DREAM THEATER - Live At Budokan (Atlantic Records) - 03/11/2004 @ 07h57
Il ne fallait pas moins d'un second triple album live pour illustrer le Train Of Thoughts Tour commencé en fin d'année 2003 et qui a amené les new yorkais en avril 2004 chez les nippons. Un pays où visiblement ils sont très appréciés à en juger par l'accueil et la participation enthousiaste du public. On peut taxer les américains de mégalomanie (une critique parmi tant d'autres) mais ce triptyque est vraiment une réussite. Dantesque devrais-je ajouter! Impatient comme je l'étais de le posséder , je me suis offert la version import pour 27 €. (La présentation en pochette cartonnée pêche un peu par son côté rudimentaire, je le reconnais bien volontiers.) Si vous attendez un peu, vous pourrez certainement l'obtenir pour moins cher. Sachant que la version Europe a eu quelques petits soucis de pressage, le groupe a préféré en différer la sortie. Je ne m'attarderais pas sur le son et la production; D.T est très tatillon sur ces 2 sujets. Par contre, la setlist vaut le détour par le large spectre qu'elle balaie dans sa discographie. Ainsi tous les albums sont représentés soit par 1 ou plusieurs titres soit dans le morceau très justement appelé Instrumedley. Le tout étant assez éclaté et selon une logique qui m'échappe. Dans l'ordre on retrouve sur le Cd1 l'album Train Of Thoughts avec les titres As I am, This Dying Soul qui constituent une excellente et puissante entrée en matière. Normal puisqu'il s'agit du dernier cru. Puis Beyond This Life de Metropolis Part 2 ce qui semble un peu curieux car ce n'est pas le titre le plus significatif de l'album AMHA. Il est vrai que de nombreux morceaux de Metro Part2 nécessitent une armada d'effets et de samples, mais passons. La surprise vient de la présence de plusieurs titres de Falling Into Infinity, l'album le plus décrié car jugé commercial. Moi, je veux bien mais il suffit de réécouter Hollow Years (les autres titres sont sur le Cd 2) ) en live pour s'apercevoir de leur formidable impact. Suite et fin avec War Inside My Head et The Test That Stumped Them All, 3ème et 4ème partie de la suite fanfaronesque 6 Degrees Of Inner Turbulence de l'album du même nom. Dispensable à mon goût pour War.. mais il est vrai qu'il sert d'intro au suivant. Le second CD démarre avec Endless Sacrifice de TOT et surtout le titre très remarqué dont j'ai parlé plus haut, Instrumedley, où Awake n'est pas oublié avec entre autres, le très démonstratif mais néanmoins superbe Erotomania. En guise d'hommage posthume, D.T se paie même le luxe de nous donner une version abrégée mais non édulcorée de 2 titres du défunt LTE avec Paradigm et Universal Mind. Dans la foulée déboulent les 2 autres titres de F.I.INF choisis pour ce set.. Bon retour en grâce de cet album, je le répète. Vient le traditionnel mais inutile solo de claviers de Rudess; c'est du live et le public en veut pour son argent et vlan! 3'30 d'esbrouffe. Pour clore ce feu d'artifice, D.T revient sur ses pas en nous balançant Only A Matter Of Time, extrait de When Dream & Day Unit, le premier album de 1989. Fait d'autant plus marquant quand on sait que cet opus est vraiment le canard boiteux de la famille et que Portnoy, visiblement peu fier de lui, a juré qu'il ne serait jamais réenregistré avec Labrie au chant. Dommage! On attend cependant la promesse (!) de le voir jouer en live, en intégralité et, subtil subterfuge ...enregistré bien sûr! Je ne suis pas fan de l'album en général et de ce titre en particulier mais il a le mérite d'être là. Arrive enfin le 3ème CD qui se partage à parité égale (3 titres chacun) les 2 derniers albums 6DOIT et TOT. Goodnight Kiss ouvre le bal suivi de Solitary Shell; sans être des titres incontournables, le fait d'être joués en live, leur donne plus de corps que les versions studio. Stream Of Consciousness de TOT sert de trou normand à 6DOIT avant de clore ce chapitre avec Disapear le bien nommé qui se dissipe dans les brumes d'un show lancé à la vitesse du Shikansen. Arrive donc Pull Me Under; et là je dois dire que je suis assez satisfait de cette version live du titre phare de Images & Words; non seulement parce qu'il est remarquablement interprété mais aussi parce qu'il ne m'a pas été souvent possible de l'écouter en public. Alors je sais, ce titre est catalogué commercial et "MTVisable" mais tant pis, je ne boude pas mon plaisir de goûter à ce crescendo magnifique qui me prends aux tripes à chaque notes de l'arpège d'ouverture. Et fi des raleurs! Thank you Tokyo and goodnight and see you soon, et blablabla! Et bien non, puisqu'en guise de rappel, D.T achève l'auditoir avec un monstrueux In The Name Of God durant15 minutes éreintantes. Davantage pour l'assistance semble-t-il que pour les musiciens. D'ailleurs, prestation irréprochable des protagonistes que l'on sait exigeant, ça va sans dire. J'enfonce une porte ouverte et je vais m'attirer l'ire d'un grand nombre mais D.T est vraiment le plus grand. Ils ont tout, puissance, technique, sens aigu de la mélodie, du riff, du break et quelle constance dans le propos! Et ce n'est pas le dernier POS qui va me donner tort. Myung est bien le discret King Of The Bass que l'on connaît c'est à dire sobre mais terriblement efficace. On se demande aussi jusqu'à quand Portnoy va pouvoir tenir ce rythme de véritable "mule technique". Labrie? Egal à lui-même, c'est à dire plutôt en forme. On aime ou pas. Rudess s'éclate toujours autant même si j'apprécie moins quand il se la joue Rick Wakeman. Mention spéciale à Petrucci qui confirme son statut de meilleur guitariste de la décennie écoulée. J'assume cette opinion et je me fous comme du dernier Lorie de savoir que vous n'ètes pas d'accord. Bon sang, que ça fait du bien de le dire. Allez, à vos claviers, j'attends vos insultes... ou vos éloges! ;o)


Rédigé par : Karadok | Live de Dream Theater; ça parle tout seul!/ | Nb de lectures : 10915




Auteur
Commentaire
kalter_Tod
Membre enregistré
Posté le: 03/11/2004 à 10h27 - (11364)
On sent la chronique de fan. ^^
Néanmoins, un point non abordée dans cette chronique, j'aimerais savoir ce que vaut ce live comparé au "Live Scene From New York" et au "Live At Marque", certes le nombre d'albums couverts croit, forcément, mais au niveau de la setlist (choix des morceaux) et du son ? On avait reproché au live à New York un son trop proche des versions studio qui ne leur apportait pas grand-chose, donc quid de ce nouveau live ?



[eMp]
Membre enregistré
Posté le: 03/11/2004 à 12h34 - (11368)
DT ne fera (malheureusement) jamais mieux que le Live @ The Marquee :(

velvett
Invité
Posté le: 03/11/2004 à 13h01 - (11371)
C'était mieux avant blah blah....je pense qu'un artiste ne se résume pas à son passé et que ce groupe est décrié juste parce qu'il vend et que Portnoy est lourd.

[eMp]
Membre enregistré
Posté le: 03/11/2004 à 13h09 - (11372)
Complètement hors sujet Velvett : le live @ the marquee est tout simplement le seul live OFFICIEL où Labrie arrive à chanter correctement. Donc à partir de là et vu qu'il n'est pas près de retrouver son niveau de 1993 ils ne feront jamais mieux EN LIVE. Car même si l'execution est toujours irréprochable instrumentalement parlant, un chant foireu gachera toujours un live.

Ensuite oui il se trouve que même sur album le groupe n'a jamais fait mieux, à mes yeux, que Metropolis Part 2, A change of Seasons ou Awake mais ça c'est une autre histoire.

A bon entendeur...

Angrom
Membre enregistré
Posté le: 03/11/2004 à 13h53 - (11374)
Emp , la seule raison pour laquelle le chant de labrie est irréprochable sur live at the marquee, c'est parce que les parties de voix ont été refaites en studio.

Pour moi , ce live at budokan est vraiment LE live de Dream Theater... Setlist excellente allant piocher partout, Labrie en TRES grande forme , mieux que sur "LSFNY" ou "5 years in a livetime"
Et puis ce live a le mérite de montrer que les titres de TOT passent super bien sur scène, a part ptet "in the name of god" que je trouve un peu poussive.

La version DVD est aussi de toute première qualité, avec des moyens, une images monstrueuse, et un son très bon



Maxouille
Membre enregistré
Posté le: 03/11/2004 à 21h06 - (11385)
Une kro qui donne sacrement envie d'acheter ce superbe live.
J'espere que le dvd contiendra le show dans son integralite contrairement au precedent. Si qqn peut confirmer .

longshot
Membre enregistré
Posté le: 03/11/2004 à 21h51 - (11386)
Oui, le dvd contient la même setlist que les cd.

Par contre le zone 1 a un gros bug sur le 5.1 à partir de New Millenium -> écoute en stéréo obligatoire.

(J'aurais dû attendre :( )



Krakatau
Membre enregistré
Posté le: 03/11/2004 à 21h54 - (11387)
Une prestation parfaite (comme d'hab avec DT) peut etre un peu trop parfaite meme, ca mank un peu d'impro a l'interieur meme des compos, on a l'impression que DT recite sa lecon sans reelle surprise. Enfin il y a tjs Labrie et son chant pompeux et surtout tres limite pour nous rappeler qu'il ne s'agit pas d'un album studio ! Il serait peut etre d'ailleurs temps que DT comprenne que ce mec n'a rien a foutre dans ce groupe ultra culte, c juste un assez bon chanteur sans plus. C pourtant pas compliké, remplacez le par le grand Russel Allen (de Symphony X) on vous obtenez le groupe du siecle !!! Enfin koi k il arrive DT enterre toute forme de concurrence !



Flo
Invité
Posté le: 03/11/2004 à 22h35 - (11388)
Entièrement d'accord avec le chroniqueur..
Ce live est indispensable et est le meilleur de DT!!!N'hésitez pas une seule seconde a l'acheter : c'est sur vous serez pas déçus ;-)
Flo

DT
Invité
Posté le: 04/11/2004 à 18h50 - (11396)
Le live est de la tuerie DT aussi, pour ce qui est de LaBrie, il est en très grande forme ! Et je ne vois pas pk DT devrait le changer !!! L'equipe est très soudée !

Angrom
Membre enregistré
Posté le: 05/11/2004 à 14h09 - (11413)
Maxouille : oui il y a l'intégralité du concert sur le DVD , soit 2h45

Maxouille
Membre enregistré
Posté le: 07/11/2004 à 21h43 - (11441)
Toi qui est dans le secret des dieux, tu as une idée de la date de sortie en France ?

Blast
Membre enregistré
Posté le: 19/12/2004 à 08h42 - (12149)
Fin bon ce concert, c'est des putains de zicos, franchement y a rien a redire si ce n'est que des dieux du métal prog.
Respect.



Dreameur
Invité
Posté le: 27/12/2004 à 11h26 - (12306)
Tout simplement le meilleur live de DT. On me disai sa et je en croyai pas qu' on puisse mieu faire que LSFNY. Mais si, c' est incroyable. Un LaBrie qui chante bcp mieux, Mike qui tien la forme, Myung pareil, Rudess qui se marre bien et Petrucci (je soutien ton idée)...et bah....c'est Petrucci !
Nan vraiment, aucune musique de foirées, la tracklist géniale, et les solos improvisé on adore.Le public est vrt trés mou, paeril qu' avec le Live à Tokyo. Je vous le conseil, c' est LE dvd ou l' album à posseder. DT devient vraiment LE classique de métal prog melodique.
;)

satriasweep
Invité
Posté le: 06/01/2005 à 21h08 - (12544)
geantissime

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker