ENSIFERUM - One Man Army (Metal Blade) - 19/03/2015 @ 07h47
2015 est une grosse année de sorties pour les fans de folk-metal finlandais, car en attendant le nouvel opus des hyper-productifs KORPIKLAANI c’est aussi le grand retour d'ENSIFERUM qui a d’ailleurs beaucoup à se faire pardonner. Le quintet d’Helsinki a effectivement énormément divisé et déçu son public avec « Unsung Heroes » plus calme et posé que ses prédécesseurs et surtout souffrant de trop de longueurs et de facilités diverses.

Du coup les scandinaves devaient se refaire une santé car si leur carrière a démarré très fort leur formule semble depuis s’user progressivement (et même la tentative d’évolution proposée en 2012 a eu du mal à convaincre) et donc l’heure était à la remise en question. Car même si la formation a pas mal bougé au fil des ans, force est de constater que ce coup-ci aucun mouvement de personnel n’est venu perturber la bonne marche de la horde viking, en revanche ces derniers ont quitté Spinefarm leur écurie historique pour poser leurs drakkars et leurs épées chez les américains de Metal Blade (qui continuent au passage d’étoffer leur catalogue et leur variété de styles).

Après la classique introduction place à « Axe Of Judgement » rapide et épique et totalement dans l’esprit du quintet, qui alterne avec les synthés et les parties plus agressives tout en variant son rythme avec des parties plus lourdes. Sans être original c’est quand même une très bonne entrée en matière.

Cependant si l’enthousiasme est de mise il va s’étioler petit à petit, car déjà un gros défaut majeur est à signaler, le son de la batterie et plus particulièrement de la caisse claire. Celle-ci en plus de bouffer l’espace a un son de casserole abominable et qui s’avère particulièrement pénible sur la durée, et ensuite même si « Heathen Horde » et « One Man Army » sont entraînants et inspirés ils confirment malgré tout que le groupe est en mode recyclage, tant la sensation d’avoir déjà entendu cela par le passé est flagrante, et surtout en bien plus inspiré.

Mais si cette première partie d’album reste néanmoins intéressante la seconde (juste après l’interlude à l’ambiance médiévale) sera globalement plus moyenne entre « Warrior Without A War » qui est sympathique à défaut d’être génial (et qui s’oublie rapidement), ou encore « Cry for the Earth Bounds » à l’ambiance lourde (puisque les combattants sont prêts à affronter l’ennemi) mais qui souffre d’une durée excessive. Pour « My Ancestor’s Blood » ça n’est pas la longueur qui est en cause, mais la composition globale du morceau qui est beaucoup trop lent et surtout très vite répétitif et monotone. Les chœurs permettent de redonner un semblant d’intérêt mais c’est beaucoup trop ennuyeux pour capter l’auditeur.

Et puis il y'a les objets musicaux non-identifiés comme « Two of Spades » qui s’il débute de manière classique nous sort ensuite une influence disco flagrante. La basse rebondit, le côté festif est mis en avant et les chœurs auraient pû trouver leur place chez BONEY M. Alors oui c’est marrant au départ, c’est kitch et assumé mais on a quand même la sensation que tout a été terminé à l’arrache en studio et posé là comme un cheveu sur la soupe. Et que dire de « Neito Pohjolan » à l’ambiance country flagrante ? Que c’est joli, que la pedal steel est agréable, mais alors que c’est mou ! C’est mignon et poétique mais d’une mollesse affligeante, et là encore ça tourne très vite en rond.

Pourtant au milieu de tout cela il y’a leur classique titre à tiroir « Descendants, Defiance, Domination » qui durant 11 minutes nous montre que les scandinaves ont encore de l’inspiration et de l’imagination. Pendant la longue intro de 4 minutes l’heure est au western-spaghetti et au duel final des protagonistes, et par la suite la variation des voix, les parties épiques et la fin digne d'une ambiance de film fantastique (proche de la trilogie de Tolkien) font de cette compo une réussite.

Du coup comme d’habitude on a du bon et du moins bon, mais plus de remplissage et moins d’hymnes, car même si la première moitié de ce disque est fort agréable elle n’atteint pas le niveau des premiers opus du combo. On a surtout la sensation d’un groupe qui se cherche, qui peine à se renouveler et qui n’arrive plus à retrouver l’art et la manière de composer des refrains et des ambiances imparables. Même s’il relève le niveau par rapport à son prédécesseur on est encore loin d’un « Iron » ou « Victory Songs » et du coup il y’a fort à parier que leur prochaine sortie sera sans doute décisive pour leur avenir.




Rédigé par : GabinEastwood | 13/20 | Nb de lectures : 9256




Auteur
Commentaire
CROM
IP:82.122.208.140
Invité
Posté le: 19/03/2015 à 14h04 - (116176)
Pour un premier album, ça aurait été agréable. Cependant, Ensiferum a 20 d'âge... Globalement d'accord avec la chro. Mais on ne dit pas "drakkar" pour parler des Vikings.:)

ennemi juré
IP:93.14.83.10
Invité
Posté le: 19/03/2015 à 15h58 - (116178)
Après plusieurs écoutes, je reste finalement déçu, malgré l'enthousiasme du début. Deux, trois titres pas mal, le reste est vraiment dispensable. Frustrant.

CROM
IP:90.42.67.180
Invité
Posté le: 21/03/2015 à 12h16 - (116212)
Pas mieux.

NightSoul
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2015 à 18h12 - (116217)
Comme c'est surprenant...

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2015 à 00h38 - (116220)
Du même avis que la kro' et les commentaires, "Axe Of Judgement" permet à l'album de superbement démarrer mais aucun titre derrière ne l'égale, je trouve.
Le reste est du Ensiferum dès plus classique, avec quelques écarts stylistiques pas très bien sentis.

Jöhg
Membre enregistré
Posté le: 24/03/2015 à 16h35 - (116242)
Bah moi je l'aime bien ce disque...
Petite précision, je trouve que From Afar est de loin le meilleur album du groupe, suivi par Victory Songs.
J'ai mis 4 écoutes à rentrer dedans, puis maintenant j'apprécie chaque titre, et particulièrement les "étrangetés" Two of Spades et Neito Pohjolan.

Je comprends les fans de la première heure qui ne pourront qu'être déçus, mais j'aime leur dimension symphonique plus marquée, bien que bien en-dessous de From Afar.



Kawa
Membre enregistré
Posté le: 24/03/2015 à 17h51 - (116244)
Album asser chiant c'est vrai...
Ecouter un dizaine de fois et deja remis sur l'etageres.
Il n'y a pas de titre asser fort comme pouvais en contenir IRON, VICTORY SONGS ou FROM AFAR.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker