DORNENREICH - Her Von Welken Nächten (Prophecy) - 10/06/2001 @
Récemment entrevus en première partie de Marduk lors d'un concert particulièrement mouvementé (annulation de dernière minute de Mystic Circle et de And Oceans), les Allemands de Dornenreich ont subi des critiques véhémentes de la part de certains de nos lecteurs. Il est vrai que la musique de ce combo allemand n'est pas particulièrement accessible sur album donc, il est évident qu'elle l'est encore moins sur scène. Pourtant, même si je ne les ai jamais vus en live, je trouve ce groupe absolument irrésistible. Pour résumer grossièrement, on peut décrire ce disque comme la B.O. métallique du "Projet Blairwitch". Les vocaux semblent de bout en bout être interprétés par des sorcières et diverses entités démoniaques. Des instruments à cordes, dont un violoncelle à glacer le sang, viennent agrémenter une musique crue, lourde, aux rythmiques souvent alambiquées, arrangées comme une symphonie où la progression de la terreur s'empare des vos sens et vous fait hérisser les poils des bras. Si vous n'êtes pas allergiques aux paroles en allemand et à la complexité d'une oeuvre hors norme, laissez-vous tenter et découvrez un des groupes les plus talentueux d'Outre-Rhin.




Rédigé par : Loufi | 9/10 | Nb de lectures : 6892




Auteur
Commentaire
Huggy
Invité
Posté le: 18/06/2001 à 11h04 - (2)
DornenReich est un groupe autrichien, pas allemand. Ils sont d'Innsbruck.

Loufi
Membre enregistré
Posté le: 18/06/2001 à 16h27 - (3)
tu as raison...mais j'ai vraiment du mal entre autrichiens et allemands. :-)

fractal
Invité
Posté le: 06/07/2001 à 00h22 - (27)
jai trouver ca vraiment original sur l album malheureusement je nai pu assister au concert


Uriel
Invité
Posté le: 06/07/2001 à 14h41 - (28)
"Her von welken Nächten" est déjà un des albums de l'année. Peu d'enregistrements dégagent autant de passion, de mélancolie, de conviction et de créativité pure. Je ne sais pas quel son ils ont eu lors de ce fameux concert, mais sur scène ils tuent pour peu que l'on se donne la peine de s'intéresser au trip et de brancher son cerveau, parce que les chroniques que j'ai vues sur le site sont un modèle d'idiotie et d'anti-germanisme primitif. Bravo pour ce site très agréable à surfer!

Shinmaniphel
Invité
Posté le: 28/12/2001 à 17h36 - (434)
J'ai l'album précédant qui est sublime et rempli d'idées mélodiques et techniques, il me tarde d'avoir celui-ci après avoir assité au fameux concert avec Marduk. Leur prestation scénique m'a fait plus d'effet que celle des Suédois. Mais on sait tous que dans ce type de concert, la majorité du public a les oreilles bourrées de cerumen jusqu'au cortex (si, si c'est possible)

Padre Bob 84
Invité
Posté le: 23/08/2002 à 20h20 - (1012)
Cet album, comme le précédent d'ailleurs, est un véritable chef d'oeuvre à tout point de vue, et le chant extrèmement diversifié d'Eviga EN ALLEMAND ne gâche rien, bien au contraire. Que ceux qui cherchent un groupe de metal vraiment original ET talentueux se précipitent donc sur le Royaume des épines (Dornenreich). Dans l'album toutes les chansons sont réussies, cela change de certains groupes desquels on ne retient au final qu'une chanson sur tout un album, et quelle profondeur dans l'émotivité dégagée!

geminy
Invité
Posté le: 10/09/2002 à 16h19 - (1071)
C est vrai qu il est tres bien cet album . Une bonne experience a faire ; Ont ils fait d autre album par la suite ?

dd
Invité
Posté le: 24/01/2003 à 18h32 - (1963)
J avais vu ca en premiere partie de Marduk, ca ne m a pas fait grand chose, mais le disque, c est la tuerie, le chant est fou de fou et encore plus fou.....apres Landfermann, decidement le chant en Allemand!!!! c est dingue. Peut on faire ca avec le francais?


Silenius
Invité
Posté le: 31/08/2003 à 14h39 - (5112)
Heureusement qu il y a encore des groupes comme nos Autrichiens ici présent pour s affranchir des régles rigides d un mouvement musical trop étriqué pour le faire exploser en myriades de morceaux pour ensuite rebatir des oeuvres comme celles ci qui donnent nécessairement un coup de fouet salvateur au métal et le sort d une ornière ou la facilité et le clonage copulent frénétiquement pour le plus grand bonheur des maisons de disques.
Le cd dégouline de sombres émotions,la voix black et d une hystérie rarement entendue,les instruments suivent une sarabande effrénée et complexe qui demande une attention de tous les instants pour nos oreilles ,et des passages purement mélancoliques et magnifiques viennent parfaitement s intégrés au sein des chansons.C est du pur plaisir,véritablement.Vivement la suite..

Uriel
Invité
Posté le: 01/09/2003 à 11h31 - (5119)
Tiens je viens de retrouver mon premier commentaire, vive l'archéologie :)
Ca tombe bien vu que j'ai réécouté ce cd avant-hier, toujours avec le même plaisir, cocktail d'effroi et de fascination.
Vivement le prochain...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker