DUSTBOWL - In Recoil (Gofannon/Socadisc) - 08/06/2009 @ 08h18
Cette année, quel lecteur de VS a pu passé à côté de DUSTBOWL ?
En effet, les Parisiens, au style autoproclamé Heavy Cold Rock, se sont démenés comme des beaux diables pour faire parler d’eux, pour exposer leur musique au plus grand nombre, multipliant les concerts et les news.
Je me souviens du DUSTBOWL de « Bound(s) ». Ils ont fait du chemin depuis. Leur premier album, « Drops of Chaos », est sorti via Gofannon fin 2007, ce qui leur permit une très bonne exposition nationale. Et un an et demi après, les voici de retour avec un second opus dans la droite lignée du cap fixé depuis la première démo.

Alors, que vaut ce « In Recoil » dont ils ont tant fait parler, à coup de teaser vidéo et de blog relatant les étapes de l’enregistrement.
Avec l’expérience et l’ambition qui est la leur, DUSTBOWL a élevé cet album un bon cran au-dessus de son prédécesseur. Toujours dans un habile mélange de PARADISE LOST, KATATONIA, DEPECHE MODE et parfois de SISTERS OF MERCY, les Parisiens naviguent à leur aise dans ce rock mélodique sombre d’influence électro, métal et gothique. Pas tout à fait métal, malgré quelques éléments montrant leurs amours extrêmes.

Le groupe a opté pour l’efficacité avec un format de chanson pop, entre 2min30 et 5min. On pourrait leur reprocher d’avoir choisi le calibrage au danger. Mais non. Car dès le premier morceau, très accrocheur et rythmé, nous voici emporté par la tornade. Ils nous promènent agréablement dans un rock nerveux (« Irony », le paradiselostien « Nowadays Lament »), en passant par des textures plus planantes et enchevêtrées (« Starblossom »), des paysages franchement mélancoliques (« Denials Attract Death » ou le touchant « Losing Ground » avec un duo chant féminin/masculin sensible), carrément sombres (« Sacred Traces ») et quelques envolées lorgnant fortement du côté de THE OLD DEAD TREE (« Dust Collector », « Thou Shalt Suffer », poussant le vice à inviter Manuel Munoz sur ce dernier titre).

Véritablement varié, intelligemment composé, cet album me fait fortement penser à un mélange de « In Requiem » et de « Symbol of Life » de Qui-Vous-Savez. C’est très bien fait. L’auditeur prend franchement plaisir à l’écoute. La production est impeccable, chaque élément a sa place.
Je regrette juste cette impression de polissage extrême. Car clairement le groupe souhaite agrandir le plus largement possible son public. Ce n’est pas un secret, ils le clament depuis le début.
Je ne saurai l’expliquer, mais ce côté mielleux/suave m’irrite un peu. Un côté charmeur excessif un peu dérangeant. On aimerait que l’ensemble soit parfois moins lisse, décolle franchement, comme avec un THE OLD DEAD TREE. Car certains titres ont un vrai potentiel de sauvagerie, mais toujours retombent du côté pop. Mais si on laisse de côté cela, car TODT fait du TODT et DB du DB, alors ce « In Recoil » est un vrai plaisir.

Sur la deuxième moitié du disque, le groupe semble lâcher son côté gendre parfait pour un côté sombre et torturé jouissif. Par exemple, G.Host sature sa voix pour un effet très réussi, chargé en émotion, sur « Sacred Traces » ; ou laisse le côté crooner pour des émotions qui semblent plus vraies, comme sur l’épidermique « When we finally fall ».

Avec un sens de la mélodie efficace et du refrain qui fait mouche, DUSTBOWL, qui a des ambitions clairement affichées, et qui, franchement, se donne les moyens pour les assouvir, nous livre une petite perle pop/rock/sombre très chargée en spleen et en lumière diaphane. Les douze titres de cette galette se laissent apprivoiser en douceur et certains refrains resteront dans votre esprit quelques temps.
Beaucoup de titres ont un potentiel singlesque ravageur.

http://www.dustbowl.net - 219 visite(s)

Myspace - 240 téléchargements


Rédigé par : Matthieu | 14.5/20 | Nb de lectures : 10747




Auteur
Commentaire
Sagal
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2009 à 14h59 - (71978)
Matthieu, comme on se retrouve ! Encore une fois ! :-)
En même temps, entre gens de bon goût, c'est normal ;-)
Je leur ai pris l'album au Klub et vraiment j'adore... C'est clairement un très bon achat pour tous les amateurs des groupes cités dans la chronique: bons morceaux, bonnes idées, bonne production. J'adore particulièrement "Dust collector", "Versus" et les trois dernières mais il n'y a pas de morceaux "faibles". Je comprend ce que tu veux dire par rapport au côté "groupe de lovers" mais pourquoi pas après tout :-D
Un groupe à soutenir !!!

13drops
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2009 à 20h40 - (71996)
En concert acoustique avec Danny Cavanagh (ANATHEMA) le 27 juin à Paris

Bras cassé
Invité
Posté le: 09/06/2009 à 17h29 - (72022)
Avec tout le tapage médiatique fait autour du cet album, je suis un peu déçu de lire cette kro.
Si ca se rapproche de Paradise Lost, ca doit pas être du haut niveau, le coté mielleux m'insupporte chez ce groupe.
Si ca se rapproche d'Old Dead Tree, c'est la grande classe!
Je voulais l'acheter, on va pas s'enflammer, et d'abord l'écouter...


matthieu
Membre enregistré
Posté le: 09/06/2009 à 22h43 - (72034)
Je dirai qu'ils sont plus proches de KEMET que de TODT.
Et le côté PARADISE LOST, c'est indiqué dans la chronique.

Sagal
Membre enregistré
Posté le: 10/06/2009 à 23h54 - (72059)
@ Bras cassé: Paradise Lost mielleux ? C'est au moins un fan de Tyranny qui parle, là ! :-)

13drops
Membre enregistré
Posté le: 12/06/2009 à 09h06 - (72106)
Etant donné que Manuel Munoz est invité sur l'album et pas Nick Holmes, alors ça se rapproche + de TODT, donc c'est la classe !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker