nightwanderer
Membre enregistré
Posté le: 02/01/2013 à 09h35 - (105319)
Et quelle production phénoménale !
Un son puissant ample chaud et clair à la fois qui met très bien en valeur les compositions.



Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 02/01/2013 à 15h04 - (105322)
Jamais accroché à Enslaved mais la chro donne envie, je vais me laisser tenter.

Nico
IP:86.207.213.15
Invité
Posté le: 02/01/2013 à 19h01 - (105330)
Absolument GIGANTESQUE !!!


GzU
IP:77.202.36.192
Invité
Posté le: 03/01/2013 à 11h25 - (105336)
Un peu moins accrocheur que les précédents je trouve, mais une qualité exceptionnel quand même ! Plus posé, plus doux, mais avec des passages rapides excellent et des passages d'ambiances (de l'une a l'autre je veux dire) magnifiques.
Une des plus belle pochettes.

Non, Enslaved ne me déçoit pas, même si ça n'est pas mon album préféré de leur disco !

BillUrzague
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2013 à 10h09 - (105352)
Pour moi, le meilleur de la période Post-Mardraum reste Isa.

AK 47
IP:109.7.199.114
Invité
Posté le: 04/01/2013 à 23h38 - (105371)
"Mardraum" fut un tournant pour Enslaved, et quel tournant. Un groupe qui a su évoluer, et pourtant sa signature sonore reste unique. Pas le cas de tout le monde... Donc respect, une note largement méritée.

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 06/01/2013 à 15h31 - (105383)
BillUrzague: +1 pour Isa !

Jean Kulasek
IP:178.23.156.100
Invité
Posté le: 11/01/2013 à 13h16 - (105514)
Album de l'année 2012

Nem vapeur
IP:2.3.154.30
Invité
Posté le: 20/01/2013 à 20h44 - (105623)
Cet album est vraiment génial, Enslaved ne m'a jamais déçu depuis Frost (pas assez vieux pour avoir connu Vikingligr Veldi à sa sortie).

Aucun groupe n'a réussi un sans faute sur quasiment 20 ans !

Et quel gpied en Live !!!!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker