DOGGONE - And The Rain Fell (M&O) - 17/04/2012 @ 08h04
DOGGONE est un combo en provenance de Biarritz et qui n'a de toute évidence pas grand-chose à faire de ce qui se passe en metal actuellement. Très ancré dans les 90's, leur musique s'inspire largement de tout ce qu'ont pu faire les cadors de la scène metal à cette époque-là.
DOGGONE n'est pas pour autant un groupe de fainéants qui se repose tranquillement sur des grooves vus et réentendus. C'est en essayant de donner un coup de jeune à des rengaines déjà bien connues que nos p'tits gars débarquent avec ce premier album, « And the Rain Fell... ». Ayant débuté en 2006 après quelques changements de line up, les voilà à présent stabilisés et prêts à bouffer des décibels. Marty, sors la Doloréane, on s'en va 15 ans en arrière !

Quid des réjouissances musicales alors ? Un peu de Neo, un brin de Goth, un soupçon de grunge, une pincée de metal velu et deux petites couches de prog' et de Post Rock. Une fois bien mixées et ajoutées à de solides bases musicales, ces influences donnent sept morceaux mélodiques et rentre-dedans qui n'ont pas à rougir de la qualité d'exécution de leurs géniteurs. La prod est claire, puissante et aérée, ce qui permet d'apprécier les passages les plus sensibles que nous offre le combo (ces derniers, bien mis en valeur, se mêlent parfaitement bien aux ambiances les plus agressives). Le chant est direct mais solide et précis. A l'image des riffs, le chanteur fonce droit au but sans trop faire de détails... et sans arriver à sortir vraiment des sentiers battus.

Le groupe se retrouve rapidement face à un redoutable adversaire : l'illustre fantôme des 90's. Maintenant avec quelques trous dans son baggy et des Van's qui masquent difficilement leurs semelles usées, l'esprit Emo – Core a sérieusement du plomb dans l'aile à force d'avoir été martyrisé par une cohorte de groupes qui lui ont fait beaucoup de mal.
DOGGONE se retrouve donc en difficulté en essayant de faire original là où il est très difficile de le faire. Le groupe n'est pas exempt de qualité, loin de là, mais il n'arrive guère à accrocher l'oreille, à moins que l'on ne soit un grand nostalgique des 90's.

DOGGONE devra donc encore affirmer son style à l'avenir, en prenant bien soin de conserver son groove impeccable et ce sens de la mélodie qui se faufile au travers des chansons et qui montre qu'ils nous ont sûrement pas tout dit. A suivre pour le prochain album.


Rédigé par : Pamalach | 11/20 | Nb de lectures : 11799




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker