EARTH - The Bees Made Honey In The Lion’s Skull (Southern Lord) - 18/03/2008 @ 09h55
Earth, dont le nom est un hommage à l’appellation initiale adoptée puis abandonnée par Black Sabbath, sort des disques depuis presque 20 ans, sans n’avoir jamais rencontré qu’un succès d’estime.

Pendant longtemps, la notoriété du groupe s’est d’ailleurs limitée à celle de Dylan Carson, bon ami, dealer de drogue et de fusil de chasse de Kurt Cobain (qui participa d’ailleurs à l’une de leurs démos) c’est dire l’intérêt tout relatif porté à la musique du monsieur… et pourtant…

Initiateur du style « drone », Earth ou plutôt Dylan Carlson, tête pensante et seul membre originel et permanent, est devenu une référence de la scène post-metal indépendante et expérimentale… sans Carlson, point de Sunno))), groupe aujourd’hui incontournable de cette scène et justement fondé en hommage à Earth. Il n’est d’ailleurs guère surprenant que ce soit Southern Lord (label des membres de Sunno))), G. Anderson et S. O’Malley) qui soit aujourd’hui responsable du retour en grâce de ce glorieux ainé.

Sorti d’une longue pause due aux addictions et dépressions de son leader, le groupe revient sur le devant de la scène il y a quelques années avec un album qui surprend autant qu’il séduit « Hex : or printing in the infernal method », proposant un son loin des saturations et de la filiation Black Sabbath attendue, mais gorgé d’americana, d’une majesté sombre et contemplative, dans la droite ligne de la bande-originale du film Dead Man réalisée par Neil Young. Finis donc le drone des débuts du groupe, ou le proto-stoner de « Pentastar : in the style of demons » (leur enregistrement le plus « accessible » jusqu’alors)… Le groupe nous laisse désormais à entendre une espèce de « post » country lente, dépouillée, répétitive et cinématique, sorte bande-son pour les grands espaces américains, magnifiquement documentée par « Hex » donc, mais aussi par « Hibernaculum » l’enregistrement qui suit, proposant une relecture d’anciens titres à cette même sauce, accompagné par un DVD documentaire sur la tournée du groupe ressuscité, filmé par Seldon Hunt .
« The bees made honey in the lion’s skull », troisième livraison de Earth pour Southern Lord, poursuit les explorations initiées dans cette nouvelle direction musicale, mais avec un mysticisme de plus en plus prégnant : le nom du disque provenant de l’histoire du personnage biblique Samson, et Carson lui-même témoignant de la volonté du groupe de « faire une sorte de disque de gospel » dans une interview à Pitchfork Media. « Volonté du groupe », c’est aussi une nouveauté, car pour la première fois, c’est un collectif qui est l’auteur de ce disque : si on retrouve A. Davies, chère et tendre du cher Dylan et membre du groupe depuis « Hex », derrière la batterie, la basse est pour la première fois assurée sur l’enregistrement par Don McGreevy (bassiste live attitré de la formation), les claviers par Steve Moore, et les parties de guitare additionnelle de 3 titres sont jouées par le jazzeux Bill Frisell.
Pourtant, pas de bouleversement fondamental, la musique se situe toujours quelque part entre les BO d’Ennio Morricone, le Neil Young de « Deadman » ou le Johnny Cash d’« American Gospel », sorte de « musique country orientale » dixit Carlson himself… On découvre çà et là des ouvertures vers les horizons du blues, d’un certain rock psychédélique ou même du jazz rock, mais le propos reste globalement de la même teneur : 8 morceaux longs et lents répartis sur presque 55 minutes… quiconque a apprécié les productions du groupe période Southern Lord, saura appréhender cette œuvre et les (très) subtiles évolutions du groupe. N’attendez donc pas un retour vers les racines drone-doom qui aurait pourtant pu avoir été suggéré par l’artwork signé Arik Roper (qui a bossé avec High On Fire, Weedeater, et autres groupes plus franchement stoner-doom-sludge-etc…).


Rédigé par : NicoSata | 13.5/20 | Nb de lectures : 11495




Auteur
Commentaire
pearly
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2008 à 10h05 - (54195)
Il suit "Hex..." (précédent opus), avec moins d'oppression et plus de présence de ses influences bluesy. C'est simplement une belle peinture musicale des étendues désertiques américaines. Tout est moins "dérangeant" que dans "Hex...", c'est juste vaste, beau.
Maintenant, pourquoi y aurait-il un retour au drone-doom ? Carlson a changé, il semble être moins obsédé par ses souffrances, son mal-être, petit à petit tout ceci s'efface de sa musique, ne reste qu'une belle fresque, pure. Toujours dans l'ombre du précédent album, mais pourtant magnifique.



nicoS
IP:10.208.6.96, 192.100.130.7
Invité
Posté le: 18/03/2008 à 10h38 - (54201)
c'était surtout pour faire allusion à l'artwork de Roper... on transitionne comme on peut...

corbak
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2008 à 12h42 - (54206)
Grosse claque, là encore.

Hibernaculum était déja super classe, tres acces ambiant délicat et relax mais celui-ci est plus jazzy. C'est plus laché, les musiciens ont l'air d'avoir une aisance folle, la musique est comme d'habitude super immersive enfin bref Earth continue son petit bout de chemin et comme d'habitude ça tue. J'aime beaucoup ce qu'ils font en ce moment, peut être même plus que leur passé drone qui était vachement bien.

Super disque, et énorme claque en concert. 16/20 minumum pour moi.

(et oui tres bizarre la dernière phrase...)



hell
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2008 à 21h51 - (54384)
C'est sympa, 13-14 quoi.

Ce groupe n'est pas vraiment metal, ou violent, c'est clairement du hors metal, mais bon, pas grâve.

actarus
IP:89.3.206.226
Invité
Posté le: 23/03/2008 à 18h56 - (54422)
album génial. moins sombre que hex, plus psyché, plus poussé. toujours sans concession. trippant. encore une belle réussite pour ce groupe à part et à la discographie intemporelle. */20

bastich
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2008 à 22h09 - (54429)
lumineux!



Growi
Membre enregistré
Posté le: 03/12/2009 à 02h29 - (78389)
Un western musical, ce skeud... Vraiment très relaxant!



yep
IP:81.252.131.1
Invité
Posté le: 01/04/2016 à 09h45 - (119751)
Le meilleur Earth sans soucis, un bijoux!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker