DREAM THEATER - Greatest Hit …And 21 Others Pretty Cool Songs (Roadrunner) - 21/04/2008 @ 10h02
A tort ou à raison, on fixe la naissance officielle du rock’n’roll le 23 mars 1956 parce que cette année-là, ce mois-là, Elvis Presley enregistrait dans les studios de la RCA le premier album du genre.

Dans la même veine, peut-on raisonnablement déterminer les débuts du métal progressif moderne en 1989 avec l’album "When Dream & Day Unite", oeuvre d’un groupe de 5 musiciens de Long Island alors inconnu? Peut-être, sans doute mais les fidèles observateurs de la scène en question vous citeront les noms d’autres formations qui ont de près ou de loin défloré le genre bien avant eux. Admettons tout de même qu’à défaut de l’avoir inventé, ils l’ont au moins vulgarisé et durablement installé dans les esprits. Après tout est-ce si important ? Pas vraiment. Laissons cela à l’histoire et aux historiens de la musique et concentrons nous sur l’évènement car à n’en pas douter, c’en est un.

Parce qu’on l’attendait ce "Greatest Hit". Evidemment. Et sanctionner 20 ans de carrière par un premier album double rassemblant les meilleurs titres (!) de son répertoire n’a rien de scandaleux et ne catalogue pas le groupe new-yorkais parmi les opportunistes. On peut même dire : « Il était temps ! » D’autres ayant succombé ou sacrifié au rituel avec beaucoup moins de bagage dans les soutes ou après seulement une brève carrière derrière eux.

Bien entendu, le problème numéro 1 des compiles, best of et autres greatest hits demeure le choix des titres. Certains artistes laissent ce choix soit à leur maison de disques (très mauvais), soit à leurs proches (pas toujours judicieux) ou encore aux fans, comme une forme de récompense à leur soutien indéfectible. Subjective s’il en est, cette façon de faire a au moins le mérite d’être confiée à des gens qui – en principe – connaissent bien le groupe. Ici, c’est dit-on, Portnoy et Petrucci qui se sont chargés du boulot et à 2 ou 3 exceptions près, on peut être satisfait.

Divisé en 2 parties (1 "The Dark Side" et 2 "The Light Side"), ce « meilleur titre et 21 autres jolies et super chansons » en compte en fait 22 tirés d’une discographie allant crescendo dans la puissance, la technicité et la maturité. Presque tous les albums sont représentés. Presque. Car de manière assez incompréhensible, manque à l’appel "When Dream And Day Unite". Pourquoi un tel oubli ? Certes Labrie, le faux frère canadien n’était pas encore le lead singer du groupe. Mais shunter la prestation de Dominici même si elle ne fut pas mémorable, c’est phagocyter de façon cavalière la genèse d’un groupe qui a marqué l’histoire du métal progressif.

Et si l’on ne voulait pas que les vocalises de Charlie fassent tache au milieu de ce tableau quasi idyllique, pourquoi ne pas avoir choisi un remix chanté par Labrie que l’on aurait tiré de la version récente du bootleg "When Dream And Day Reunite" sortie il y a peu ? Ou bien encore, pourquoi ne pas sélectionner sans aucune hésitation possible l’instrumental "Ytse Jam", titre prémonitoire et emblématique par excellence. Cette absence est une faute de goût que ne manqueront pas de souligner les puristes et on les comprend.

Exit donc "W.D.A.D.U" et place en guise d’ouverture à "Images & Words" et à l’immanquable "Pull Me Under". Album et morceau qui servent de pierre angulaire à une carrière en tous points exemplaire. Cette mouture du plus fameux titre de la bande de Long Island est ici proposée en version « remix » et étrangement, elle apparaît moins « pêchue » que l’originale. Le final est également très légèrement différent, moins brutal. Idem pour "Take The Time" qui lui emboîte le pas. Et pas de "Metropolis". Déçus ? Oui, on peut mais alors vous risquez de l’être davantage quand vous ne verrez pas vos autres titres préférés figurer au générique. Il aurait fallu un troisième disque pour éviter les frustrations. Vous me direz, il y avait largement de quoi faire, nous sommes d’accord !

"Awake" est présent par le biais de "Lie". Une nouvelle fois, ce choix est-il opportun ? Pourquoi pas "Voices" ou le monstrueux "Erotomania" ? Ou bien "6.00, Caught In A Web" ? En effet, pourquoi pas. Et "Space Dye Vest" alors? Non, impensable. D’autant que sur la partie « Light », "The Silent Man" est en bonne place. Bon, à vous de râler dans les commentaires sur les oublis et les manques concernant ce prétendu clone de "Images"…

De "Falling Into Infinity", le choix s’est porté sur "Peruvian Skies" alors que perso, j’aurais préféré "New Millenium" ou "Burning My Soul". "Trials Of Tears" aurait également fait l’affaire. Pas facile hein finalement ce travail de sélection ? Bonjour la prise de tête !


Sur cette partie Dark, "6DOIT" est représenté par "Misunderstood" (9min32) et "The Test That Stumped Them All" extrait de la suite de 42min. Impossible de caser "The Glass Prison" ou "The Great Debate", ils font plus de 13min chacun. Bon choix, finalement. Et n’oublions pas "Solitary Shell" qui figure sur la partie Light.

"Train Of Thoughts" tient sa place; "As I Am" et "Endless Sacrifice" sont là pour rappeler que D.T est bien un groupe de Heavy Metal digne des plus grands. 2 titres envoyés au presse-purée extrêmement puissants et habilement fédérateurs.

Avec "The Root Of all Evil" et "Sacrifieds Sons", "Octavarium" n’est pas oublié, quand bien même pour des raisons de place ces 2 titres se voient amputés de leurs intro originales. Pas de grosse batterie pour le premier et de samples radio pour le second. Dommage car ils perdent ainsi une grande partie de leur force émotionnelle et les entendre démarrer en cours de route laisse une impression bizarre.


Que dire d’autre ? La partie Dark a ma préférence, bien entendu. Plus représentative, plus équilibrée, elle offre AMHA le meilleur du meilleur de D.T. La partie 2 contient les ballades et autres « candy titles » dont le groupe a jalonné ses albums tout au long de sa carrière. Certaines valent le détour : "Silent Man" – "Through Her Eyes" – "The Spirit Carries On". D’autres ne m’ont jamais enthousiasmé : "Another Day" (trop pop) - "Hollow Years" (trop larmoyant) – "I Walk Beside You" et "The Answer Lies Within" (trop Dream Theater !) De toute façon, c’est "Disappear" qui a ma préférence en raison de sa construction intelligente, de son chorus envoûtant et de sa proximité dans l’esprit avec "Space Dye Vest". (Celui-là, je vais me l’accrocher autour du cou…)

Personnellement, j’ai trouvé un bon moyen de muscler la partie guimauve de ce best of. Alors que le premier CD est rempli jusqu’à la gueule avec plus de 80 minutes, le second n’en totalise qu’un peu plus de 60. Disposant donc de suffisamment de place, j’ai boosté ma version autoradio en y rajoutant "War Inside My Head" (6DOIT), "Constant Motion" et "Dark Eternal Night" de "Systematic Chaos", bien entendu absents de cette compile. Plutôt bancal comme assemblage mais bon, moi ça me va.

Alors, réussi ou pas ce best of ? Oui, malgré tout. Je le dis et je le répète, ce n’est pas un exercice aisé et il est manifestement impossible de satisfaire tout le monde. Pour les esprits vraiment chagrins, il est envisageable de regretter l’absence d’un titre live. Avec 3 triples, un double, un simple, il n’y avait que l’embarras du choix. Lequel ? Bonne question ! Faut-il privilégier la rareté ou la qualité d’exécution ? Je propose "Another Won" ou "Raise The Knife" tirés de "Score" puisqu’ils font pratiquement figure d’inédits et qu’ils peuvent revendiquer l’une ou l’autre de ces exigences. Avec toutefois une légère réticence concernant "Another Won" puisqu’il date de l’époque "Majesty". A vous de voir !

La répartition ainsi optée permet d’éviter les titres « mous » et l’on peut se contenter de n’écouter que le disc 1… et laisser le 2 aux âmes fragiles !

Sinon, ce fameux 3e CD, je me le suis fait finalement et concocté de la façon suivante :

1) Ytse Jam (5min43)
2) Metropolis Part 1 (9min32)
3) Erotomania (6min44)
4) New Millenium (8min20)
5) Strange Déjà-Vu (7min51)
6) Vacant (2min53)
7) In The Name Of God (14min16)
8) Octavarium (24min)
9) Space Dye Vest (7min29)

Complètement subjectif bien sûr mais j’assume. Sur un 90min, en serrant bien, ça tient. Libre à vous de fignoler le vôtre et ce "Greatest Hits" prendra un visage assez complet et terriblement séduisant. A vos claviers !


Rédigé par : Karadok | Excellent Bestof/ | Nb de lectures : 11907




Auteur
Commentaire
Anje
IP:138.250.179.55
Invité
Posté le: 21/04/2008 à 10h52 - (55946)
L'absence du titre de WDADU est du (entre autre)au fait que le groupe ne possède pas les droits de cet album, et encore moins Warner qui a fait ce Greatest hit

stanwd
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2008 à 12h33 - (55952)
+ un Anje.

ERAD_OLIV
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2008 à 13h22 - (55955)
et puis "Greatest Hit …And 21 Others Pretty Cool Songs" c'est :
- "Pull me Under" pour le greatest hit (au singulier car c'est facile, il y en a eu qu'un seul)
- ...et 21 titres

1+21=22, c'est marqué dans le titre ;)

Gouëlle
IP:81.255.44.112
Invité
Posté le: 21/04/2008 à 13h45 - (55956)
Pas d'intérêt pour les fans qui ont tous les albums, n'est-ce-pas ? A moins de collectionner toutes les sorties du groupe ...

neumann
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2008 à 18h36 - (55962)
Bien sur que si qu'il y a un interêt! 3 titres de I&W remixés (vraiment remixés, pas remaniés version techno...), ça vaut le coup. Enfin bon, quand on est fan... :)



Carpe Diem
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2008 à 19h54 - (55967)
Pas mal d'approximations dans la chronique, rare de la part de Vs, ou alors je connais trop Dream Theater pour laisser passer certains trucs (et du coup je remarque rien les autres fois...).
Concernant le titre, evidemment qu'il y a 22 titres puisque c'est la compil DU plus grand HIT ("Pull Me Under") ET 21 AUTRES TITRES plutôt cools!
Sinon, le deuxième titre n'est pas "Take The Time" mais "LEARNING TO LIVE"!
Et au passage, ce n'est pas un best of mais un bien une COMPILATION.
Du coup, le premier titre est FORCEMENT "Pull Me Under" puisqu'il sagit du hit en question et que la suite est chronologique... Et puis, le fait qu'il n'y ait aucun morceau du premier album est de toute façon justifié.
Tu as du recevoir une version promo, le message de Mike Portnoy à l'intérieur du digipak expliquant la démarche. Et notamment sur le fait d'avoir VOLONTAIREMENT écarté la partie prog (et notamment des titres plus longs), plutôt réservée à un public averti, pour ne présenter que les deux autres facettes du groupe, le côté metal (CD1) et le coté melodique (CD2). J'ai pas compris de quoi tu parlais à la fin sur le triple live et les inédits, de toutes les façons, cette compilation ne s'adresse pas aux fans et sert à faire découvrir le groupe, comme expliqué par Mike Portnoy, dommage que tu ne l'ai pas lu pour préparer ta chro. Ca répond du coup à toutes tes questions sur le choix des morceaux... Et le reste...
Bon, le choix n'est certes pas entièrement représentatif de Dream Theater mais ce n'était pas l'objectif. J'aurais quand même remplacé "Lie" par "The Mirror" et "The Test..." par un autre titre de FII. En tant que fan, je l'ai quand même acheté, pour 2 raisons. Pour l'écouter, pas de mauvais morceaux, des remix, des edits. Et pour faire découvrir le groupe, plus besoin de se casser la tête, je prêterai celui-ci!aire découvrir.




Brett
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2008 à 22h42 - (55973)
Euh, non, c'est bien "Take the Time" et pas "Learning to Live"...

DarkCed
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2008 à 22h45 - (55974)
"Parce qu’on l’attendait ce Greatest Hit. "

Ha bon ? Vue la cohérence et la densité de chaque album de DT, un best-of (ou une compil pour ceux qui préfèrent, enfin ce truc) a autant d'allure et d'intérêt que la fiente en couverture de celui-ci...

Carpe Diem
Membre enregistré
Posté le: 22/04/2008 à 18h44 - (56022)
@Brett : c'était pour voir si tu suivais ;)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker