DOWN AMONG THE DEAD MEN - Exterminate! Annihilate! Destroy! (Cyclone Empire) - 05/02/2016 @ 07h33
Raaaaaaaaa...... La bave aux lèvres, le regard brillant, envoûté, je regarde la jaquette du second album de DOWN AMONG THE DEAD MEN, et contemple les squelettes belliqueux avec un plaisir non dissimulé... Comme après chaque première écoute d'un nouvel album, ma mémoire enregistre et associe cette illustration avec les émotions et le plaisir que m'a procuré "Exterminate! Annihilate! Destroy!".
Ce pantin décharné armé pour Exterminer, Annihiler et Détruire aura pour moi une saveur de bien être, non procuré par le message véhiculé, mais par le contenu musical de cette ogive.

Pourtant, tout ne débutait pas forcément de la meilleure des façons. Pensez donc : la lecture de la fiche promo commença par m'apprendre que DOWN AMONG THE DEAD MEN était le 276ème projet musical de Rogga Johansson, alias l'homme qui a enregistré plus d'albums de Death à lui tout seul que toute la scène ibérique. Qu'espérer de ce cher Rogga...?
Curieux, sans être spécialement impatient, mon œil s'éclaira nettement lorsque je vis que l'autre grand bonhomme de ce projet musical n'était autre que Dave Ingram, Môssier Benediction / Bolt Thrower. Gage d'une certaine qualité à l'ancienne...

Puis, mes sourcils s'arquèrent à la lecture du style pratiqué : "D-Beat Crust Punk/Death Metal"...
Curiosité et doute se mêlèrent alors à mon envie de découvrir ce projet musical de deux compères au talent réel, mais en restant méfiant quant l'attribution promotionnelle d'adverbes flatteurs.

Mais, les premiers morceaux balayèrent tout mes sarcasmes avec autant de facilité qu'un char Panzer face à une armée de cul de jatte.
Les sens en alerte, je me surpris à hocher frénétiquement de la tête dès le 1er titre, séduit sans préliminaire par ce Death/D-Beat corrosif.
Oh, que ces rythmiques Punk/HxC sont agréables ! Oh, que les riffs de Rogga s'agencent parfaitement avec cette énergie décuplée ! Oh, que les beuglements caverneux de Dave sont judicieux..!

Tant de louanges, tant de qualités dès le 1er titre, cachent forcément une surprise négative, me persuadais-je intérieurement.
Mais non, même pas. Si ce n'est une certaine linéarité stylistique, dont, en tant qu'amateur du style, je m’accommode parfaitement.
Rogga se la joue un peu Discharge/Disgust par moment (en sus de la reprise de 'Protest and Survive', j'entends), alternant ces riffs basiques et immédiats avec des accords nettement plus Swedish Death. Sans être fan du bonhomme, je lui reconnais néanmoins une certaine aptitude à pondre des riffs simples et accrocheurs. Aptitude renforcée ici par l'efficacité de l'influence Punk/D-Beat.

Aux irrésistibles rythmes entraînants hérités du fameux Discharge se mêlent ici des passages Mid tempos, flirtant avec des High tempos, ainsi que quelques fugaces blast-beats. Une diversité rythmique plus intelligente qu'il n'y paraît, car elle permet de rompre une potentielle monotonie, qui, du coup, ne se présente pas.
Je n'avais pas imaginé les 2 compères susnommés œuvrer dans un Death Metal aussi Punk et dynamique, et mon plaisir n'en fût que plus grand. Car oui, en dépit d'absence totale d'innovation, et même malgré la simplicité des riffs, l'efficacité monstrueuse de "Exterminate! Annihilate! Destroy!"est si forte qu'elle m'aide à faire totalement abstraction de défauts de l'album.

Et ce ne sont pas les beuglements rauques et gras de Dave qui pourraient freiner mes ardeurs, tant son timbre de voix est adapté à cette violence maîtrisée.
Surpris par tant d'accroche, je me méfiait alors des inévitables et logiques pertes d'attractivité sur les écoutes suivantes ; mais là encore, "Exterminate! Annihilate! Destroy!" me surpris par son sens aiguë de la composition. Car derrière ses émoluments simples et directs, le groupe a su varier suffisamment ses titres pour proposer un album compact mais diversifie, dont la force ne faiblit pas au fil des écoutes.

Dire que je fut séduit est un euphémisme. Car même si je n'y reconnaît aucun génie, j'adhère totalement à ce Death/Punk Old-school, à l'énergie irrésistible.
Un groove incroyable.
Un sens du riff aiguisé.
Un chant parfaitement guttural et intelligible.
"Exterminate! Annihilate! Destroy!" représente et synthétise la force du Death et le dynamisme du D-Beat, pour un résultat dévastateur. Hautement recommandé !





Rédigé par : ..::Ju::.. | 16,5/20 | Nb de lectures : 6880




Auteur
Commentaire
ManOfShadows
Membre enregistré
Posté le: 05/02/2016 à 18h31 - (119322)
J'aime bien cet album musicalement même si ça essouffle vers la fin. Et le timbre de Dave Ingram a beau être bandant, je décroche toujours au bout d'un moment car il n'arrive jamais à apporter la moindre variation à ses lignes de chant.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker