ECTOVOID - Dark Abstraction (Hellthrasher) - 08/09/2015 @ 07h46
On passera sur l’ironie de voir autant depuis quelques années se réclamer du death sombre et poisseux d’INCANTATION alors que le principal – pourtant pas avare en tournées – continue de n’intéresser que trois péquins et demi lorsqu’il passe en concert. Dans le flot de clones qui avait surgi de nulle part il y a deux ou trois ans, ECTOVOID avait gentiment fait son trou avec son premier album, sans jamais dépasser le maître mais sans pour autant non plus tomber dans le plagiat pur et simple. Deux ans plus tard, en plus d’être mieux produit et plus maîtrisé, ‘Dark Abstraction’ fait plus que confirmer cette plutôt bonne impression en s’appuyant sur ses acquis tout en lançant d’une façon plutôt discrète quelques pistes pour l’avenir…

Déjà, il y a le son : toujours aussi caverneux et suffocant, il affiche désormais une clarté certaine. Alors difficile de savoir si leur pote Damian Herring d’HORRENDOUS qui a signé le mastering en est le responsable mais même si certains trouveront que ce choix leur enlève quelques grammes de crasse, cela a le mérite primo de les différencier de la masse et deuxio de mettre en valeur ces quelques trouvailles. Car même si les références restent à peu près les mêmes (INCANTATION donc mais aussi les démoniaques VASAELETH voire DEMILICH entre autres), ‘Dark Abstraction’ s'est injecté par intraveineuse par rapport à son prédécesseur une subtile dose de black-metal, ce qui les pousse à saupoudrer certaines de leurs parties blasts de riffs épiques qui sentent limite bon les fjords scandinaves (« Mental Netherworlds »). Et puis assumant plus que jamais son format ‘power trio’, le groupe a l’intelligence de ne pas s’emmerder avec des solos (à part sur « Precipice of Absolute Chaos » et « Spawned from Unending Mystery ») ni des harmonies dissonantes en cascade, préférant parfois distiller des sortes de mélodies volontairement boiteuses et morbides, même si on s’en rend pas forcément compte au début car dans son ensemble, tout cela reste très cru et primitif. Cela donne à ECTOVOID un côté presque atmosphérique, mais atmosphérique comme pouvaient l’être certains groupes finlandais de la grande époque par exemple, c’est-à-dire tissant une toile qui finit par donner quelque chose de plus nuancé et moins frontal.

Cette impression est d’ailleurs renforcée par l’outro très dark-ambiant et surtout le côté illuminé de leurs textes. Même si ils restent eux aussi assez simples, ces derniers sont ici plus cosmiques que jamais. Et même si ce n’est pas non plus du Lovecraft, cela a le mérite de trancher avec les habituels zombies et autres tueurs-en-série. Enfin dernier point positif, ils ont l’intelligence de ne pas profiter trop longtemps de notre hospitalité, vu que comme « Fractured in the Timeless Abyss », l’album ne fait ‘que’ trente-six minutes, ce qui convient à l’abruti que je suis qui ne supporte plus ces albums d’une heure et dix minutes où seules les trente premières valent le coup.

Plutôt qu’un nouveau chapitre, il faut plus prendre ‘Dark Abstraction’ comme un prolongement de leur premier skeud dont ils pu ainsi ici effacer quelque peu les maladresses tout en prospectant timidement pour l’avenir. Plus cigales que fourmis, ces ploucs de l’Alabama préfèrent clairement prendre leur temps plutôt que de ruer dans les brancards et cela pourra payer. Une chose est sûre : le prochain sera déterminant.




Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 15/20 | Nb de lectures : 7635




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 08/09/2015 à 09h31 - (117798)
Effectivement un petit côté finlandais pas désagréable pour un disque qui s'écoute tout seul.

Sans être le disque de l'année, il est court, concis et efficace et surtout bien sombre.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker