EMPATIC - Ruined Landscape (Terrasound) - 25/08/2014 @ 08h18
Faites du Death en étant polonais et on vous comparera à coup sûr à BEHEMOTH. Mettez-y un peu de Thrash pour changer et on vous comparera à VADER. Rajoutez-y un peu de mélodie et peut-être qu’on arrêtera de vous comparer à des grands noms polonais. C’est comme ça qu’a peut-être raisonné EMPATIC, qui ne ressemble pas vraiment à un groupe de Metal extrême polonais. Formé en 2005, ce quintette d’Ostrołęka s’est fait remarquer sur VS grâce à son premier album God Of Thousand Souls (2010) qui comprenait un morceau nommé… "VS". Quatre ans plus tard EMPATIC est de retour, avec un second album toujours chez le label autrichien (sic) Terrasound Records qui avait réédité God Of Thousand Souls en 2012.

La nouvelle offrande d’EMPATIC se nomme Ruined Landscape et va faire un bond en avant par rapport à God Of Thousand Souls, sorte de Death/Thrash du bas de tableau de seconde division totalement inintéressant voire approximatif. En 4 ans le combo polonais s’est amélioré à tous les niveaux, son, chant, compositions. Son Death/Thrash est un peu moins mélodique et plus rentre-dedans, plus groovy presque. Et si le gros son et le chant grogné évoquent leurs compatriotes polonais, EMPATIC sonne désormais très… danois. Un Death gras, groovy et thrashy qui évoque EXMORTEM, CORPUS MORTALE et ILLDISPOSED. EMPATIC a donc réussi à faire le pont entre gros Death polonais et Death/Thrash mélodique danois, ce qui va réussir à rendre Ruined Landscape plutôt plaisant.

Après "Trauma" et "Crimen Pessimum" qui nous font découvrir le nouveau son des polonais, un son très chaud avec une basse qui vrombit bien, Ruined Landscape est véritablement lancé dès son morceau-titre, excellente piste groovy et mélodique. "Oblivion Path" lui emboîte le pas en montrant que EMPATIC a basculé dans la modernité, avec un riffing quasi-syncopé par moments. Après le véloce et percutant mais toujours mélodique "Ambush", Ruined Landscape se partage entre morceaux à dominante mélodique ("Obsession", "Fight" au riffing plus lourd) et pistes plus efficaces ("Valley of Shadows", l’étonnant "Countenance of Fear" au touché plus technique). Un album globalement accrocheur qui se termine par l’agréable instrumental "Struggle (EmpatiC II)" où les polonais se lâchent au niveau des mélodies et des solos, comme un générique de fin.

EMPATIC a fait de gros efforts après un God Of Thousand Souls assez raté, mais il manque encore un petit truc pour que Ruined Landscape soit un album digne d’un intérêt plus poussé que celui pour la catégorie « promos de seconde division reçus par VS ». Il ne fait nul doute que ce second opus d’EMPATIC est le genre d’album qui poutre sur le moment mais qui sera vite oublié, les 38 minutes passant trop comme une lettre à la poste, provoquant tapements de pied et headbanging mais la tension retombe bien vite ensuite. Le groupe manque également encore de personnalité, notamment au niveau des mélodies certes bien intégrées mais particulièrement convenues. La disparition de ces dernières transformerait pourtant EMPATIC en un groupe de Death polonais lambda, qui se retrouve alors le cul entre deux chaises. Un album plaisant dans l’ensemble, efficace et parfois surprenant, mais qui reste un disque de seconde division. Et quand on sait que la Pologne possède un très bon championnat…



http://www.empatic.com - 148 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 10631




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker