EISBRECHER - Schock (Sony) - 22/07/2015 @ 07h07
Sur VS, nous avions laissé EISBRECHER il y a 4 ans avec son best-of Eiskalt qui, depuis la sortie de Die Hölle Muss Warten en 2012, pourrait bien marquer la postérité en couvrant la meilleure période du groupe… Car même si Eiszeit (2010) était déjà un peu moyen par rapport au trio Eisbrecher-Antikörper-Sünde, Die Hölle Muss Warten marquait le déclin de EISBRECHER et même de la scène NDH toute entière avec un album très plat et chiant, trop facile, trop fait pour faire chavirer les cœurs des gogoths allemandes. Mais trois ans après, et alors que voilà déjà une entorse à leur schéma « album tous les deux ans », EISBRECHER va montrer qu’il a fait une erreur de parcours et va repartir de plus belle. Schock, le 6ème album du combo casseur de glace, va le remettre sur le droit chemin, celui du Deutsch Metal le plus efficace, sans révolutionner son art ni abandonner son côté goth, mais en retrouvant une certaine inspiration. Et si Schock est sorti en janvier, voilà un peu de glace pilée pour contraster ce début d’été particulièrement caniculaire.

Pour cela EISBRECHER doit repasser par ses glorieuses influences, et le fait que le morceau d’ouverture de Schock se nomme "Volle Kraft Voraus", soit le second album de la légende DIE KRUPPS sorti en 1982, n’est à mon avis pas dû au hasard surtout que dès les premières secondes nous entendons des synthés typiques. Et tout EISBRECHER est dedans, gros riffs toutefois assez mélodiques, refrain simple et accrocheur, beau chant clair et belle ambiance, ce n’est pas le gros tube de Big Metal Indus mais les allemands sont en forme. Si ce morceau d’ouverture DIE KRUPPSien nous fait penser que EISBRECHER va livrer un Sünde bis, il va en fait nous proposer un Die Hölle Muss Warten en bien mieux, tout simplement, même si l’électro à la DIE KRUPPS se fait souvent entendre. En 14 morceaux et 52 minutes, des potentiels hits se dégagent bien vite, "1000 Narben", l’excellent et plus original "Zwischen Uns", ou encore "Unschuldsengel" qui aurait pu faire bonne figure sur Eiszeit. Ceci accompagné de morceaux particulièrement couillus qui sortent les gros riffs indus, EISBRECHER est aussi en forme de ce côté : le plus sombre et martial morceau-titre, le très dur "Himmel, Arsch und Zwirm", l’énorme "Dreizehn" (LE tube du disque pour moi), le plus Metal et incisif "Fehlen Machen Leute", et le final "So Oder So" 100% Deutsch-Metal.

EISBRECHER n’oublie bien sûr pas ses morceaux d’obédience sympho/goth, en bonne quantité mais qui n’envahissent pas l’espace, et surtout sont de qualité même si ça n’est toujours pas la meilleure facette du groupe : le beau "Rot Wie die Liebe", le superbe "Schlachtbank" au refrain inoubliable, "Noch Zu Retten" ainsi que "Der Flieger". On notera aussi une curiosité en la présence du plus électronique et dansant "Nachtfieber", pour un album bien équilibré entre toutes ses composantes, plus homogène qu’un Sünde, où il n’y a presque rien à jeter. Une belle performance pour EISBRECHER au bout, pour un album inespéré il y a 2-3 ans, peut-être le meilleur disque des allemands avec Sünde. Il leur sera peut-être même difficile de faire mieux, mais avec Die Hölle Muss Warten on aurait pu croire que le meilleur du groupe était derrière lui, et Schock est donc une bonne voire excellente surprise. Il est cependant clair qu’il n’y a rien de surprenant sur le fond, EISBRECHER se contentant de faire ce qu’il sait faire au mieux, mais les allemands ont retrouvé une inspiration et une efficacité qu’on avait cru envolées. Schock reste un album destiné aux fans pour qui EISBRECHER n’a finalement plus rien à prouver, on peut regretter que malgré qu’il existe depuis plus de 10 ans le groupe en arrive encore à avoir des influs RAMMSTEIN un peu trop flagrantes par moments, mais dans une scène NDH un peu moribonde EISBRECHER s’en tire avec d’honnêtes honneurs et Schock est un très bon album de Metal Indus allemand, classique mais qui remplit admirablement bien son office.




Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 8529




Auteur
Commentaire
dimmu77
Membre enregistré
Posté le: 22/07/2015 à 09h49 - (117279)
Tout à fait d'accord avec toi, un album inespéré vu les dernières galettes nazes du groupe. Pas du surprises musicalement, uniquement une bonne surprise que le groupe se soit remis à leur niveau.

Et je confirme qu'Eisbrecher prend tout son intérêt en live, ils passent tous les 2 ans à l'Amphi Festival heureusement car en France j'attends toujours de les voir...



Kamel
Membre enregistré
Posté le: 23/07/2015 à 15h12 - (117290)
Vu à Oberhausen en Mars dernier... Une des plus grosses torgnoles live de ma vie!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker