EJACULATION BEYOND DIARRHEA BOUNDARIES - A Bullet Up Your Nostril (Rotten to the Core) - 05/11/2013 @ 07h57
Bienvenue dans l’univers poétique des belges d’EJACULATION BEYOND DIARRHEA BOUNDARIES...

La finesse est l’apanage des grands ; notre quartet a opté pour une absence totale de subtilité, de la pochette à sa musique, en passant par son patronyme, tout reflète son humour raffiné et sa douceur musicale.

Entre Death Metal, Slamming Death et quelques éjaculations de goregrind bien grasses, "A Bullet Up Your Nostril" est d’une grâce redoutable.
Aussi subtile qu’un Fist Fucking en pleine messe de minuit, aussi délicat qu’un Concerto de coliques néphrétiques, "A Bullet Up Your Nostril" devrait à tous les metalleux avides de PornGrind ou de ScatoDeath, peu regardant sur les éclaboussures de foutre.

Forcément peu enclin à laisser l’assoupissement s’emparer des auditeurs, nos éjaculateurs frénétiques privilégient le groove puissant et les rythmiques dodues. La base musicale est plus Death que Grind, seules de rares accélérations rappellent aux aficionados la filiation avec l’univers du Metal extrême.

Et pourtant, cette décontraction du gland (et du bassin) n’empêche pas le groupe d’œuvrer pour la destruction de nos cervicales : la linéarité redoutable (et redoutée) de ce slamming DeathGrind octroie à contrario un groove puissant et efficace.

Mis en valeur par un superbe son de basse (et par un son globalement carré et équilibré), "A Bullet Up Your Nostril" est vraiment à l’image de la pratique sexuelle affectionnée par notre quatuor : collant et violent, mais expiatoire et extrême.

Ponctué de cris gutturaux sans surprises, éclaboussé de riffs gras et aux mélodies ultra simples, cette expulsion sonore est à l’image d’un film d’adulte : totalement prévisible, garni de passages bien chiants, mais avec une bonne dose de plaisir à la clé.
... Si tant est que vos fantasmes se situent au niveau de la scatophilie, bien sûr.

Difficile de distinguer des paroles derrières les borborygmes du préposé au chant ; mais je me doute qu’avec un patronyme pareil, les textes flirtent avec le bon goût du coït culinaire éclaboussé d’étron.

Au-delà de l’admiration pour spécialité sportive en voie d’être ajoutée aux jeux an’olympiques, EJACULATION BEYOND DIARRHEA BOUNDARIES maitrise l’art du groove : qu’on le veuille ou non, il faut bien reconnaitre que cette efficacité rythmique, encore une fois ultra basique, est indéniablement ultra efficace et headbanguante.

Le problème principal de "A Bullet Up Your Nostril" est, comme souvent, sa terrible redondance. "A Bullet Up Your Nostril" est à l’image des explosions d’hémorroïdes purulents : ça tâche, mais un peu trop pour être plaisant.
Le groupe aime s’entourer d’une aura sombre et odorante, mais manque franchement d’énergie et de rebondissements.
Et une fois popole tout de marron coloré, le cerveau ne peut éviter de significatifs bâillements.

Ces désagréments intestinaux et audio sont partiellement compensés par une enveloppe sonore globalement satisfaisante, et un dynamisme relatif.
Expulsion Brutale, Distorsions Basiques : EJACULATION BEYOND DIARRHEA BOUNDARIES ne fait pas dans la dentelle de clitoris.

Cette éjaculation sonore, au Grovve pénétrant et essentiellement mid-tempos, située aux frontières de l’orgasme putride et de la diarrhée musicale, devrait plaire aux amateurs de Grind/S&M et autres trucs bondages, où le Slam Death copule sans retenue avec un Goregrind émasculé.
A ne pas mettre entre toutes les fesses...


Rédigé par : ..::Ju::.. | 11,5/20 | Nb de lectures : 12117




Auteur
Commentaire
Stink
IP:109.1.135.52
Invité
Posté le: 05/11/2013 à 09h23 - (109786)
Euh rien à voir avec le skeud, mais une colique néphrétique ça touche les reins, donc je vois pas bien le concerto auquel tu fais référence. Par contre tu peux éventuellement parler de colique frénétique si ça peut te faire plaisir...

Guy Bole
IP:89.246.238.90
Invité
Posté le: 05/11/2013 à 13h18 - (109791)
@Stink : Merci Doc! tu peux jeter un oeil à mon anus stp? J´ai une grosseur, je voudrais savoir si c´est un grain de beauté ou un furoncle!
;)

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 06/11/2013 à 07h31 - (109798)
@Stink : héhé, on voit l'expert... :)
Non non, c'est bien des coliques néphrétiques dont le parlais, car la colique néphrétique concerne des douleurs très violentes et aiguës, allant jusqu'aux organes génitaux.
Il s'agit en général du résultat de calculs rénaux (donc reins, bien vu), mais qui provoquent une obstruction des voies urinaires, avec donc en général des douleurs intenses...
et en général les malades ont quand même vachement mal, et leurs cris associés forme un concerto peu délicat...
;)



Loufi
IP:90.40.9.194
Invité
Posté le: 06/11/2013 à 11h14 - (109801)
Je confirme. J'en fait deux par an en moyenne et mes hurlements feraient pâlir de jalousie la plupart des groupes de goregrind tchèques.

th
IP:89.94.81.81
Invité
Posté le: 07/11/2013 à 10h30 - (109815)
Quelqu'un sait qui a fait la pochette ?

sid
IP:80.215.32.84
Invité
Posté le: 11/11/2013 à 16h52 - (109882)
J'aime le nom de ce groupe.
Yvan, si tu me lis, c pour toi.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker