DIVINA ENEMA - Under phoenix phenomenom (Great White North/Grind it!) - 03/10/2003 @ 16h22
Je dois dire que j’avais plutôt apprécié le précédent « opéra métal » des biélorusses de Divina Enema, « At the conclave », qui atteignait des sommets de grandiloquence musicale rarement égalée. Je n’avais pas non plus adoré, mais j’y avais discerné quelques qualités. Sheb avait sérieusement allumé ce disque et n’avait pas supporté la voix de leur leader Yaroslav A. Burakoff. Le bougre oscillant entre Garm (Arcturus), King Diamond ou Notre Dame, c’est vrai que l’œuvre pouvait facilement donner des migraines si on se concentrait que sur la voix. Sur cet album, on sent un groupe qui tente de pousser ses compositions vers une maturité où la grandiloquence a moins sa place et produit une musique plus mélancolique (comme en témoigne « God bless you, bastards ») sur un thème inspiré d’un fait divers. La trame du concept "Under phoenix phenomenom" raconte l’histoire d’un homme qui s’est immolé par le feu et a laissé un journal derrière lui racontant les raisons de ce suicide. Comme dans « At the conclave », on retrouve une orchestration classique (violons, violoncelles), des chœurs et des parties de claviers pas toujours réussies (les claviers randy veneziens de « Total Core Meltings »). On retrouvera également pas mal de parties de guitares éthérées en son clair. Malheureusement, on sent que Divina Enema part un peu dans tous les sens et a du mal à affirmer une homogénéité musicale : par exemple, « No Corpse – No Funeral », où le groupe s’est associé à JDPC, un célèbre membre de la scène EBM biélorusse, n’est franchement pas très emballante. Ou encore l’intro 100% maidennienne de l’album « Midnight Horror Factory » suivi directement par une chanson acoustique à chanter autour du feu qui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Malheureusement "Under phoenix phenomenom" ressemble trop à un patchwork peu digeste qui dure 70 minutes… Un disque pas indispensable, une relative déception après le sympathique « At the conclave ».


Rédigé par : Swervedriver | 09/20 | Nb de lectures : 7354




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker