DYING FETUS - Stop at Nothing (Relapse/Season Of Mist) - 12/06/2003 @ 11h25
Commençons par un petit rappel :
En 2001 (un an après la sortie de "Destroy the Opposition" - quatrième album du groupe) Jason Netherton (basse/chant) et Kevin Talley (batterie) quittaient Dying Fetus pour former un groupe de punk grind hardcore connu aujourd'hui sous le nom de Misery Index. Ils furent rejoint un an après par Sparky Voyles (guitare) ce qui, du coup, ne laissait plus que le sieur John Gallagher (guitare/chant) comme seul et unique musicien/compositeur dans le groupe.
Si à l’époque un tel split semblait fatal pour Dying Fetus c'est bel et bien un cinquième album que nous sort aujourd'hui Gallagher (puisqu'il a composé seul les huit titres de "Stop at Nothing") !
A la vue du style que propose Misery Index on comprend aisément l'abrogation du coté HxC que l'on pouvait trouver sur les précédentes productions de Dying Fetus. Et c'est en toute logique que cet album sonne beaucoup plus death et linéaire que ses prédécesseurs. En effet si le groove est toujours de mise on est quand même loin de celui de "Killing on Adrenaline" et de "Destroy the Opposition". "Stop at Nothing" puise dans la moelle du death métal pour en extraire un concentré de brutalité et d'efficacité. La production n'a jamais été aussi bonne et malgré l'effroyable densité des compositions l'album s'écoute d'un bout à l'autre sans aucun effort. Il faut dire qu'il n'est pas spécialement long avec ses 35 minutes pour 8 titres mais ça n'a jamais été dans les habitudes du groupe de faire des albums de plus de 40 minutes. La première chose qui saute aux yeux (ou plutôt aux oreilles) à l'écoute du disque c'est la ressemblance avec Cannibal Corpse sur des albums tel que Bloodthirst. Le rapprochement est flagrant au niveau des magnifiques vocaux délivrés par les deux chanteurs mais aussi dans les riffs eux-mêmes. Ceci est certes gage d'efficacité mais je dois avouer être légèrement déçu par ce qui pourrait passer pour un manque d'inspiration. Deuxième point impressionnant sur "Stop at Nothing" : le nouveau batteur. J'ai rarement entendu quelqu'un d'aussi rapide ! Mais ceux qui pensent que Kevin Talley est irremplaçable ont tout de même sans doute raison. Car si Erik Sayenga pulvérise tout ce qui a pu se faire en matière de rapidité c'est au détriment du feeling et du groove. On a parfois même l'impression que tout ça n'est pas tout à fait carré, notamment sur certains passages en blastbeat ultra bourrins où quelques approximations sont plutôt malvenues. Mais rassurez-vous Dying Fetus reste tout de même un sacré groupe emblématique de la scène brutal death US ! Et Dying Fetus reste Dying Fetus. Ce qui est d'ailleurs assez impressionnant quand on sait qu'un seul membre sur les 5 actuels est resté. Au final je ne saurai que conseiller l'album à tous les fans de brutal death bien rentre dedans. Par contre les adeptes du mélange death et HxC seront sans doute déçus et se rabattront plutôt sur Misery Index.


Rédigé par : [eMp] | 13/20 | Nb de lectures : 8967




Auteur
Commentaire
Moussor
Invité
Posté le: 12/06/2003 à 12h55 - (4003)
J'opte pour Misery, ou plutot pour les anciens albums de Dying Fetus!
DF a perdu ce qui faisait sa particularité sur la scène metal extreme et qui a rendu bcp des plus extremes d'entre nous ouverts à la culture HxC.

khildram
Invité
Posté le: 12/06/2003 à 15h41 - (4005)
Je suis un peu d'accord avec la kro, c'est vrai que l'on attendait un peu mieux vu la qualité de Destroy the Opposition, mais bon, compte tenu du 'split', je trouve que cela reste du bon Dying Fetus.
A propos de la chanson Vengeance unleashed, je pense que je préférais la version qu'ils avaient postée sur leur site que celle de l'album, c'était moins 'arrangé'.
Je pense qu'il faut l'écouter pour se faire une bonne idée, car beaucoup le trouvent un peu moins original que les précédent, mais il subsiste de bonnes trouvailles.


[eMp]
Membre enregistré
Posté le: 12/06/2003 à 15h55 - (4008)
Tout à fait d'accord !

si je l'avais chroniqué après 2 écoutes je lui aurai mis 10 car je trouvais ça vraiment trop basique.

Puis au fil des écoutes qques subtilités apparaissent.
Malheureusement quelques imprécisions du batteur également...

Cela dit ça reste on excellent album de brutall death de base (avec un léger chti truc en sus :)



Soggoth
Invité
Posté le: 14/06/2003 à 09h35 - (4041)
Après quelques écoutes, j'accroche bien.
Je situe cet album entre les 2ième et 3ième albums de DF.

Plus death moins core certes, mais je ne vais pas m'en plaindre...

moussor
Invité
Posté le: 15/06/2003 à 21h51 - (4052)
Le batteur il est charette à la double, avec les trigs ça fait tout bancal, un album qui ne restera en aucun cas comme une référence.

Cuntgrinder
Invité
Posté le: 19/06/2003 à 21h52 - (4106)
Bon cet album ne révolutionnera pas le monde du métal c'est sur mais c'est qd mm du dying fetus
Labatterie sonne pourrave(triggé)les compo ne sont pas super originales on reste un peu sur sa faim meme si ca reste un album plus que correct !!!


Def
Invité
Posté le: 06/08/2003 à 14h10 - (4687)
Cet album est Térrible, très Dying Fetus, très technique....j'adore la der

cyanhist
Membre enregistré
Posté le: 19/04/2004 à 15h22 - (8281)
simple mais efficace, comparé à destroy...c'est clair je préfère destroy the opposition.
Je l'aime bien quand meme mais ça mérite pas forcément qu'on s'attarde dessus surtout vu ce qui se fait à coté.

Rouz
Membre enregistré
Posté le: 28/09/2007 à 17h07 - (47618)
Ah ouais, en gros, c est un sentiment mitigé qui accueille cet album auprès des forumistes...

Eh bien, moi, c est mon album préféré de DF...car il est beaucoup plus épuré que le précédent, où les passages ultra techniques n avaient pas toujours vocation à plaire à l oreille. Reste bien sur ce premier riff qui est un peu lourd et sans saveur....mais largement compensé par la suite de l album tout à fait irréprochable.

On regrettera bien sur le précédent batteur qui apportait une originalité évidente, le nouveau se contentant de meubler.



Blind
Membre enregistré
Posté le: 20/07/2015 à 11h32 - (117271)
Mon premier album de Dying Fetus et l'un de mes premiers albums de death brutal que j'ai écouté donc forcément ça laisse des traces. Et plus de 10 ans après sa découverte (acheté à sa sortie grâce à son artwork et au nom du groupe), je le trouve toujours aussi bon, le meilleur de Dying Fetus avec "Destroy the Opposition" (que je mettrais juste devant) pour moi.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker