DRAUGNIM - Vulturine (Debemur Morti) - 03/05/2016 @ 07h17
J’aime bien Debemur. Comme (trop peu) d’autres labels (LADLO, Avantgarde…), il prend des risques, sort de beaux packaging, croit encore au support physique et comme moi, reste passionné par l’Objet. Ce label a aussi l’oreille. Draugnim, l’un de ses poulains, nous revient avec son troisième album, Vulturine, baignant toujours dans un black à forte tendance pagan, plutôt côté obscur que côté biniou.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la musique est aussi séduisante que l’emballage. La pluie battante qui sert d’introduction met de suite l’auditeur en immersion. On se voit là, au bord du chemin, trempé jusqu’aux os, attendant qu’un hypothétique voyageur à cheval nous embarque vers le village le plus proche. "That Name is Hate" ouvre ainsi le bal, chœur pagan et riffs agressifs en berne, atmosphère viking en arrière-plan ("A passage in fire"). On remarque de suite la puissance du son. Clair, relativement sec, le son claque et propulse les compos avec une grande netteté, surtout sur les magnifiques parties mélodiques (nombreuses) qui enrichissent l’album (le très beau passage sur "That Name is Hate", dès la 3ème minute puis à compter de la 5ème).

Sans être ultra sophistiquées, les parties mélodiques / épiques sont parfaitement réalisées et entraînent l’auditeur en profondeur. Plus que convocation à la bataille, ces parties sont plutôt conçues comme des invitations au voyage, comme une volonté d’aider l’auditeur à laisser vagabonder son regard vers l’horizon (le départ majestueux de "As in Hunger, so in Demise", épique à souhait, celui de "Drums of Black Death" également). La patte finlandaise, leur science de la mélodie qui tue (que je vénère, comme chez Satanic Warmaster ou les anciens Amorphis dans un autre style) éclate à la face, se répand avec bonheur. On est à des années lumière du pagan de foire, de Korpiklaani et consorts. La mélancolie suinte de chaque note sans qu’une goutte de synthé de trop n’ait été versée. L’équilibre est parfait. Et le son confère une profondeur magnifique à l’ensemble ("A passage in fire" où les petits lead mélodiques entêtants ensorcellent l’auditeur).

Si le pagan est partout présent (surtout dans les chœurs, comme souvent), le BM n’est pas qu’un prétexte. Les riffs en sont emprunts ("Grief Unsung" par exemple). L’atmosphère en est chargée. Seule la voix s’apparente davantage au pagan ou au style viking plutôt qu’au black. Le mélange d’emphase et de violence en tire également sa substance comme les passages les plus mid-tempo ("Grieg Unsung" encore) ou lorsque l’écho se fait plus fort ("Drums of Black Death").

"Serpent Stone" clôture l’album sur des phrasés nostalgiques absolument magnifiques. Le drakkar s’éloigne sur les eaux calmes… L’emphase est magnifiée par le son limpide et la profondeur des guitares. Un titre superbe pour terminer un album du même tonneau. Une structure finalement assez simple qui démontre qu’on peut faire beaucoup sans avoir nécessairement à surcharger systématiquement l’architecture de ses titres.

Au final, on se trouve avec un album très classieux, hautement qualitatif et, comme tel, recommandable aux amateurs de BM pagan burné mais aussi ultra mélodique. Un très beau produit, à manger les yeux fermés.



http://www.draugnim.fi - 104 visite(s)


Rédigé par : Raziel | 16/20 | Nb de lectures : 6118




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2016 à 13h13 - (120030)
Pas mal du tout effectivement !! Une bien bonne découverte très sympathique !!



Void
IP:145.242.20.230
Invité
Posté le: 03/05/2016 à 13h28 - (120031)
Merci Raziel ;)

warloghe
IP:188.115.38.110
Invité
Posté le: 06/05/2016 à 16h22 - (120060)
Tres bonne chronique pour un album et un groupe fantastique, je suis content d avoir chopé l'édition limitée lp à 66 exemplaires, superbe objet

Erkkk
IP:109.220.114.126
Invité
Posté le: 13/05/2016 à 12h04 - (120101)
C'est une cover de la fiotte de Watain ?

raziel
Membre enregistré
Posté le: 13/05/2016 à 17h38 - (120103)
Sais pas. Mais c'est bien mieux que cette merde de Watain.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker