DODECAHEDRON - Dodecahedron (Underground Activists/Season of Mist) - 31/01/2012 @ 07h52
- …Attention voici désormais pour 1 million de VSdollars, la dernière question.
*Ti dou dou di doum*
- En géométrie, le dodécaèdre est un polyèdre à combien de faces ?
A- 8 faces
B- 10 faces
C- 12 faces
D- 15 faces
- Eh bien mon cher Jean-Greg, je crois que je vais assurer le coup et utiliser mon dernier joker, l’appel à un ami…
- Alors mon cher Snake, qui allez-vous appeler ?
- Ma mère, qui est prof de maths… vous pouvez déjà préparer le chèque mon cher Jean-Greg !


Trêve de plaisanteries, surtout que le cours du VSdollar est peu avantageux en ces temps de crise… tout ce que ce million va me permettre, c’est de rembourser à Greg le timbre pour l’envoi du promo de cet album de DODECAHEDRON (le dodécaèdre étant un polyèdre à… ah non je vous laisse chercher tout seuls). Ce groupe hollandais est fraîchement né, d’abord sous le nom ORDER OF THE SOURCE BELOW. Peu d’infos sont disponibles sur le groupe et sa première mouture, si ce n’est qu’il s’agit d’un quintette comportant des membres de NIHILL (le chanteur M. Eikenaar) et EXIVIOUS (le guitariste et compositeur M. Nienhuis). Après une démo regroupant deux pré-versions des morceaux "Allfather" et "Vanitas", voilà que débarque leur premier album éponyme chez les activistes de l’Underground de la saison de la brume.

A ses débuts, le groupe se comparait à DEATHSPELL OMEGA, VED BUENS ENDE et LEVIATHAN, et le discours promo insiste bien sur l’influence de MAYHEM période Ordo Ad Chao sur le combo oranje. Difficile de ne pas croire que nous sommes ici dans la branche la plus chaotique et torturée du Black-Metal. Pour son premier album, DODECAHEDRON crève donc l’écran dans un Black apocalyptique diaboliquement maîtrisé. Clinquant et agressif comme DEATHSPELL OMEGA, sombre et halluciné comme MAYHEM, bruitiste et avant-gardiste comme DØDHEIMSGARD (période 666 International), l’art noir des 5 Néerlandais s’avère classique mais tout de même aventureux et surtout, déjà très convaincant.

Le groupe attaque d’emblée avec "Allfather", le morceau le plus rentre-dedans et frappadingue du disque. Batterie survoltée, chant déchirant et possédé, guitares dissonantes, breaks glauques et montées salvatrices… le fan des efforts les plus déglingués de DEATHSPELL OMEGA sera en terrain connu mais risque bien d’être happé dans le dodécaèdre maléfique. Après ce départ chaotique à souhait, DODECAHDERON va très vite varier son propos et montrer d’autres facettes de son talent. Après un départ explosif mais contrôlé, "I, Chronocrator" va progressivement empiler les dissonances pour devenir une pièce hypnotique à souhait (notamment grâce au chant), sentiment confirmé par le plus lancinant "Vanitas" qui abaisse le tempo et présente une ambiance très dépouillée mais travaillée, n’hésitant pas à embrouiller l’auditeur avec des vocaux trafiqués et des sonorités étranges, toujours dans un esprit noir et apocalyptique.

Et DODECAHEDRON ne s’arrête pas en si bon chemin et va nous livrer une seconde partie d’album un chouïa plus conceptuelle, plus ambiancée. Déjà avec l’interlude bien halluciné qu’est "Descending Jacob’s Ladder", qui a charge d’introduire les 3 parties de "View from Hverfell". "Head Above the Heavens" contient d’excellents riffs étonnamment percutants et accrocheurs, chose généralement rare dans ce style de Black bien chtarbé. Le groupe ne laisse pas pour autant ses ambiances au placard et nous offre un break ambient bien inquiétant, qui introduit "Inside Omnipotent Chaos", morceau au départ très direct et agressif qui laisse pourtant entrevoir quelques mélodies de gratte assez bienvenues, avant de partir à nouveau dans des atermoiements assez abyssaux ponctués par des riffs lancinants. Dodecahderon va alors se terminer de manière « classique » avec "A Traveller of the Seed of the Earth", qui n’apporte pas grand-chose au reste de l’album pendant 10 minutes (si ce n’est des riffs toujours aussi torturés et inspirés) mais montre encore que DODECAHEDRON est un apôtre de DEATHSPELL OMEGA tout à fait convaincant et talentueux.

Avec son premier album très sombre, apocalyptique et glauquissime par moments, DODECAHEDRON s’aventure dans le couloir tortueux du Black « chaotique » avec brio. Une fois que le groupe se sera démarqué de ses influences, il pourra aisément devenir un grand nom du genre, genre qui ne court pas les rues. Impressionnant aux premières écoutes, Dodecahedron se digère très vite si on est habitué au style, mais ne perd pas son intérêt pour autant, cet opus étant suffisamment varié pour qu’on se délecte de quelques subtilités à chaque nouvelle écoute (notamment la qualité des compositions). En tout cas, Dodecahedron est un excellent disque et DODECAHEDRON est un groupe très prometteur en son créneau loin d’être surchargé. A ne pas manquer pour les amateurs de DEATHSPELL OMEGA (les albums sortis depuis Si Monumentum bien évidemment) et d’autres combos à tendance torturée et mystique. Jackpot !



http://www.ddchdrn.com - 310 visite(s)

Allfather - 170 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 16/20 | Nb de lectures : 12140




Auteur
Commentaire
Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 31/01/2012 à 08h36 - (100110)
J'ai vu que ça parlait DsO alors j'suis venu et le titre en écoute est plutôt convaincant, surtout au niveau des parties plus déstructurées et dissonantes.

carnioxus
Membre enregistré
Posté le: 31/01/2012 à 09h00 - (100112)
Reçu il y 2 ou 3 jours, je n'ai pas encore assez d'écoutes au compteur pour me prononcer tellement cet album est dense, mais j'aime déjà beaucoup le contenu, un chaos maîtrisé, (si c'est possible...), une ambiance démentiel, insensée, on verra à l'usure...



away.alive
Membre enregistré
Posté le: 31/01/2012 à 09h16 - (100114)
excellent album, et les références utilisées pour la com' ne sont pas usurpées pour une fois. je grimperais facile à 17-18 pour ma part, et je suis même assez surpris que l'album ne soit pas en sélection... (ce n'est pas une critique)



Arnahud non connecté
IP:78.241.54.139
Invité
Posté le: 31/01/2012 à 09h35 - (100116)
Un album comme l'une de mes ex: j'ai un peu de mal à rentrer dedans! ;)

DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 31/01/2012 à 10h50 - (100122)
Perso je l'ai trouvé super facile d'accès cet album, voire trop car en fait j'en ai vite fait le tour. La deuxième partie s'étiole un peu mais ils nous rattrapent avec quelques beaux riffs lumineux (plus Post quoi!)!
Il manque toujours un petit truc, soit un peu plus de riffs ultimes, soit une ambiance plus noire, soit un peu plus de chaos...
Un premier album un peu sage et scolaire mais prometteur pour la suite!



mr.kekchoz
Invité
Posté le: 01/02/2012 à 01h05 - (100138)
J'ai adoré ! Il passe en boucle depuis quelques jours !



Nix
Membre enregistré
Posté le: 01/02/2012 à 14h39 - (100155)
Album riche et dense. Une excellente découverte pour ma part !



Stephane Bern
IP:89.80.136.120
Invité
Posté le: 01/02/2012 à 14h52 - (100156)
12 !!

dark-tigrou
Membre enregistré
Posté le: 01/02/2012 à 18h20 - (100161)
Il tourne en boucle depuis 2 semaines (enfin je sais plus mais plus d'une semaine) que je l'ai et je le recommande à tous!

Des breaks de folies, un tempo hallucinant et une noirceur!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker