EISBRECHER - Eiskalt (AFM/Underclass) - 29/07/2011 @ 08h36
Dans la rédac de VS, on est pas comme ça. La bonne came allemande, on la fait tourner. Après Sheb, Aneria et Wasted, c’est à mon tour de prendre un rail d’EISBRECHER. Bon faute de pouvoir me fournir un paquet tout neuf (les temps sont durs, vous savez, pour les putes ça va encore mais pour la schnouff…), mes collègues ne m’ont laissé que des miettes et Greg le dealer en chef m’a fait passer le tout sous forme de soi-disant « Best Of ». Bon, en manque d’Allemande avant de partir en vacances au soleil, je prends quand même…

Petit rappel tout d’abord : EISBRECHER est un groupe allemand formé en 2003 par deux membres dissidents de MEGAHERZ. Dès leurs débuts, les Bavarois ont donc capitalisé sur l’héritage de la « Neue Deutsche Härte » en pratiquant un gros Metal-Indus à la RAMMSTEIN, OOMPH! et consorts. Pas forcément de la meilleure des manières selon moi. Eisbrecher (2004) et Antikörper (2006) sont à mon sens deux albums de RAMMSTEIN-Metal assez convenus (bien que le groupe ait choisi un thème à l’exact opposé, à savoir la glace plutôt que le feu), je n’ai jamais été fichu de retenir quoi que ce soit dans ces albums assez plats dans l’ensemble, hormis les quelques tubes « à l’allemande » et les grosses guitares bien efficaces sur Antikörper. Mais EISBRECHER avait pourtant connu un saut d’intérêt à mes oreilles avec l’excellentissime Sünde (2008), où le groupe mêlait des sonorités « traditionnelles » à la DIE KRUPPS avec des morceaux nettement plus originaux et accrocheurs. Alors qu’il aurait pu continuer dans cette voie, le groupe avait signé avec Eiszeit (2010) un disque trop attendu, trop facile, trop « blockbuster soundtrack metal », même si la qualité était bien là, au détriment de l’originalité. Après avoir connu un succès en Allemagne (normal), il est temps de remettre tout en place et tirer un premier bilan avec ce double Best-Of, Eiskalt.

Eiskalt est donc constitué de 20 morceaux piochés dans les 4 albums du groupe, 8 remixes tirés de singles et de bonus d’éditions limitées, et 3 vidéos. La répartition des 20 morceaux originaux se fait comme suit : 3 pistes d’Eisbrecher, 7 de Antikörper, 4 de Sünde et 6 de Eiszeit. Répartition plutôt déséquilibrée donc mais assez judicieuse, même si comme toujours le choix de chacun varie selon ses propres sensibilités. Les 3 hits de Eisbrecher sont présents, mais le groupe aurait pu piocher davantage dans son album éponyme, parmi les excellents "Zeichen der Venus" et "Sakrileg 11" ou encore "Angst?" et "Mein Blut" par exemple. Pas grand-chose à redire sur les morceaux d’Antikörper non plus, même si j’aurais fait squizzer "Kinder der Nacht" et le très rentre-dedans mais sans intérêt "Kein Mitleid" pour mettre le plus intéressant "Entlassen" ou encore "Wie Tief?" (manque peut-être "Phosphor" aussi). Ça coince plus pour les morceaux de "Sünde", mais je suis forcément de parti pris vu comment je trouve cet album excellent et très bien varié. Les 4 pistes choisies sont indispensables (sauf "Herzdieb" mais il fallait bien au moins une power-ballad dans ce Best-Of), mais pour moi il y avait encore largement de quoi faire avec "Komm Süsser Tod", "Die Durch die Hölle Gehen", "1000 Flammen" et surtout "Alkohol" (heureusement présent en version remixée sur le second disque), bref c’est plutôt dommage mais avec l’usine à tubes qu’est Antikörper (même si je ne suis pas fana de ce disque) il fallait bien faire un tri. Par contre, le choix des hits de Eiszeit est parfait, avec notamment les tueries "Böse Mädchen" et "Segne Deinen Schmerz".

Bref, tous les tubes sont là. Un petit mot sur les extras du second CD : on y trouve des remix assurés par des formations Electro-Indus, notamment les potes de [:SITD:] qui signent pas moins de 3 remix ("Segne Deinen Schmerz", "Kann Denn Liebe Sünde Sein" et "This Is Deutsch") dans leur style plus sombre et éthéré, qui se marie parfaitement avec le Big-Metal-Indus d’EISBRECHER. Les autres remix assurés par Noel Pix lui-même, PHASE III, ROTERSAND, THE RETROSIC et RENEGADE OF NOISE (énième projet de Daniel Myer de HAUJOBB) sont sympathiques voire très réussis, dans une relecture forcément plus electro. Les fans de formations plus electro comme moi seront conquis car ces remix sont tous de qualité (pour une fois !). Quant aux vidéos bonus, on a droit aux clips de "Eiszeit" (très rafraîchissant) et "Vergissmeinnicht" (gothique et stroboscopique) ainsi que quelques images shootées en tournée sur fond du morceau "Willkommen im Nichts". Bref, rien de bien mirobolant mais ça se regarde une fois avec plaisir (comme tout bonus du genre).

Pour les fans du combo germanique possédant déjà les albums (sauf les collectionneurs), ce Best-Of n’a bien évidemment aucun intérêt. Pour les autres, c’est une bonne occasion de découvrir EISBRECHER ou de posséder tous les hits du groupe sur disque, car ils sont bien là (au sein d’un double digi sobre mais classe), ou encore avoir des remix bien sympa qui se trouvaient sur les singles ou ailleurs. Bien évidemment, ceux qui connaissent déjà les albums auraient préféré voir tel morceau plutôt qu’un autre, mais l’essentiel est là et même si l’intérêt d’un tel Best-Of est toujours discutable, cet Eiskalt est un stuff de qualité. De la bonne allemande, ma foi ! Ch'suis complètement gelé !

http://www.eis-brecher.com - 137 visite(s)

my_____ - 110 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | Das Beste Von/ | Nb de lectures : 12168




Auteur
Commentaire
dimmu77
Membre enregistré
Posté le: 14/08/2011 à 16h54 - (96123)
de toute façon Eisbrecher est un groupe fait pour la scène ; tu écoutes "Angst?" sur l'album "Eisbrecher" c'est mou , le son des grattes est plat et sur scène le morceau dépotte grave; maintenant pour les voir en France là c'est autre chose...
heureusement qu'il y a Cologne :)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker